Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Le climat : « l’Affaire de la Bretagne »

Véronique Maignant, le 10.06.2019

Plus de 2 600 bretons, venus de tous les horizons, ont participé pendant une semaine, du 3 au 7 juin à Saint-Brieuc, aux débats et tables rondes organisés dans le cadre de la Breizh Cop. Portée par la Région Bretagne et son Président Loïg Chesnais-Girard, cette démarche vise à mettre la Bretagne sur la voie des transitions écologiques et climatiques. Une feuille de route comportant 38 objectifs est d’ores et déjà fixée et des indicateurs de mesure identifiés.

de g à d : Laurence Fortin, Nicolas Hulot et Loïg Chesnais-Girard
région Bretagne

« La force de la Bretagne a toujours été de se mobiliser et de s’organiser pour trouver des solutions, et, si besoin, expérimenter de nouvelles méthodes, déclare Loïg Chesnais-Girard. Face aux défis du climat, de la biodiversité et de l’équilibre des territoires, notre force vient justement de notre capacité à faire Bretagne ensemble. Le temps est venu de prendre, chacun et chacune, nos responsabilités, d’affirmer ce que nous voulons et ce que nous ne voulons pas pour notre territoire. »

 

Mettre fin à la concentration des activités

A travers le manifeste d’une Bretagne engagée présentée ce vendredi 7 juin en présence de Nicolas Hulot, on dénombre trois catégories de défis à relever : le défi climatique et environnemental ; le défi des déséquilibres territoriaux ; le défi de la cohésion sociale et de la participation à la vie collective et démocratique. Concernant les territoires, ce texte souligne combien la tendance à la polarisation toujours plus forte des activités, dans une course effrénée à la « taille critique » censée être plus adaptée aux échelles de la mondialisation, concourt en fait au « renforcement des inégalités et surtout au sentiment de relégation et de mal de vivre de certaines populations ». « Cette tendance à la concentration des activités, dès lors qu’elle conduit à des déséquilibres croissants n’est plus admissible », souligne Loïg Chesnais-Girard. Et de poursuivre : « Les communautés humaines, sur un territoire, ne peuvent se développer et vivre ensemble sans valeurs communes, sans partager le sentiment d’un destin collectif ».

 

Mesurer les résultats

Si la Région Bretagne entend conduire un projet global, reposant sur 38 objectifs, ses élus ont identifié toute une série d’indicateurs censés mesurer les progrès de chacun d’entre eux. Seront ainsi mesurés le « différentiel de taux de chômage entre la Bretagne et le reste de la France », « le nombre d’emplois créés par la filière des énergies marines mais aussi dans les filières innovantes liées à l’économie circulaire, aux circuits courts, à l’économie sociale et solidaire », « la proportion des publics ayant bénéficié d’actions de formation et de sensibilisation aux questions de biodiversité », etc. A ce jour, ce sont 21 indicateurs significatifs qui ont été mis sur pied. Un suivi annuel permettra d’apporter des correctifs, réajuster les plans d’action et les dispositifs dédiés si les résultats ne sont pas au rendez-vous.   

 

Les entreprises invitées à s'engager

« Nous venons de vivre une belle semaine, souligne Laurence Fortin Vice-présidente à la Région, en charge de l’aménagement territorial. Depuis deux ans que nous avons démarré ce travail de dialogue à travers toute la Bretagne, nous avons enfin eu l’occasion, à Saint-Brieuc, de consolider nos propositions. Un premier bouquet de règles a été validé à l’échelle régionale. Il constitue un premier socle. Mais le travail va se poursuivre pour parvenir à un véritable consensus breton. C’est tous ensemble que nous réussirons les défis du climat et de l’écologie. Les entreprises ont, elles aussi, leurs responsabilités. Je les invite à s’engager sur le site breizhcop.bzh. Nous avons déjà plus de 5 200 engagements inscrits au compteur ». Prochaine échéance pour les élus du conseil Régional : la session plénière, les 19 et 20 décembre, durant laquelle seront adoptés le Sraddet* et le cahier des engagements de la Breizh Cop.

BreizhCop.bzh

*Le schéma régional d'aménagement, de développement durable et d'égalité des territoires 


L'évènement

Municipales 2020 : la CCI Ille-et-Vilaine lance une enquête sur les attentes des chefs d’entreprise

Municipales 2020 : la CCI Ille-et-Vilaine lance une enquête sur les attentes des chefs d’entreprise

Quelles sont les attentes et besoins des chefs d’entreprise et des commerçants pour le développement de leur activité ? Comment améliorer au quotidien la prise en compte de leurs préoccupations par les instances locales ? Pour participer à l’enquête, c’est ici.