Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Biotechnologies la Bretagne renforce sa 3ème position grâce à 6 nouvelles entrées !

Véronique Maignant, le 23.01.2017

33 entreprises biotechnologiques régionales répondent aux critères de Biotech Finances cette année et figurent ainsi sur la BioMap, cartographie destinée aux bio-décideurs internationaux. - soit plus de 12% des biotechs françaises répertoriées. Ces entreprises représentent au total 1 772 emplois en Bretagne. Parmi elles, TAM (1M€ de CA en 2016-17), labellisée Jeune Entreprise Innovante, est basée à Plougastel Daoulas (29) et créée… en 2015 !

Les microalgues, comme la spiruline connue en tant que super aliment, offrent une excellente biodisponibilité de ses éléments (protéines) en plus de sa valeur nutritionnelle
Cyane

A l’origine de TAM , on trouve 3 maraîchers qui ont l’idée de mettre à profit leur maîtrise de la photosynthèse en produisant de la spiruline, une microalgue dont la richesse en éléments nutritifs favorise l’entretien musculaire, booste le système immunitaire, etc. Ils sont rejoints très rapidement par un chercheur et les résultats suivent. Aujourd’hui, l’équipe est composée d’une vingtaine de personnes et la production de spiruline s’étend sur 20 000m2 répartis sur 12 bassins. Le tour de force de l’équipe de TAM, entreprise labellisée ISO22000 et certifiée Ecocert, est de parvenir à un contrôle minutieux des conditions de culture (température, qualité des intrants, traçabilité…), permettant ainsi de créer un produit de qualité nutritionnelle et organoleptique optimal, tout en respectant l’environnement. De plus, ce mode de production unique permet de proposer des « teneurs » à la carte en composé d’intérêt nutritionnel (taux en vitamines, en oligoéléments…). La spiruline est commercialisée sous la marque Cyane, pour des applications en nutraceutique (sportifs, végétaliens, bien-être…). Au sujet des perspectives de développement, Fabrice Gouennou, P-DG, évoque « une équipe qui poursuit sa phase de développement » et une diversification en cours parmi « les secteurs cosmétiques, pharmaceutiques et agroalimentaires ».

Les 5 autres nouvelles entreprises bretonnes référencées

- STI Biotechnologie Saint-Etienne en Coglès (35) STI Biotechnolgie élabore des produits à base de ferments lactiques pour l’alimentation animale (animaux terrestres et marins) et l’environnement (traitement des déjections animales, rejets industriels, conservation et compostage).

- Syneika Cesson-Sévigné (35) Syneika conçoit et fabrique des équipements médicaux dédiés à la Stimulation Magnétique Transcrânienne Neuronaviguée.

- VitaDX Rennes (35) La start-up développe une nouvelle technique de détection précoce du cancer de la vessie. Non invasive, à forte sensibilité avec un système automatisé d’interprétation, cette méthode devrait permettre, grâce à une simple analyse d’urine, d’augmenter les chances de survie du patient, tout en diminuant les coûts.

- AXIOM (ex. ADN Genetics) Pleyben (29) Avec 25 ans d’expériences en génétique porcine, AXIOM (né de la fusion entre ADN et Gene+) développe des gènes en fonction des besoins de la filière.

- Germicopa Quimper (29) La société est spécialiséequimpéroise dans la création variétale de pommes de terre dans le respect de l’environnement. Elles offrent de riches qualités nutritionnelles, répondant aux besoins d’innovations, des clients internationaux et en assurant un transfert d’expertise.


Repères :


Lien :
Capbiotek,

L'évènement

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

Cette rencontre est l’occasion pour les acheteurs publics et les entreprises du territoire breton de se connaître et d’échanger autour de problématiques communes afin d’améliorer encore les
relations entre acheteurs et fournisseurs.
13H30 : Ouverture
Discours d’ouverture du préfet de la région Bretagne, Emmanuel Berthier, et allocution introductive du directeur des achats de l’État, Michel Grévoul.
14H00 : Table ronde
« Les clauses environnementales, comment et pour quoi faire ? », animée par la directrice de la PFRA de Bretagne, Rachel Pailleux, avec la participation de la cheffe du bureau des achats
responsables à la direction des achats de l’État, Malika Kessous, de Jérôme Lieurey, chef du bureau des achats et marchés publics au secrétariat général pour l’administration du ministère de l’Intérieur
(SGAMI) — zone de défense Ouest, et de Madame Le Corguille, chargée de mission éco-construction à la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et de du logement (DREAL) Bretagne.
14H45 : échanges entre acheteurs et entreprises exposantes sur leurs réalisations innovantes en matière de transition écologique. Une répartition en trois pôles : numérique, bâtiment et mobilité durables et un pitch
par chaque entreprise. Rendez-vous le 18 octobre au Roazhon park de Rennes à partir de 13h30. Entrée libre avec inscription préalable obligatoire.