Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

LLDA à Saint-Brieuc met le cap sur 2020 : ouverture d’un second site de distribution de pièces automobiles et projet de reprise

Véronique Maignant, le 16.10.2019

Créée il y a tout juste 10 ans, LLDA (L’autre Distribution Automobile) à Saint-Brieuc bouclera 2019 avec un chiffre d’affaires de 2,4 millions d’euros, en croissance de 15%. Alors que l’entreprise vient tout juste de fêter ses 10 ans en présence de quelque 300 invités, Daniel Lautru, le fondateur, annonce la création, en 2020 d’un second site ainsi qu’un projet de reprise.

Daniel Lautru (au centre) et son équipe

Daniel Lautru a fait ses armes chez un des leaders du marché : « j’ai mis le pied dans la distribution de pièces automobiles en 1983. Magasinier, commercial, responsable d’agence, puis directeur opérationnel, avec mon simple CAP, j’ai gravi un à un les échelons. C’est une chance, sauf qu’à force d’avancer la tête dans le guidon on ne regarde plus autour de soi. On finit par perdre ce qui fait le sens même de son métier à savoir la proximité avec le client ». Cette prise de conscience faite, il décide, à 43 ans, de créer son entreprise. LLDA, spécialisée dans la vente de pièce détachées pour l’automobile, voit le jour en novembre 2009 à Saint-Brieuc.

 

Diversification dans le petit outillage 

 Dix ans plus tard, l’entreprise réalise un chiffre d’affaires de 2,1 millions d’euros. « Il sera de 2,4 millions fin 2019 », précise le dirigeant. En se développant, LLDA a investi dans un bâtiment de 1 100 m². Il abrite entre autres 11 000 références de pièces, toutes marques, soit un stock estimé à 450 000 euros. « Je suis en mesure d’équiper un garage de A à Z ». Garages ou concessions automobiles, mais aussi administrations, écoles, mairies, Daniel Lautru travaille régulièrement avec 250 clients, pour la plupart établis dans les Côtes d’Armor. En matière d’approvisionnement, il s’appuie sur Agra (Meyzieu-69), un groupement de distributeurs indépendants en pièces automobiles qui regroupe 80 entreprises. Récemment, en 2018, Daniel Lautru a créé une nouvelle activité en partenariat avec Terrena. LDDA approvisionne les magasins libre-service agricole de la Coopérative, comme les Gamm vert village, soit une centaine de points de vente répartis sur l'Ouest. « On y vend du petit outillage. Cette nouvelle activité, m’a permis de créer deux postes ».

 

Projets majeurs en 2020

Aujourd’hui LDDA compte 10 salariés dont ses deux enfants. « Mon fils est rentré dans l’entreprise il y a 4 ans. C’est une chance, car ça m’a permis de le redécouvrir. Avec l’arrivée de ma fille, il y a un an, je suis aujourd’hui dans un cadre de transmission. Cela me pousse à développer des projets ». C’est ainsi qu’en 2020, un second site de distribution de pièces automobiles verra le jour dans les Côtes d’Armor. Le chef d’entreprise travaille aussi à un projet de reprise d’entreprise qui pourrait aussi se concrétiser en 2020, en Bretagne. Avec cette recrudescence d’activité, il a choisi de déléguer et recrute ce mois-ci un logisticien « C’est une création de poste, pour me donner un peu de marge de manœuvre », souligne-t-il.

 

Les nouvelles technologies bousculent aussi l’approche du métier. « Nous allons vendre de plus en plus de service. Pour être à la hauteur, je dois former mes collaborateurs ». Ces derniers lui ressemblent parait-il : « ça chante dans le magasin ». Pas étonnant dans ces conditions, que sur les 350 invitations lancées pour les 10 ans de LDDA, environ 300 personnes ont fait le déplacement, le 26 septembre dernier. « Superbe moment, convivial et festif », s’enthousiasme le dirigeant !

LLDA

Daniel Lautru est membre de Plato 


L'évènement

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

Cette rencontre est l’occasion pour les acheteurs publics et les entreprises du territoire breton de se connaître et d’échanger autour de problématiques communes afin d’améliorer encore les
relations entre acheteurs et fournisseurs.
13H30 : Ouverture
Discours d’ouverture du préfet de la région Bretagne, Emmanuel Berthier, et allocution introductive du directeur des achats de l’État, Michel Grévoul.
14H00 : Table ronde
« Les clauses environnementales, comment et pour quoi faire ? », animée par la directrice de la PFRA de Bretagne, Rachel Pailleux, avec la participation de la cheffe du bureau des achats
responsables à la direction des achats de l’État, Malika Kessous, de Jérôme Lieurey, chef du bureau des achats et marchés publics au secrétariat général pour l’administration du ministère de l’Intérieur
(SGAMI) — zone de défense Ouest, et de Madame Le Corguille, chargée de mission éco-construction à la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et de du logement (DREAL) Bretagne.
14H45 : échanges entre acheteurs et entreprises exposantes sur leurs réalisations innovantes en matière de transition écologique. Une répartition en trois pôles : numérique, bâtiment et mobilité durables et un pitch
par chaque entreprise. Rendez-vous le 18 octobre au Roazhon park de Rennes à partir de 13h30. Entrée libre avec inscription préalable obligatoire.