Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

La Coop des Masques (22). "Il est urgent d’engranger très rapidement des commandes"

Véronique Maignant, le 18.07.2022

Aujourd’hui, la Coop des Masques à Grâces dans les Côtes d’Armor fait face à une chute brutale des ventes de ses masques. La concurrence chinoise et les commandes publiques insuffisantes expliquent en grande partie cette situation. L’assemblée générale présidée par Christophe Winckler, qui s’est réunie il y a quelques jours pour valider les comptes 2021, lance un appel auprès de l’ensemble des acteurs usagers de masques.

Dans l'entrepôt de la Coop des Masques à Grâces près de Guingamp, sont entreposés des centaines de cartons. A l'intérieur, deux millions de masques FFP2 et un million de masques chirurgicaux attendent de trouver preneurs. « Cette situation perdure depuis le mois de mars si bien que nous avons été conduits à appliquer des mesures d’activité partielle qui correspondent à un mi-temps. Pour éviter que la trésorerie, qui était très satisfaisante en début d’année, ne devienne exsangue après l’été, il est urgent d’engranger très rapidement des commandes », indique Christophe Winckler dans un communiqué de presse.

300 K€ de CA jusqu'en mars

Créée en janvier l'entreprise coopérative et solidaire devait fournir chaque année 30 à 45 millions de masques fabriqués en Bretagne.  Sa structure lui permet d'associer des collectivités, des associations, des entreprises, des citoyens et les salariés autour du projet de production.  Dans la deuxième moitié de 2021 et jusqu’au mois de février de cette année, les machines tournaient à plein régime avec jusqu’à 300.000 euros de chiffres d’affaires par mois. Mais en mars, il est tombé à 50.000 euros. Les commandes se sont raréfiées.

« Après avoir appris que certaines administrations de l’Etat continuaient à s’approvisionner en Chine, nous avons mandaté les administrateurs pour rencontrer la Préfecture de Région afin que les pistes soient étudiées pour sauver la situation. » Dans le même temps,  les membres de la Coop des Masques apprennent que les Groupes Mutualistes qui, pourtant avaient investi massivement dans l’outil de production, ne passaient pas de commandes. « Pourtant ce sont de très gros acheteurs de masques, sans eux l’équilibre de la Coop n’est pas possible. »

La Coop des Masques dit également s'être tournée vers les Collectivités Territoriales, dont beaucoup d'entre elles sont sociétaires , afin d’étudier comment aller plus loin en lui confiant d’avantage de marchés. « Il convient que les idées généreuses qui ont émergées durant la pandémie en voulant relocaliser l’industrie, se transforment maintenant en réalités économiques. Toutefois, conclut Christophe Winckler, nous ne recherchons pas de subventions, mais simplement des commandes. »

Commander à la Coop des Masques

 


L'évènement

Crisalide Numérique. Concours ouvert jusqu’au 22 septembre à toutes les entreprises bretonnes

Crisalide Numérique.   Concours ouvert jusqu’au 22 septembre à toutes les entreprises bretonnes

Crisalide Numérique est un dispositif de développement économique dédié aux entreprises bretonnes qui innovent dans le numérique. Organisé par Bretagne Compétitivité et la CCI Ille-et-Vilaine, ce programme complet associe un concours et un accompagnement par un grand nombre de partenaires. Information et dépôt de dossiers de candidature.

Recommandations