Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Les CMA et CCI de Bretagne unissent leurs forces pour rapprocher cédants et repreneurs

Véronique Maignant, le 11.02.2020

Les chambres de commerce et d’industrie et les chambres de métiers de Bretagne unissent leurs forces en vue du lancement d’une plateforme unique dédiée aux cédant et repreneurs d’entreprise. L’objectif est de mieux répondre aux enjeux de la transmission d’entreprise en Bretagne où près de 32 200 entreprises bretonnes sont potentiellement à reprendre. Une initiative unique en France.

Jean-François Garrec, Pdt de la CCI Bretagne et Louis Noël, Pdt de la CMA Bretagne

Alors que plus de 500 000 entreprises seront à reprendre dans les dix ans à venir en France, le projet de plateforme défini en Bretagne par les CCI et les CMA   consiste à mettre en relation des repreneurs potentiels avec des dirigeants de TPE/PME souhaitant céder leur entreprise.  En Bretagne, selon la dernière étude réalisée par le réseau consulaire, 32 200 entreprises*, soit environ 198 800 salariés (hors dirigeants et conjoints collaborateurs) seront concernés par ce phénomène dans les années à venir. Près de la moitié des chefs d'entreprise ont entre 55 et 59 ans et un quart d'entre eux ont plus de 65 ans.

Alors que la tranche la plus jeune anticipe la fin de sa carrière professionnelle et la valorisation de son patrimoine professionnel, les experts de la transmission d'entreprises et les études spécialisées ont démontré que le taux de cession est plus faible pour la tranche la plus âgée. « Plusieurs raisons peuvent l'expliquer : le dirigeant ne souhaite pas transmettre, l'entreprise n'est pas suffisamment attractive, ou l'intérêt d'une reprise n'est pas justifié, notamment dans le cas de petites structures, au développement étroitement lié à la personnalité du chef d'entreprise », explique  

Pour être optimale, la sensibilisation des chefs d'entreprise à la transmission doit donc être réalisée avant cet âge de 65 ans. En Bretagne, cela concerne 24 650 entreprises qui emploient 151 300 salariés. Parmi les 32 200 entreprises potentiellement à reprendre, 10% emploient au minimum 10 salariés. Cela représente 161 000 salariés, soit 81 % du total des emplois concernés par le marché des entreprises cessibles en Bretagne.

 

« Reprendre-Bretagne.fr » : une initiative unique en France

Sur l'ensemble des difficultés citées par les chefs d'entreprise interrogés dans le cadre de l'étude, celle liée à l'identification d'un potentiel repreneur est la plus fréquemment mentionnée (28%). Par ailleurs, 3 difficultés regroupent plus du tiers des suffrages : évaluer la valeur de son entreprise (18%), dégager du temps pour travailler au projet de cession (16%) et enfin identifier des structures d'accompagnement (15%). Malgré des difficultés bien identifiées, le chef d'entreprise reste majoritairement seul dans sa démarche (trois quarts des répondants) en cohérence avec le fait de ne pas avoir débuté de travail de préparation de transmission. Par ailleurs, 81% des repreneurs inscrits sur la plateforme Reprendre en Bretagne sont des hommes, originaires pour un tiers d’entre eux d’Ille-et-Vilaine et du Finistère.

« Avec Reprendre en Bretagne, c'est un nouveau service de proximité que nous allons déployer au bénéfice de nos TPE, indique Louis Noël, Président de la CMA de Bretagne. Ce site est une initiative unique en France en matière d'accompagnement à la transmission, poursuit Jean-François Garrec, Président de la CCI Bretagne. Il présentera l’offre des entreprises bretonnes à reprendre, tout en facilitant la mise en relation des cédants et repreneurs d’entreprise. L’ensemble des outils d’accompagnement à la cession de l’entreprise et à sa reprise seront également présentés". Aujourd'hui la plateforme  Reprendre en Bretagne recense près 900 repreneurs.

 

Reprendre en Bretagne

*Chiffres tirés d’une étude réalisé par les CCI et CMA de Bretagne en 2017


L'évènement

Les 1er et 2 avril 2020, participez au premier Forum Economique Breton

Les 1er et 2 avril 2020,  participez au premier Forum Economique Breton

Né sous l'impulsion de la Région Bretagne, ce premier Forum économique breton (FEB) réunira près de 1500 décideurs économiques, politiques et publics au Palais du Grand Large à Saint-Malo. Objectif : dépasser les clivages et intérêts particuliers pour travailler ensemble à un avenir commun sur le thème : « La Bretagne, entreprise d’intérêt général ». Informations et inscriptions