Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

La Bretagne en appelle, elle aussi, à un « droit à la différenciation »

Véronique Maignant, le 08.02.2018

Mercredi, à Bastia, devant plusieurs centaines de personnes venues l’écouter,  le président Emmanuel Macron  s’est dit « favorable à ce que la Corse soit mentionnée dans la Constitution ». Quelques heures plus tard,   le président de la région Bretagne, Loïg Chesnais-Girard a réagi dans un communiqué.

Loïg Chesnais Girard
Loïg Chesnais Girard

"Le discours du Président de la République en Corse est une opportunité pour faire valoir nos convictions et nos propositions. J’en retiens des ouvertures sur le droit à la différenciation et l’autonomie fiscale qui correspondent à des souhaits déjà exprimés pour la Bretagne.

La Bretagne a toujours œuvré pour que les régions soient reconnues, que la capacité à agir soit renforcée et que notre région puisse expérimenter de nouvelles compétences au service de ses territoires et de ses habitants.

Aujourd'hui, après le discours du Président de la République et fort de notre identité bretonne, française et européenne, je proposerai à l'assemblée régionale, réunie le 15 février, un travail sur le droit à la différenciation au sein de la République."

 


L'évènement

Santé du dirigeant : une conférence en ligne pour ré-entreprendre sans s'épuiser

La crise du COVID-19 induit des changements majeurs : tout est possible, le meilleur comme le pire. Cette conférence, organisée par la Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur en partenariat avec la CCI Morbihan, donne à l'entrepreneur des pistes pour entreprendre dans un monde plus incertain tout en veillant à se préserver.

Animée par Olivier Torres, professeur à l’Université de Montpellier et Montpellier Business School, Président de l’Observatoire Amarok, premier observatoire sur la santé des chefs d’entreprises et travailleurs indépendants ; Laure Chanselme, psychologue et Chihiro Kageura, chargée de mission, cette conférence sera centrée sur l'entrepreneuriat et l'entreprise : elle restituera les résultats de l’enquête nationale de l’Observatoire Amarok et abordera notamment la question de la vigilance entrepreneuriale et comment entreprendre dans l'incertitude avec cette reprise et ce redémarrage d’activité. La deuxième partie fera un focus sur l'entrepreneur en tant qu'individu et sur l'importance de se préserver pour pouvoir entreprendre sans s'épuiser.

LE 06 JUILLET 2020 - WEBINAIRE - DE 18H30 À 19H30

Recommandations