Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Le Crédit Agricole d’Ille-et-Vilaine voit le bout du tunnel pour 2021

Véronique Maignant, le 27.03.2021

Alors que de nombreux secteurs d’activité semblent touchés par la crise engendrée par la situation sanitaire, le Crédit Agricole d’Ille-et-Vilaine reste solide et se dit optimiste pour l’économie en 2021. La banque revient sur ses résultats 2020 et les chiffres des différentes aides mises en place afin de soutenir particuliers et entreprises. Elle annonce également une opération solidaire en faveur des étudiants : "1 000 auxiliaires d’été" vont être recrutés au sein de la Caisse d'Ille-et-Vilaine, entre la mi-juin et la mi-septembre.

n, Olivier Auffray, Président, et Jean-Yves Carillet, Directeur général, sont revenus sur l’activité 2020 de  la Caisse régionale du CA d'Ille-et-Vilaine
David Ferriere

« Aussi paradoxal que cela puisse paraître, nous avons vécu une année extrêmement dynamique explique Jean-Yves Carillet, directeur général du Crédit Agricole Ille-et-Vilaine. Cela tient dans l’attractivité du territoire et la croissance démographique. Nous avons gagné 10 000 habitants. » Résultat, en 2020, tous les indicateurs ou presque sont au vert.

 

Des encours de crédits au plus haut niveau

Le Crédit Agricole d’Ille-et-Vilaine a financé 2,8 Mds d’euros de crédits (+ 5,5 %) dont 1,6 Mds en faveur de l’habitat (+ 6,6 %). Au global, les encours de crédits s’établissent à 12,5 Mds d’euros en hausse de 10,7 % : « C’est un record, c’est trois fois la progression normale» En parallèle, l’épargne progresse de 9,7 % pour atteindre 16 Mds d’euros. « Là encore, c’est un niveau record qui s’explique par une baisse de la consommation sur les biens d’équipement. ».  L’assurance-vie se révèle aussi être dynamique avec une croissance des encours gérés de 3,1% sur un an.

 

Le coût du risque évalué à 30 millions d’euros

Du côté des résultats financiers, le Produit net bancaire (PNB) s’élève à 259,5 millions d’euros, en très léger repli versus 2019 (-0,4%). « L’activité a été très soutenue. Nous avons fait des efforts particuliers envers les clients les plus fragiles pour lesquelles nous avons plafonnés les frais de dysfonctionnement bancaires à 25 euros/mois. Nous sommes le 1er établissement bancaire à le faire. » Le résultat net ressort à 38 millions d’euros. « Il est en retrait puisque normalement, nous sommes autour de 55 millions d’euros. La raison tient dans le fait que nous avons évalué à 30 millions d’euros le coût d’impact de la crise. Nous provisionnons 15 millions d’euros au titre de l’année 2020. Nous en ferons autant en 2021. Notre volonté est de sortir de la crise en ayant le moins d’handicaps possibles. » Le ratio de solvabilité s’établit quant à lui à 19,55% : « nous sommes très bien positionnés », souligne Jean-Yves Carillet.

 

Déploiement de relais Crédit-Agricole dans les petites communes

À l’heure où la tendance dans les établissements bancaires est à la fermeture de certains points de vente, le Crédit agricole d’Ille-et-Vilaine entend continuer à investir dans son réseau aujourd’hui composé de 116 agences. « Nous allons déployer des relais Crédit Agricole dans chaque commune où il y a au moins un commerce de proximité. » Aujourd’hui, au nombre d’une centaine,  ces relais devraient donc sensiblement augmenter dans les mois à venir. C’est du moins la volonté de la banque qui doit au préalable obtenir l’accord des commerçants. Ce renforcement de la force commerciale s’est traduit par le recrutement de 125 CDI en 2020. « Un effort est particulièrement mis sur les alternants. Entre 2020 et 2021, ils seront 160 à intégrer la banque. » Cette politique semble porter ses fruits puisque le crédit Agricole d’Ille-et-Vilaine a gagné 24 000 clients en 2020 et franchi le cap des 500 000 clients. Côté sociétaires, leur nombre augmente de 4%.

 

20% des PGE remboursés d’ici fin avril

En 2020, 450 M€* de prêts garantis par l’État (PGE) ont été accordés à 2 606 clients entreprises et professionnels et dans une moindre mesure aux agriculteurs. « 50 à 60 % de ces prêts ont été utilisés mais beaucoup d’entrepreneurs ont fait appel à eux, à titre de précaution, poursuit Jean-Yves Carillet. On estime que 20% des PGE vont être remboursés d’ici avril. Les autres vont passer en amortissement soit pour réduire les pertes engendrées par la baisse d’activité soit pour investir. En effet, à partir de la deuxième année, le PGE n’est plu fléché, le chef d’entreprise peut donc l’utiliser comme il l’entend. » Par ailleurs, pour ceux qui le souhaitent notamment les secteurs d’activité les plus impactés par la crise, comme les CHR, la banque met en place des PGE complémentaires. La fin du dispositif a été fixée au 30 juin. « Beaucoup d’entreprises consolident leur position, par de la croissance interne ou externe. Elles sont déjà dans l’après-crise. » 

 

Recrutement de 1 000 auxiliaires d’été

Si en 2020, la Crédit Agricole Ille-et-Vilaine avait débloqué à travers un geste solidaire 5,5 M€ à destination de clients professionnels et exploitants agricoles et mené une opération bons d’achat (300 000 euros) valables chez les acteurs locaux du tourisme, cette année la banque entend soutenir les étudiants. Une opération « auxiliaires d’été » visant à recruter des jeunes sur des périodes de 8 jours à un mois du 15 juin au 15 septembre est en cours de lancement. « Nous souhaitons améliorer leur budget. Leur rôle sera d’apporter un soutien l’activité, de s’inscrire dans notre démarche de conquête de clients. Ils pourront aussi venir en aide aux autres jeunes qui ont besoin d’un coup de main. »

 

Après une première année où l’enjeu était d’aider les entreprises à passer le cap en mobilisant tous les dispositifs possibles, « ce que l’Etat et l’ensemble des acteurs ont parfaitement réussi », 2021 doit être l’année du rebond. « La fin du tunnel est proche, assure Jean-Yves Carillet. Tout l’enjeu pour les entreprises est d’être en capacité de redémarrer vite pour rester compétitives. C'est la vitesse du rebond qui va être déteminante. Pour ce faire, elles doivent utiliser tous les dispositifs de haut bilan à leur disposition pour conforter leurs positions. Nous sommes face à une crise sanitaire, pas une crise économique : ça s’arrête vite et ça redémarre tout aussi vite ! »

 

Déposez sa candidature : Le Crédit Agricole  Bretagne recrute 


L'évènement

La Digital Tech Conference revient le 3 décembre à Rennes

La Digital Tech revient le 3 décembre à Rennes

La Digital Tech Conference - l’événement de la communauté de l’innovation en Bretagne - revient le 3 décembre 2021, en marge et en partenariat avec les Trans Musicales. L’innovation vertueuse sera le thème principal de cette  6ème édition nventer - repenser - transformer au service du progrès social et environnemental sont les enjeux auxquels elle tente de répondre. Programme et inscription

Recommandations