Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

La Société Armoricaine de canalisations (Sarc) se lance dans une vaste transformation environnementale

Véronique Maignant, le 17.01.2020

Convaincu que la pérennité de la Société armoricaine de canalisations (Sarc) passe par un développement responsable et une transformation environnementale, Jean-Louis Vanhee, nouveau directeur général, a créé depuis 5 mois une émulation et un débat en interne sur les comportements éco-responsables. Une douzaine « d’Eco-idées », portées par des salariés, ont d’ores et déjà été validées.

De g à droite : Jean-Louis Vanhee, Directeur général, Christelle Fleuroux en charge de la communication etet Richard Pinel, Gestionnaire de parc et Assurances

Propriété depuis trois générations de la famille Chupin, la Sarc (Le Rheu-35) est spécialisée dans la pose de canalisations pour les réseaux d’assainissement des eaux usées et des eaux pluviales et plus récemment pour les réseaux secs dédiés à à l’électrique et la fibre optique. Avec un chiffre d’affaires de 42 millions d’euros, elle emploie 215 personnes sur tout le Grand Ouest. La holding familiale a également créé en 2010, Rennes TP (CA : 2,6 M€), une filiale qui contrairement à la Sarc s’adresse aux particuliers et sur un périmètre beaucoup plus restreint. En octobre 2018, les actionnaires ont font appel à un manager de transition, Jean-Louis Vanhee, pour redresser l’entreprise.  Ayant fait ses preuves, il a été confirmé dans son poste de directeur général : « Je veux partager la conviction que la pérennité de notre Groupe passe par le développement durable : notre métier de l’eau est un enjeu majeur pour la planète », souligne-t-il. Autres convictions portées par ce meneur d’équipe : « aujourd’hui, les acteurs sont équipotentiels techniques, c’est le comportement qui fera le choix du client. L’équilibre économique de nos activités implique des économies d’énergie, le traitement des déchets, des économies d’eau, …Sans compter que nous manquons cruellement de bras ».

 

120 boîtiers connectés au véhicule

Pour décliner ses idées en action, Jean-Louis Vanhee s’est adressé à tous les salariés et a lancé en septembre dernier un appel à des Eco-idées. « Elles auront un impact sur le résultat de l’entreprise.  La prochaine étape c’est donc la mise en place d’un plan d’intéressement. En cinq mois, nous avons reçu une vingtaine d’éco-Idées et déjà validé une douzaine d’entre elles. Fin juin, nous organiserons une cérémonie des lauréats avec des récompenses à la clé ». Un responsable QSHE – E a été nommé dans la foulée pour animer et piloter l’ensemble de la démarche.  Le deuxième « E » pour Ecologie des salariés. En parallèle Jean-Louis Vanhee s’est appuyé sur la société WeNow et sa solution connectée au véhicule pour concrètement baisser l’empreinte carbone de l’entreprise. « Le poste gazoil représente environ 1,3 million d’euros. En distribuant à chacun de nos salariés ce boîtier, nous avons déjà économisé 5% sur la facture de gazoil. Cette innovation est axée sur les véhicules légers, mais nous allons accompagner WeNow en R&D pour l’adapter aux poids lourds ». Actuellement, 120 boîtiers tournent dans l’entreprise. La Sarc a également fait l’acquisition de véhicules électriques proposés en autopartage et les salariés pourront bénéficier du forfait mobilité durable.

 

Une douzaine d’Eco-idées bientôt déployée

Parmi les Eco-idées retenues, citons :  le recyclage des eaux pluviales des toitures. « Elles seront utilisée pour la piste de lavage et les sanitaires » ; le recyclage des Big bag en containers de tri des déchets sur les chantiers ; la récupération des casques de chantier et vêtements de travail pour leur donner une seconde vie ; la construction d’un puits canadien, en vue de supprimer la climatisation du local informatique. « A charge pour chaque salarié de mettre en oeuvre son idée, poursuit Richard Pinel, Gestionnaire de parc et Assurances. Un budget a été alloué à chacune d’entre elles et un tableau de suivi et de reporting permettront une évaluation annuelle des actions ».

 

Toute cette démarche responsable et environnementale sera présentée aux actionnaires et partenaires du Groupe, à l'occasion du 21ème Carrefour des Gestions Locales de l'Eau les 29 et 30 janvier 2020 à Rennes.

Site Internet : Société Armoricaine de Canalisations

 


L'évènement

Les 1er et 2 avril 2020, participez au premier Forum Economique Breton

Les 1er et 2 avril 2020,  participez au premier Forum Economique Breton

Né sous l'impulsion de la Région Bretagne, ce premier Forum économique breton (FEB) réunira près de 1500 décideurs économiques, politiques et publics au Palais du Grand Large à Saint-Malo. Objectif : dépasser les clivages et intérêts particuliers pour travailler ensemble à un avenir commun sur le thème : « La Bretagne, entreprise d’intérêt général ». Informations et inscriptions