Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Le gouvernement soutient le renforcement de la production française de masques

MD, le 19.05.2020

Le gouvernement soutient le renforcement des capacités de production nationales, dont l'entreprise Les Celluloses de Brocéliande, du groupe Les Mousquetaires,  à Ploërmel. Parallèlement, l'Etat annonce la commande de plus d’1 milliard de masques sanitaires fabriqués en France. 

DR

Face à la pénurie de masques sanitaires, le président de la République a fixé un cap : le renforcement de la production nationale en masques de protection à usage sanitaire afin d'assurer l’indépendance de la France en la matière. L'objectif doit être atteint avant la fin de l’année 2020, indique le communiqué de presse envoyé ce jour par le gouvernement.

La secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’économie et des finances, Agnès Pannier-Runacher, travaille à la structuration d’une filière industrielle de production de masques sanitaires en France : depuis les fabricants de machine, en passant par les fournisseurs de matières premières jusqu'aux nouveaux  producteurs de masques. 

De nouveaux acteurs de la production...

Sur le terrain, les capacités de production des quatre fabricants historiques implantés en France (Kolmi-Hopen, Paul Boyé, Valmy, Macopharma) ont été renforcées au cours des dernières semaines. D’une production de 3,5 millions de masques sanitaires par semaine avant la crise, leur production hebdomadaire est passée à 10 millions de masques en avril.

...dont une entreprise en Bretagne

Parallèlement, de nouveaux acteurs de la filière ont été mobilisés et ont développé des lignes de production dédiées. Ainsi dans le Morbihan, l'entreprise les Celluloses de Brocéliance, spécialisée dans la fabrication de couches pour bébé et de protections hygiéniques à usage unique, a installé cinq lignes de production de masques FFP2 et chirurgicaux. D'autres en France identifiés par le gouvernement (Savoy, BB Distrib, et Bio Serenity) ont emboité le pas.

Le développement de ces nouvelles lignes de production permettra, combinée avec les capacités des producteurs historiques, la fabrication de 20 millions de masques sanitaires par semaine, d’ici fin mai.

Produire jusqu'à 50 millions de masques par semaine

Au plus fort de leur production, cette filière installée en France sera capable de produire 50 millions de masques par semaine d’ici la fin d’année, "renforçant considérablement l’indépendance stratégique de la France sur ce sujet."

Fort de ces prévisions, le ministère de la santé a passé la commande de plus d’1 milliard de masques fabriqués en France et qui seront progressivement livrés d’ici à décembre 2020.Conformément à ses priorités, "ces masques seront distribués aux professionnels de santé, en ville, à l’hôpital, dans les établissements et services médico-sociaux, aux équipes chargées de réaliser les tests ainsi qu’aux personnes atteintes par le Covid-19 et aux personnes à haut risque médical de développer une forme grave de Covid-19."

 


L'évènement

L'Economie en question. La CPME 56 organise un débat le lundi 5 octobre à Lorient

L'Economie en question. La CPME 56 organise un débat le lundi 5 octobre à Lorient

Comment anticiper la récession de l’économie en essayant de comprendre des problèmes et des situations qui ne manqueront pas de se poser à notre économie dans les prochaines semaines voire dans les prochains mois?

Pour répondre à cette question et aux difficultées dans lesquelles les TPE/PME du territoire sont confrontées, la CPME 56 organise une réunion sur le contexte économique post-covid qui a mis les entreprises à l’arrêt et provoqué des problèmes économiques et sociaux qui ont surgi et qui ne manqueront pas de se développer avec une acuité violente.

Lundi 5 octobre 2020 à 18h45 au Palais des congrès de Lorient
Participation gratuite / Inscription en ligne