Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Le Groupe Beaumanoir, candidat à la reprise de Naf Naf

Véronique Maignant, le 18.05.2020

Depuis le début de la crise du coronavirus, plusieurs enseignes de vêtements et de chaussures, qui connaissaient déjà des difficultés en amont, se retrouvent en redressement judiciaire. Vendredi 15 mai c’était au tour de Naf Naf. Le Groupe breton Beaumanoir a fait une offre de reprise ainsi que le Groupe turc Sy International.

Une audience aura lieu début juin pour étudier les deux offres de reprises présentées pour Naf Naf, qui emploie 1170 personnes et dispose de 160 boutiques (13 en Bretagne) et 74 boutiques affiliées. La première émane du groupe turc Sy International et prévoit le maintien de 923 salariés, 118 magasins et la totalité des boutiques affiliées.

La seconde offre, du groupe français Beaumanoir (propriétaire notamment de l'enseigne Morgan), envisage pour sa part de conserver seulement 263 salariés, 42 boutiques et 28 affiliées. Beaumanoir a confirmé dans un communiqué mener des discussions avec Naf Naf, avec l'ambition de « consolider sa place de leader français sur le marché de la mode accessible ». « La procédure officielle venant tout juste d'ouvrir, le groupe va améliorer largement son offre dans les tout prochains jours et se réserve la possibilité de le faire à nouveau jusqu'au terme de la procédure en cours », a-t-il précisé.

Le groupe Beaumanoir (marques Cache Cache, Bonobo, Vib’s, Bréal et Morgan) compte 13 000 collaborateurs dans le monde. Présent dans 40 pays à travers 2 500 points de vente, il réalise un chiffre d’affaires d’1,3 milliard d’euros.


L'évènement

Santé du dirigeant : une conférence en ligne pour ré-entreprendre sans s'épuiser

La crise du COVID-19 induit des changements majeurs : tout est possible, le meilleur comme le pire. Cette conférence, organisée par la Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur en partenariat avec la CCI Morbihan, donne à l'entrepreneur des pistes pour entreprendre dans un monde plus incertain tout en veillant à se préserver.

Animée par Olivier Torres, professeur à l’Université de Montpellier et Montpellier Business School, Président de l’Observatoire Amarok, premier observatoire sur la santé des chefs d’entreprises et travailleurs indépendants ; Laure Chanselme, psychologue et Chihiro Kageura, chargée de mission, cette conférence sera centrée sur l'entrepreneuriat et l'entreprise : elle restituera les résultats de l’enquête nationale de l’Observatoire Amarok et abordera notamment la question de la vigilance entrepreneuriale et comment entreprendre dans l'incertitude avec cette reprise et ce redémarrage d’activité. La deuxième partie fera un focus sur l'entrepreneur en tant qu'individu et sur l'importance de se préserver pour pouvoir entreprendre sans s'épuiser.

LE 06 JUILLET 2020 - WEBINAIRE - DE 18H30 À 19H30

Recommandations