Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Légulice (35), 12M€ de CA et 20% du marché du champignons frais en France vise la place de leader

Bretagne économique, le 11.02.2016

Légulice (Poilley-35), codirigée par Benoit Roze, Fabrice Chapuzet et Emmanuelle Roze annonce la création d’une nouvelle champignonnière à Chaspuzac (43), en Haute-Loire. Avec une première production prévue en décembre 2016, ce nouvel outil représente un investissement de 8,5 millions d’euros, financé principalement
par un promoteur immobilier privé. Il va construire à ses frais les 12 000 m² de salles de culture et de conditionnement, sur un terrain de 2,5 hectares, acheté à la communauté d’agglomération. Il louera ensuite le bâtiment à Légulice, qui y installera ses 12 salles de cultures, de 880 m² chacune. La PME bretonne qui pèse aujourd’hui 20% du champignons frais vendus en France, en GMS, compte bien devenir le leader du marché avec sa marque LOU et sa nouvelle unité de production. La champignonnière de Chaspuzac devrait, en effet, produire 4 500 tonnes de champignons frais, qui viendront s’ajouter aux 4 500 tonnes déjà produites par l’unité bretonne. Ce nouvel emplacement est stratégique pour la marque, puisqu’il lui permettra de livrer ses clients du sud de la France en champignons cueillis, emballés et livrés en 24 heures seulement. Côté emploi, Légulice s’engage sur la création d’une centaine de postes, dont 85 devraient concerner des cueilleurs et une
quinzaine dédiés au conditionnement et à l’expédition des champignons.
La marque LOU qui réalise un chiffre d’affaires de 12 millions d’euros, envisage par ailleurs de doubler ses ventes d’ici 2018.

L'évènement

S3FOOD : lancement du 2e appel à projets pour accompagner la digitalisation des industries agroalimentaires

S3FOOD : lancement du 2e appel à projets pour accompagner la digitalisation des industries agroalimentaires

Pour encourager l’innovation digitale de la filière agroalimentaire bretonne, Bretagne Développement Innovation a participé au lancement d’un appel à projet dans le cadre du projet européen S3FOOD. L’objectif : détecter et accompagner des projets visant à déployer les technologies associées aux capteurs connectés dans les industries agroalimentaires pour améliorer leur performance et leur productivité. ​

Des financements allant jusqu’à 60 000 € peuvent être éligibles aux PME qui déposent un dossier. Le projet d’adresse aux PME du secteur agroalimentaire, aux équipementiers et aux fournisseurs de technologies numériques.
Les entreprises qui souhaitent déposer un projet sont invitées à prendre contact dès à présent avec Bretagne Développement Innovation pour bénéficier de conseil et d’accompagnement dans cet appel à projets. La date limite de dépôt de dossiers est fixée au 10 mars 2021.