Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Investissements étrangers. En Bretagne, les projets bondissent de 104% sur un an

Véronique Maignant, le 31.05.2022

Malgré un contexte mondial économique et géopolitique incertain, la France reste la 1re destination des investissements directs étrangers en Europe.  Au classement des régions les plus attractives, l’Île-de-France conserve la tête avec 291 projets, devant l’Auvergne-Rhône-Alpes (146) et le Grand Est (109), mais on observe de très fortes progressions dans toutes les autres régions. A l’exemple de la Bretagne où les projets d’investissements étrangers bondissent de 104% en un an (2021/2020). Autre bonne nouvelle publiée par EY dans son baromètre 2022 de l’attractivité de la France : la capitale bretonne entre dans le top 10 des métropoles les plus attractives.

 

 En 2021, les investisseurs étrangers ont fait leur retour en Europe : 5 877 implantations et extensions ont été annoncées dans 44 pays (+5 % vs. 2020). « Toutefois, les dégâts de la crise sanitaire n’ont pas été effacés (-12 % par rapport au niveau record de 2017) », souligne le cabinet EY dans son baromètre annuel de l'attractivité de la France. Avec 1 222 implantations ou extensions annoncées, la France conserve la 1re place européenne en 2021, devant le Royaume-Uni (993) et l’Allemagne (841), et ce pour la 3e année consécutive.

La croissance 2020-2021 est importante (+24 %) et plus forte que dans les autres pays européesn, et ce pour plusieurs raisons : un rebond « post pandémie », la crise sanitaire ayant plus touché la France que ses concurrents en 2020, mais aussi à l’effet des réformes économiques sur la confiance des dirigeants, ainsi qu’à l’impact du Brexit au Royaume-Uni et du plein emploi en Allemagne.

« L’analyse de la valeur des investissements nous indique néanmoins que la création d’emplois est plus faible en France (38 emplois par projet) qu’au Royaume-Uni (68) et en Allemagne (45), ce qui soulève des questions sur le temps des procédures, ce qui reste de notre image « sociale » ou encore la disponibilité du foncier pour de très grands projets ».

 

La Bretagne enregistre la plus forte progression

En 2021, près d’un projet industriel sur deux a été réalisé dans les territoires de moins de 50 000 habitants. Et les implantations ou extensions dans ces territoires sont à 72 % des projets industriels. Au classement des régions les plus attractives, l’Île-de-France conserve la tête avec 291 projets, devant l’Auvergne-Rhône-Alpes (146) et le Grand Est (109), mais on observe de très fortes progressions dans toutes les autres régions. » La Bretagne se distingue en effet. En un an le nombre de projets  d’investissement bondit de 104%. C’est de loin la plus forte progression, devant la Normandie (+63%) ou les Pays-de-la-Loire, (+44%)

Avec 53 projets d’investissement directs étrangers, la Bretagne concentre 4% de l’ensemble des projets prévus à l’échelle nationale (infographie). En comparaison, les Pays-de-la Loire cumule 79 projets et la Normandie 52 représentant respectivement 6% et 4% de l’ensemble des investissements étrangers en France, en 2021.  

 

8 projets de centres de R&D

Parmi les investissements prévus en Bretagne , 42 concernent des extensions soit près de 80% des projets. Les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la Belgique et l’Allemagne sont les principaux pays d’origine de ces investissements. A eux quatre, ils concentrent un peu plus de 60% des projets. Enfin, parmi les activités bretonnes qui devraient le plus profiter  de cette manne financière, on trouve l’industrie agroalimentaire (7 projets en 2021 contre 3 en 2020), l’électronique (6 projets) et la construction de moyens de transport (6 projets). Les centres de R&D font également un bond avec 8 projets en 2021 contre un seul en 2020.

 

Rennes dans le Top 10 des métropole les plus attractives

L’autre enseignement que nous pouvons tirer de ce baromètre est la place de Rennes dans le classement des métropoles les plus attractives et susceptibles de concurrencer Paris dans les 3 années à venir. Si Bordeaux conserve la 1ere place , la capitale bretonne entre pour la première fois dans le Top 10 et dépasse légèrement Nantes en 2022 dans les préférences des dirigeants internationaux.

 

 

 

 

 

 

* Baro


L'évènement

Crisalide Numérique. Concours ouvert jusqu’au 22 septembre à toutes les entreprises bretonnes

Crisalide Numérique.   Concours ouvert jusqu’au 22 septembre à toutes les entreprises bretonnes

Crisalide Numérique est un dispositif de développement économique dédié aux entreprises bretonnes qui innovent dans le numérique. Organisé par Bretagne Compétitivité et la CCI Ille-et-Vilaine, ce programme complet associe un concours et un accompagnement par un grand nombre de partenaires. Information et dépôt de dossiers de candidature.

Recommandations