Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Logistique : Let's GO mobilise tous les acteurs du Grand Ouest

Véronique Maignant, le 16.01.2020

Employant 80 000 salariés, soit 10% de l’emploi régional, les entreprises bretonnes de logistique peinent elles aussi à recruter. 8 000 postes de la supply chain seront à pourvoir en 2020 en Bretagne et il manque 2300 conducteurs routiers. Pour inciter les plus jeunes à se tourner vers ces métiers en pleine mutation, les professionnels du secteur réunis sous la bannière de Bretagne Supply Chain, mais aussi l’association pour la formation professionnelle Transport et logistique (AFT) organisent  Let’s GO , du 1er au 16 février 2020. Une première en Bretagne et dans l’Ouest !

de g a droite : Rolf Beyer Directeur génral De BSL, Serge Rambault, Président se Bretagne Supply Chain et Eric Godefroy , Délégué régional Bretagne de l'AFT

« Let’s GO , autrement dit  il faut y aller et vite,  avertissent Serge Rambault , Président de Bretagne Supply Chain et Eric Godefroy , Délégué régional  Bretagne de l’AFT. Pendant deux semaines, du 1er au 16 février, nous organisons dans toute la région de multiples animations pour faire découvrir au grand public nos métiers. Face aux difficultés de recrutement, cet évènement nous est apparu indispensable ! ».  A titre d’exemple, le 13 février, point d’orgue de ce grand rendez-vous breton de la supply chain, 1 000 collégiens et lycéens sont attendus sur le Village, à la halle Martenot, à Rennes.

 

La logistique urbaine en pleine transformation

« On est dans une rupture poursuit Serge Rambault. Avec notre téléphone mobile devenu un véritable animal de compagnie, nous avons accès, 24h /24, 7j/7,  à tout ce que nous désirons. Cheminées, lavabos, et bientôt des pièces entières pour meubler nos intérieurs en fonction d’un type de décoration intérieur que nous aurons valider sur Internet, nous serons livrés à domicile sans que nous les ayons une seule fois touchés. Le clic devient le mode d’achat préféré des consommateurs, tout comme l’engouement pour les promotions à l’image du Black Friday.   A cela, il faut ajouter de nouveaux modèles de consommation, plus vertueux, comme le vrac qui est train de se développer ou des nouveaux modèles économiques comme la location de meubles ou de vêtements. Toutes ces ruptures entraînent de profonds changements sur l’ensemble de la chaîne logistique . Récemment nous avons été consulté par un fabricant de meubles qui voulaient proposer ses salons de jardin en location. A charge pour nous de les stocker, les livrer puis les récupérer en fin de saison. Voyez aussi Amazon qui désormais livre des produits frais aux particulier. Toute la logistique urbaine est en pleine transformation. ».

 

Let’s GO :  100 structure impliquées

En parallèle de ces ruptures, le président de Bretagne Supply Chain, par ailleurs patron de Leroy Logistique (35), pointe le consensus générationnel en faveur de la protection de la planète et d’un management renouvelé. « Les jeunes veulent travailler dans une entreprise éthique et trouver du sens à ce qu’ils font. Toutes ces ruptures sont des opportunités. Avec Let’s Go, nous voulons montrer que les métiers de la logistique et du transport ont changé. Ils constituent aussi un véritable tremplin social pour les moins diplômés car ils seront formés tout au long de leurs parcours ». La mobilisation est massive : plus de 100 structures impliquées dans cet évènement régional, une dizaine de forums organisés sur tout l’Ouest, 13 portes ouvertes , une quarantaine de visites d’entreprises , etc.

Informations et contacts : Let's Go

https://www.bretagne-supplychain.fr/projet/lets-go/?cn-reloaded=1

 


L'évènement

Entreprises : pourquoi et comment agir pour la biodiversité ?

Entreprises : pourquoi et comment agir pour la biodiversité ?

Vous êtes une entreprise bretonne et vous vous intéressez à l’évolution très rapide de notre monde ? Vous souhaitez mettre en œuvre un plan d’actions en faveur de la biodiversité ? Ou trouver l’inspiration auprès d’expériences testées et approuvées par d’autres entreprises du territoire ? Rendez-vous le 7 juillet à 8 h. Il suffit de s'inscrire pour participer à ce webinaire spécial biodiversité.