Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

L’Orange Bleue. La fermeture des salles de sport dans certains territoires passe mal

Véronique Maignant, le 28.09.2020

Actuel PDG de l'enseigne L'Orange Bleue, le Rennais Thierry Marquer réagit à l’annonce du Ministre de la santé, Olivier Véran, concernant la fermeture des salles de sport en zones d'alerte renforcée et d'alerte maximale. Une soixantaine de salles de remise en forme du réseau sont fermées jusqu’à nouvel ordre dont celles installées dans la métropole rennaise.

Thierry marquer, PDG du Groupe L'orange Bleue

« Nous voulons tout d’abord rassurer nos clients. Les clubs de fitness ne sont pas des lieux à risque. Nous n’avons détecté aucun cluster depuis la réouverture des clubs en juin » affirme Thierry Marquer, le PDG du Groupe L’Orange Bleue. « Nous avons menés des études dans nos clubs qui montrent que le taux de contamination dans les salles L’Orange Bleue est inférieur 0,005% pour 1000 visites (étude réalisée sur 1 million de passages en 3 mois). Tous les clients ont remarqué les investissements faits par leurs clubs pour imposer des règles de désinfection renforcées, le port du masque obligatoire lors de la circulation en club, des séparateurs plexiglas au comptoir, des créneaux de réservations pour limiter le nombre de participants aux cours collectifs ou sur le plateau cardio-musculation, des machines condamnées pour respecter la distanciation sociale, des accès aux vestiaires restreints, etc. Comment expliquer que ces mesures d’abord validées par le gouvernement, ne semblent plus efficaces aujourd’hui aux yeux des autorités ? »

30% d’abonnement en moins

Avec près de 3 mois de fermeture au printemps, l’ensemble des acteurs du fitness  avait réussi à faire face et à faire revenir les adhérents en club, un à un, petit à petit depuis le mois de juin. Cette décision ministérielle intervient donc au plus mauvais moment pour la profession. « Nous sommes en pleine période de renouvellement des inscriptions, mais nous réalisons 30% de nos abonnements en moins cette année au mois de septembre. Pas de réabonnement, plus de trésorerie pour les entreprises, c’est catastrophique, pour l’ensemble de la profession engendrant déjà d’importantes pertes financières qui ne permettent pas de couvrir les charges et les salaires », poursuit Thierry Marquer, PDG du Groupe L’Orange Bleue.  « Il est prouvé que la pratique sportive est pourtant le meilleur moyen de renforcer son immunité.  6 millions d’adhérents soit 9% de la population française est donc impactée par cette décision. Pourtant, le gouvernement ne fait rien pour éviter que les sociétés de sport ne disparaissent au moment où elles sont le plus nécessaires. Il est impératif que le secteur du fitness reçoive le soutien de la part de l’Etat pour reprendre ses activités et ainsi jouer pleinement son rôle dans le rétablissement de la nation et le désengorgement des hôpitaux ». Le syndicat France Active, organisation professionnelle représentant les entreprises des activités physiques de loisirs,  dépose ce jour 12 référés en liberté.

L’orange Bleue (35) vise 850 clubs à l’horizon 2025


L'évènement

DuoDay : accueillir une personne en situation de handicap en entreprise

DuoDay : accueillir une personne en situation de handicap en entreprise

Le 19 novembre 2020, partout en France, l’opération DUODAY permettra la formation de duos entre des personnes en situation de handicap et des professionnels volontaires dans de nombreuses entreprises, collectivités ou associations. Pour participer, c'est ici.

Recommandations