Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

La Bretagne conforte ses relations avec les investisseurs japonais

Véronique Maignant, le 21.07.2017

Pour la 13ème année consécutive, une délégation de la  Région Bretagne s’est envolée pour le Japon. Conduite par Loïg Chesnais-Girard, Président récemment élu, ses membres ont rencontré ,5 jours durant, les dirigeants des principaux  groupes japonais installés en Bretagne. Objectif : conforter le partenariat économique entre la région et le pays du Soleil Levant.

Loïg Chesnais-Girard , Président de la région Bretagne aux côté de Toshua Homma, Vice-Président de Canon

On compte actuellement 16 entreprises nipponnes en Bretagne, réparties sur 33 sites et totalisant 3 300 emplois. Canon, Sanden, Nippon Suisan Kaisha Ltd (Nissui-Cité marine), Renesas, Mitsubishi Electric, Yoku-Moku sont parmi les plus connues. Ces dernières années, deux investissements d'importance se sont aussi concrétisés : l'installation, à Concarneau en 2016, de la première usine hors Japon fabriquant de la bonite séchée (le katsuobushi, condiment incontournable de la cuisine nipponne) par la coopérative Makurazaki et la création, à Rennes, de Sanden Environmental Solutions, nouvelle entité de R&D du groupe Sanden, spécialiste mondial des technologies du chaud et du froid.

 

Rencontres avec Sanden, Canon et Nissui

Cette année, Loïg Chesnais-Girard a notamment pu rencontrer le nouveau Chairman du groupe Sanden, Mitsugi Takahashi, le vice-président du groupe Canon Toshua Homma, et le nouveau Président du groupe alimentaire Nissui (Cité Marine-56), Shinsuke Ohki. Ces trois entreprises représentent les 2/3 des 3 300 emplois dépendant des entreprises japonaises en Bretagne. Le Président de la Région a aussi rencontré le nouvel ambassadeur de France au Japon, Laurent Pic, pour évoquer avec lui différents sujets, dont l’ouverture du marché japonais aux produits agroalimentaires. Enfin, des séances de travail, avec le Nedo (partenaire de l’Ademe) et le Jetro  (Ministère du commerce extérieur), ont permis à la fois de suivre l’avancée des relations Bretagne-Japon sur les questions énergétiques, principalement autour des smart-grids (réseaux intelligents), et d’amorcer de nouvelles pistes de partenariats.


L'évènement

Jusqu'au 15 mai, candidatez au prix de l'entrepreneur de l'année

Le Prix de l'Entrepreneur de l'Année met à l'honneur depuis près de 30 ans ces femmes et ces hommes, créateurs de richesse et d’emplois en France Les entrepreneurs à la tête d’une entreprise alliant un modèle économique pérenne et une capacité démontrée à générer de la croissance peuvent faire partie de ce palmarès en soumettant leur dossier en ligne jusqu’au 15 mai 2021.  Le Prix de l’Entrepreneur de l’Année se tient sur l’ensemble du territoire français : Auvergne-Rhône-Alpes, Est, Ile-de-France, Nord de

Le Prix de l'Entrepreneur de l'Année met à l'honneur depuis près de 30 ans ces femmes et ces hommes, créateurs de richesse et d’emplois en France. Les entrepreneurs à la tête d’une entreprise alliant un modèle économique pérenne et une capacité démontrée à générer de la croissance peuvent faire partie de ce palmarès en soumettant leur dossier en ligne jusqu’au 15 mai 2021.

Le Prix de l’Entrepreneur de l’Année se tient sur l’ensemble du territoire français : Auvergne-Rhône-Alpes, Est, Ile-de-France, Nord de France, Nouvelle-Aquitaine, Ouest, Sud-Est et Occitanie. Les lauréats distingués dans chacune des régions concourront ensuite pour la cérémonie nationale qui se tiendra en fin d’année 2021 à Paris.

Le Prix de l’Entrepreneur de l’Année est organisé par EY, en partenariat avec HSBC Continental Europe, Verlingue, courtier en assurances, et Steelcase, leader mondial de l’aménagement tertiaire, avec le soutien de Bpifrance.

Recommandations