Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Immobilier d’entreprise : stratégie payante pour Concept-Ty à Dinan qui voit son CA franchir le cap des 20 M€

Véronique Maignant, le 11.04.2018

Le promoteur Concept-Ty poursuit son développement. Après deux ouvertures d’agences en 2017, à Lyon et Nantes, une troisième vient de voir le jour à Rennes. Un village d’entreprises y est en projet, dans la ZI sud-est où l’entreprise a fait l’acquisition d’un hectare de  friches industrielles.

« Nous sommes sur un métier de long terme, indique Vincent Corlay, Directeur général de Concept-Ty depuis trois ans. Les programmes que nous signons aujourd’hui verront le jour dans deux ans. C’est pourquoi, fin 2019, nous atteindrons un CA de 30 millions d’euros». Ainsi va la croissance chez Concept-Ty qui en 2017 a réalisé 20 M€ de CA en hausse de 10% versus 2016. Pour y faire face et étendre son territoire, l’entreprise a  recruté 14 personnes réparties sur ses  trois activités, la promotion, l’ingénierie et la gestion immobilière. Comptant désormais 7 agences commerciales, dont le siège à Dinan, Concept-Ty couvre 2/3 du territoire national.

 

Investisseur auprès des groupes nationaux

Créée en 1999 par Olivier Toupin président du Groupe, l’entreprise conçoit et construit  des bâtiments en collaboration avec des groupes nationaux à qui ensuite elle loue ou vend les m². Cette première activité développée au sein d’Unity représente 40% de son CA. Ainsi en 2017, elle a bâti et livré à Enedis, à Tours  un bâtiment de  4 500 m² et à Pole emploi, à Valenciennes, un autre de 3 000 m². « Pour chacune de nos réalisations nous respections un cahier des charges très précis. Cette stratégie qui place le client au coeur du projet se révèle payante  », souligne Vincent Corlay.

 

Un Village d’entreprises en projet dans la ZI Sud-Est de Rennes

Le Village d’entreprises, un concept créé par Concept-Ty et commercialisé sous la marque Activity  consiste à  réunir sur un même site 4 à 6 bâtiments destinés à différentes activités. « A ce jour nous en avons réalisé 15 dont le dernier  à Nantes. Un autre constitué de 7 000 m² de bâtiment est en cours d’achèvement, toujours  à Nantes ». Ces bâtiments  sont loués ou vendus à des entreprises commerciales, des artisans qui ont besoin de locaux professionnels  avec des solutions de stockage, de stationnement  ou d’atelier. « La mutualisation des espaces d’eau ou des parkings leur permet de réduire leur  facture. Ce concept, 40% de notre activité, bénéficie à  des enseignes nationales mais aussi à des entrepreneurs locaux ». Concept-Ty qui a ouvert début 2018 une agence à Cesson-Sévigné près de Rennes, a  fait l’acquisition d’un hectare de friches industrielles dans la ZI Sud Est. Elle va y construire prochainement  ce type de programme.  

 

Le bâtiment, pensé comme un outil au service des objectifs

Enfin, l’entreprise costarmoricaine propose des immeubles à la découpe. Le programme est lancé lorsque 40% de la surface sont commercialisés. « En 2017, nous  avons ainsi livré 3 700 m² de bureaux à Saint-Malo dont 1/ 3 est occupé par la DDTM, Direction départementale des territoires et de la mer et le reste divisé et aménagé en cellules selon les besoins  des entreprises. Notre croissance, nous allons la chercher même si la qualité environnementale du bâtiment voulue par le législateur et la recherche d’économies incitent  de plus en plus d’entreprises à déménager. Elles sont à la recherche de locaux beaucoup mieux isolés et donc moins gourmands en énergie. De même, je constate depuis deux ans une évolution chez les dirigeants. Le bâtiment est désormais pensé comme un outil pour atteindre leurs objectifs. Nous devons aujourd’hui coller à des exigences organisationnelles, comprendre les flux et les optimiser pour répondre au bien-être des salariés et des clients», conclut Vincent Corlay.


L'évènement

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

Cette rencontre est l’occasion pour les acheteurs publics et les entreprises du territoire breton de se connaître et d’échanger autour de problématiques communes afin d’améliorer encore les
relations entre acheteurs et fournisseurs.
13H30 : Ouverture
Discours d’ouverture du préfet de la région Bretagne, Emmanuel Berthier, et allocution introductive du directeur des achats de l’État, Michel Grévoul.
14H00 : Table ronde
« Les clauses environnementales, comment et pour quoi faire ? », animée par la directrice de la PFRA de Bretagne, Rachel Pailleux, avec la participation de la cheffe du bureau des achats
responsables à la direction des achats de l’État, Malika Kessous, de Jérôme Lieurey, chef du bureau des achats et marchés publics au secrétariat général pour l’administration du ministère de l’Intérieur
(SGAMI) — zone de défense Ouest, et de Madame Le Corguille, chargée de mission éco-construction à la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et de du logement (DREAL) Bretagne.
14H45 : échanges entre acheteurs et entreprises exposantes sur leurs réalisations innovantes en matière de transition écologique. Une répartition en trois pôles : numérique, bâtiment et mobilité durables et un pitch
par chaque entreprise. Rendez-vous le 18 octobre au Roazhon park de Rennes à partir de 13h30. Entrée libre avec inscription préalable obligatoire.

 

Recommandations