Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Lorient (56). Lancement de BreizhCouv pour dynamiser le commerce de centre-ville

MD, le 06.10.2020

Pour casser le rythme de vacance commerciale qui s'étend dans les centres villes notamment, Guillaume Le Nilliot lance BreizhCouv, une couveuse de commerces naissants. L'objectif : accompagner pendant une année un porteur de projet dans le démarrage de son activité et l'héberger dans un local vacant du centre-ville afin, également, de redynamiser le commerce de proximité. Le test est lancé à Lorient : l'appel à candidatures est ouvert !

A Lorient, Guillaume le Nilliot créé BreizhCouv, une couveuse d'entreprises en Bretagne
DR

Il n'en est pas à son coup d'essai pour propulser des jeunes pousses et réunir autour les compétences nécessaires à leur réussite. Après BreizHacking, Guillaume Le Nilliot créé Breizhcouv, une couveuse de commerces pour redynamiser l'activité économique dans les centres-villes, notamment.

Une année d'hébergement offerte

L'innovation est testée à Lorient, dans le cadre du programme action "Coeur de ville", où le taux de vacance commerciale dépasse les 13%. Entouré de partenaires publics et privés, Guillaume Le Nilliot est en train de sourcer les porteurs de projet qui pourraient candidater et bénéficier d'une année d'hébergement et d'accompagnement par la couveuse. "La ville de Lorient met à disposition un local vacant du centre-ville, et prend en charge les loyers pendant une année. L'Union des couveuses, que je représente ici, assure toute la partie juridique (contrat CAPE) : formalités, administratifs, comptabilité... Ainsi, le porteur de projet peut se concentrer pleinement et uniquement sur le développement de son activité et de son business, pendant une année de test", explique Guillaume Le Nilliot. 

Tout au long de cette année, ce commerçant débutant est accompagné, suivi, coaché par l'Union des couveuses et par les partenaires parties prenantes au projet : on retrouve la ville et l'agglomération de Lorient, les chambres consulaires, l'union commerciale Lorient compagnie des commerces, la région Bretagne, la Banque des territoires et plusieurs groupes privés que sont Aviva, Autopuzz et Skillfools. Au total, le budget alloué à cette année de couveuse est évalué à 40 000 euros, loyers inclus. "C'est un investissement dont le bénéfice sera quantifié par le retour d'un dynamisme économique en centre-ville. C'est aussi la raison d'être de ce projet."

Une année pour sécuriser le business

Au terme de cette année d'apprentissage sécurisé, le ou la commerçant(e) est poussé(e) à voler de ses propres ailes, renforcé(e) par l'activité amorcée et la clientèle créée. "Fort d'une année d'expérience, les financements seront beaucoup plus faciles à trouver. Nous l'accompagnerons également dans cette étape", assure Guillaume Le Nilliot, fondateur et directeur de la BreizhCouv.

La couveuse quant à elle cherchera un nouveau profil à accompagner. "L'idée est également de multiplier les locaux en centre-ville et de dupliquer l'expérience en périphérie et dans d'autres villes bretonnes, voire nationales."

Les candidatures pour le premier commerce "couvé" à Lorient sont ouvertes, en ligne, jusqu'au 15 octobre 2020. 


L'évènement

DuoDay : accueillir une personne en situation de handicap en entreprise

DuoDay : accueillir une personne en situation de handicap en entreprise

Le 19 novembre 2020, partout en France, l’opération DUODAY permettra la formation de duos entre des personnes en situation de handicap et des professionnels volontaires dans de nombreuses entreprises, collectivités ou associations. Pour participer, c'est ici.