Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Le groupe Le Normand prend ses quartiers dans sa nouvelle usine, à Elven

Maude Duval, le 26.10.2022

En 60 ans, l'entreprise Le Normand est passée d'un atelier de maréchal ferrant à Theix, à un groupe régional, fabricant de remorques agricoles et concessionnaire exclusif de la marque Massey Ferguson. A l'étroit dans ses locaux historiques, l'entreprise familiale a fait construire un bâtiment à Elven, regroupant bureaux et usine de production. Ambition : améliorer les conditions de travail et renforcer progressivement l'activité.

Le bâtiment a poussé en quelques mois, entre les industries Socomore et Elixance, sur la zone du Gohélis à Elven. Tout de gris anthracite et de rouge bardé, il arbore fièrement les couleurs du groupe familial Le Normand, constructeur en son nom depuis les années 60, de matériel agricole, et concessionnaire breton exclusif, depuis 2016, de la marque Massey Ferguson. 

Développement et croissance externe

L'entreprise est née le 10 janvier 1961 exactement, à Theix, où la famille Le Normand était installée en tant que maréchal ferrant. "C'est mon père qui a commencé à construire des remorques, des râteliers et des plateaux de fourrage pour les agriculteurs du coin", raconte Ludovic Le Normand, actuellement à la tête des établissements éponymes. En 1989, ses deux frères aînés, Patrick et Philippe, prennent les rênes de l'entreprise pour renforcer la partie commerciale. Un an après, les deux benjamins, Laurent et Ludovic, montent à leur tour dans le train entrepreneurial pour développer le négoce et la vente en libre-service de matériel destinés à l'agriculture et la motoculture. Aux manettes, les quatre frangins étendent le périmètre géographique de leur activité, en rachetant des entreprises et magasins, dans le Morbihan et le Finistère notamment. Aujourd'hui, le groupe, qui est codirigé par Ludovic et Laurent, compte 8 implantations commerciales réparties sur ces deux département, et une usine de production flambant neuve à Elven.

Un système élaboré de récupération des eaux usées

"Nous étions à l'étroit dans nos locaux historiques à Theix. Voulant rester sur le territoire de Vannes agglomération, nous avons trouvé ce terrain de 12 000 m² à Elven sur lequel nous avons construit ce bâtiment équipé de machines automatisées pour optimiser les conditions et la qualité de vie au travail", explique Ludovic Le Normand. Près de 3 millions d'euros ont été investis à l'achat de ce terrain et la construction de l'usine. Portiques industriels de levage, cabine de peinture équipée, station de lavage hydroéconome... les équipements soulagent les charges et réduisent leur pénibilité. Optimisation et modernisation ont guidé les plans de ce chantier élaborés par Guillaume Baudart, directeur de production. "C'est un bâtiment évolutif et économe en énergie", souligne le directeur. Les panneaux solaires installés sur le toit rendront le site partiellement autonome en électricité, son parc automobile également. Les recherches ont également été poussées pour la récupération et le traitement des eaux et solvants utilisés. "Notre cabine de lavage fonctionne en circuit fermé, en recyclant les eaux usées d'un côté et les solvants de l'autre", explique Ludovic Le Normand. Au final, l'entreprise réalise de significatives économies d'eau.

Doubler la fabrication

Dernier constructeur de remorques agricoles en Morbihan, le groupe Le Normand sort une centaine d'unités par an, d’une charge utile moyenne se situant entre 18 et 20 tonnes. Historique, l'activité de production représente 5% du chiffre d'affaires du groupe, réalisé pour les 95% restants avec le négoce et la concession Massey Ferguson. Pour autant, les frères Le Normand ne comptent pas lâcher la partie fabrication de leurs engins reconnaissables à leur rouge flamboyant. La nouvelle usine d'Elven va permettre, à terme, de doubler cette activité. C'est l'ambition affichée et qui a fait briller les yeux de leur paternel, quand le nonagénaire s'est déplacé pour l'inauguration de l'usine et la célébration des 60 ans de l'entreprise qu'il a fondée, dans sa petite ferronnerie. 

Aujourd'hui, le groupe Le Normand emploie 135 personnes et a réalisé 55 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2021.

 

 


L'évènement

Trophées bretons des transitions. Les entreprises ont jusqu’au dimanche 19 mars 2023 pour déposer leur dossier

Trophées bretons des transitions. Les entreprises ont jusqu’au dimanche 19 mars 2023 pour déposer leur dossier

Pour leur 17e édition, les Trophées bretons du développement durable changent de nom et deviennent les Trophées bretons des transitions. Organisé depuis 2005 par l'Etat, l'ADEME en Bretagne et la Région Bretagne, ce concours régional récompense les porteurs d'actions innovantes et pérennes en faveur du développement durable.
Associations, établissements d’enseignement, acteurs publics ou encore entreprises ont ainsi jusqu’au dimanche 19 mars 2023 pour déposer leur dossier.
Les candidatures sont simples et rapides sur la page www.tropheesdd.bzh/candidatez/

Recommandations