Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Les premiers emplois francs font leur apparition en Ille-et-Vilaine

Véronique Maignant, le 13.02.2020

Alors que le taux de chômage atteint son plus bas niveau depuis 11 ans, les premiers emplois francs mis en place par le Gouvernement font leur apparition en Ille-et-Vilaine. Ce dispositif vise à lutter contre le chômage et les discriminations à l’embauche dans les quartiers prioritaires de la Politique de la ville (QPV).  L'Ille-et-Vilaine compte 7 QPV : 5 à Rennes (Villejean, Maurepas, Cleunay. Le Blosne Les Clôteaux - Champs Manceaux), 1 à Redon (Bellevue) et 1 à Saint-Malo (La Découverte).

Les deux premiers contrats emplois francs ont été signé à Rennes le 5 février dernier Ce dispositif permet à un employeur de bénéficier d'une aide lorsqu'il embauche un habitant résidant dans un quartier prioritaire de la ville

À l'issue d'une phase d'expérimentation conduite entre le 1er avril 2018 et le 31 décembre 2019, les « emplois francs » sont désormais généralisés pour une durée d'un an à l'ensemble des QPV du territoire national. Le dispositif consiste en une aide financière versée à tout employeur privé qui recrute un demandeur d’emploi, inscrit à Pôle emploi ou accompagné par une mission locale, résidant dans un QPV. Le montant de  cette aide pour l’embauche d’un salarié à temps complet, en CDI, est égal à 15 000 euros sur 3 ans (5 000 euros par an) et à  5 000 € sur 2 ans (2 500 € par an) pour un CDD d’au moins six mois.

La logique des emplois francs est attachée au lieu de résidence de la personne recrutée. Pour les sept QPV d'Ille-et-Vilaine, un objectif de 148 emplois francs minimum a été fixé pour 2020. En Bretagne, il est prévu globalement la signature de 312 emplois francs. Les deux premiers contrats francs ont été signés à Rennes le 5 février. Pour Rachid Drif, directeur territorial Pôle emploi Ille & Vilaine, « ce dispositif corrige les erreurs du passé en ne conservant qu'une seule condition à remplir : que le chômeur embauché réside dans un quartier politique de la ville. Peu importe où l'entreprise, elle, a son siège ».

Les premier contrats de ce type ont été signés le 5 février pour un QPV de Rennes (photo)
 

Informations sur le dispositif


Recommandations