Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

L'entreprise Armor-lux embarque avec Jean Le Cam et sponsorise la préparation de son prochain Vendée Globe

MD, le 10.10.2022

Le conseil départemental du Finistère et l'entreprise Armor-lux rejoignent le Crédit Agricole du Finistère au rang des principaux sponsors du marin aventurier Jean Le Cam. Ce dernier a en effet annoncé préparer le départ du prochain Vendée Globe, en novembre 2024.

Benjamin Sellier - Wind4production

A 63 ans, le Roi Jean rempile pour le sixième Vendée Globe de sa carrière. Le 10 novembre 2024, le skipper émérite du Finistère compte bien être sur la ligne de départ de cette course mythique, à bord d’un nouveau voilier Imoca floqué aux couleurs de ses nouveaux principaux partenaires : le conseil départemental du Finistère et l'entreprise quimpéroise Armor-lux. Le Crédit Agricole du Finistère poursuit son engagement historique au côté de Jean Le Cam, contribuant à renforcer encore cette « équipe du Finistère ».

Armé et équipé dans son chantier de Port-La-Forêt, Jean Le Cam annonce un projet innovant et mesuré, entendre par là un bateau performant qui ne plie par aux sirènes de la course technologique : l'Imoca de Jean Le Cam voguera sans foils, notamment. « L’innovation frugale est au cœur du défi sportif que nous lançons aujourd’hui pour un tour du monde en solitaire ! Mes choix techniques visent à placer le navigateur et non la technologie au cœur du bateau. » dévoile Jean Le Cam ors d'une conférence de presse organisée ce lundi. 

Un budget total de 4 millions d'euros

Le budget global du projet est évalué à 4 millions d’euros sur quatre ans. Le Conseil départemental en portera la moitié, "soit environ 500 000 euros par an, financés par son agence d’attractivité et la marque « Tout commence en Finistère », sans impact pour le budget départemental puisqu’il s’agira de redéploiements de crédits existants déjà consacrés à la politique d’attractivité", précise Maël de Calan, président du Conseil départemental.

Armor-lux en portera un quart, soit environ 250 000 euros par an. « Nous sommes fiers de participer à cette nouvelle aventure. Ce partenariat s’inscrit dans la tradition de l’entreprise de soutenir des marins d’exception. Jean, avec qui nous avons tissé une relation de confiance et d’amitié ces dernières années, fait partie de ceux-là. Nous l’admirons autant pour ses performances en mer que pour sa personnalité hors du commun. Nous partageons ces valeurs toutes finistériennes de solidarité, de courage, d’engagement et de responsabilité ainsi qu’un attachement fort et indéfectible à notre territoire commun », s'enthousiasme Jean-Guy Le Floch, président d’Armor-lux.

Un club d'entreprises autour de Jean Le Cam

D’autres acteurs viendront se joindre au projet autour d’un Club d’entreprises qui portera une participation globale de l’ordre de 1 million d'euros. « Le tour de table est en train de se faire, nous comptons réunir entre 5 et 10 entreprises pour s’associer à ce projet d’envergure. Au-delà du défi sportif, les valeurs humaines et sociales portées dans ce projet offrent aux entreprises du territoire l’occasion de s’engager aux côtés des jeunes finistériens au titre de leur politique RSE », précise Jean-Guy Le Floch.

Des valeurs de solidarité et d'entraide

Jean Le Cam naviguera aussi pour les enfants de l'Aide sociale à l'enfance. Près de 2 200 mineurs sont placés sous la protection du Conseil départemental du Finistère. « L’enjeu est de donner à ces enfants qui nous sont confiés des motifs de joie et de fierté, de les entraîner dans une belle dynamique, de leur donner quelque chose que les autres n’auront pas » commente Maël de Calan.
« Je serai fier et heureux d’aller pendant quatre ans à la rencontre de tous ces petits Finistériens dont on ignore souvent les difficultés, de leur montrer le chantier et le bateau, bref de les embarquer avec moi. Nos valeurs finistériennes de solidarité et d’entraide seront directement incarnées par ce lien que je créerai avec tous ces jeunes », complète Jean Le Cam.

 


L'évènement

Trophées bretons des transitions. Les entreprises ont jusqu’au dimanche 19 mars 2023 pour déposer leur dossier

Trophées bretons des transitions. Les entreprises ont jusqu’au dimanche 19 mars 2023 pour déposer leur dossier

Pour leur 17e édition, les Trophées bretons du développement durable changent de nom et deviennent les Trophées bretons des transitions. Organisé depuis 2005 par l'Etat, l'ADEME en Bretagne et la Région Bretagne, ce concours régional récompense les porteurs d'actions innovantes et pérennes en faveur du développement durable.
Associations, établissements d’enseignement, acteurs publics ou encore entreprises ont ainsi jusqu’au dimanche 19 mars 2023 pour déposer leur dossier.
Les candidatures sont simples et rapides sur la page www.tropheesdd.bzh/candidatez/

Recommandations