Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Inflation. L'organisation professionnelle Les Pêcheurs de Bretagne appelle à des mesures urgentes pour aider la profession

, le 08.07.2022

Première organisation de producteurs en France dans le secteur de la pêche, les Pêcheurs de Bretagne tire la sonnette d'alarme. L'envolée des coûts énergétiques, et notamment du gasoil, menace la pérénnité de certains armements de pêche en local. 

« Les conditions actuelles sur les prix du gasoil, mais aussi des équipements et fournitures, ne permettent plus une juste rétribution du travail à la pêche. Elles menacent sérieusement l’équilibre financier et la pérennité de nombreux armements ainsi que leurs bateaux, des petits canots côtiers aux plus grands navires hauturiers », s'inquiète Soazig Palmer Le Gall, présidente de l’organisation de producteurs (OP) Les Pêcheurs de Bretagne. 

Porte-parole de 675 navires et 2 500 marins qu’elle représente, la présidente rappelle quelques mesures simples et urgentes à appliquer selon elle, pour aider une profession en forte difficulté. "Ce que nous demandons tient en trois points principaux : 1/ la pleine application de la remise de 35 centimes accordée par le gouvernement Castex le 16 mars 2022 ; 2/ le déplafonnement de la règle européenne de minimis qui ne permet pas une aide à la hauteur des dépenses pour les armements comptant plusieurs bateaux, et 3/ la considération des métiers, efforts et savoir-faire spécifiques de la pêche professionnelle dans les encadrements juridiques et techniques définis à Bruxelles : niveaux des quotas, interdictions de captures, mesures techniques, fermetures de zones..."

Muée par l'objectif "d’assurer au niveau européen l’exercice rationnel de la pêche, ainsi que l’amélioration des conditions de travail et de commercialisation de ses adhérents", l'organisation professionnelle Les Pêcheurs de Bretagne se positionne comme "la plus importante organisation de producteurs (OP) en France dans le secteur de la pêche", avec environ 2 500 marins répartis sur 675 navires pour 90 000 tonnes de poisson vendues chaque année.


L'évènement

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

Cette rencontre est l’occasion pour les acheteurs publics et les entreprises du territoire breton de se connaître et d’échanger autour de problématiques communes afin d’améliorer encore les
relations entre acheteurs et fournisseurs.
13H30 : Ouverture
Discours d’ouverture du préfet de la région Bretagne, Emmanuel Berthier, et allocution introductive du directeur des achats de l’État, Michel Grévoul.
14H00 : Table ronde
« Les clauses environnementales, comment et pour quoi faire ? », animée par la directrice de la PFRA de Bretagne, Rachel Pailleux, avec la participation de la cheffe du bureau des achats
responsables à la direction des achats de l’État, Malika Kessous, de Jérôme Lieurey, chef du bureau des achats et marchés publics au secrétariat général pour l’administration du ministère de l’Intérieur
(SGAMI) — zone de défense Ouest, et de Madame Le Corguille, chargée de mission éco-construction à la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et de du logement (DREAL) Bretagne.
14H45 : échanges entre acheteurs et entreprises exposantes sur leurs réalisations innovantes en matière de transition écologique. Une répartition en trois pôles : numérique, bâtiment et mobilité durables et un pitch
par chaque entreprise. Rendez-vous le 18 octobre au Roazhon park de Rennes à partir de 13h30. Entrée libre avec inscription préalable obligatoire.

 

Recommandations