Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Les femmes en Bretagne gagnent toujours moins que les hommes

Véronique Maignant, le 07.03.2017

L'égalité salariale n'est toujours pas acquise pour les femmes en Bretagne. Un écart de salaires entre les hommes et les femmes que l'Insee explique, pour partie, "à une structure des qualifications différentes". 

wavebreakmediamicro_fotolia.

En 2016, les Bretonnes ont en  effet un revenu salarial moyen inférieur de 26,6 % à celui des Bretons. Cet écart est proche de celui observé niveau national (– 27 %). Il reflète cependant des différences entre femmes et hommes quant aux conditions d’emploi, de qualification, de type d’entreprise et de localisation géographique. Une fois neutralisées ces différences, l’écart de salaire se réduit mais demeure en défaveur des femmes. En 2011, il s’établissait ainsi à – 9 %.

Par ailleurs, les bretonnes se trouvent plus souvent en situation de monoparentalité que les hommes. L’écart de 6,1 points (8,2% pour les femmes, 2,1 % pour les hommes) est un des plus faibles des régions métropolitaines. En Bretagne, 82 % des ménages monoparentaux sont constitués d’une mère et de ses enfants (83 % en France métropolitaine).

 

Une rémunération inférieure mais une espérance de vie toujours supérieure

Une fois atteint l’âge de la retraite, les inégalités femmes-hommes concernent essentiellement l’espérance de vie. Cette espérance de vie à 65 ans est de 22,8 ans pour les Bretonnes et 19 ans pour les Bretons. L’écart de 3,8 points se situe dans la moyenne de la France de province (23 ans pour les femmes et 19,2 ans pour les hommes).

Les femmes de plus de 65 ans sont beaucoup plus nombreuses à vivre seules (42 %) que les hommes (19 %). Elles sont également plus souvent en maisons de retraite ou en EHPAD (9 % contre 4 %).


Taille du texte

L'évènement

Meilleure maîtrise des risques, les clés pour comprendre la révision des référentiels « agro »

Crises sanitaires, internationalisation des échanges, concurrence exacerbée, exigences de traçabilité, maîtrise des coûts, volatilité des goûts des consommateurs…L'Afnor Bretagne organise le mercredi 28 novembre, de 9h à 12h30, à l'Agrocampus de Rennes, un colloque sur la sécurité des denrées alimentaires. Inscrivez-vous !