Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Immobilier breton. Sur le littoral, le prix des maisons continue de grimper

Véronique Maignant, le 01.04.2022

Depuis plusieurs mois, le marché de l’immobilier breton reste très tendu, notamment sur le littoral. Résultat, les prix au m² continuent de grimper. C’est particulièrement vrai dans les Côtes d’Armor ou le prix médian des maisons anciennes a doublé en cinq ans. En parallèle, le volume des transactions de logements anciens a également continué d’augmenter sur les douze derniers mois, enregistrant une hausse de 13,5 % sur les 4 départements bretons. Mais, le marché immobilier repose sur la confiance des ménages et dans les semaines à venir, la crise pourrait aboutir à des reports de projets.  Explications avec les notaires des cinq départements de la Bretagne historique.

 

« L’environnement économique spécifique au marché immobilier demeure sécurisant, les taux d’intérêt des crédits nouveaux à l’habitat restant à un point bas à 1,14 % en février 2022, indique Olivier Arens, Président du Conseil régional des notaires de la Cour d’appel de Rennes. Néanmoins, ces effets positifs laissent, désormais place à la prudence pour les mois à venir. On est sur une pente plutôt à la hausse des taux, +0,3%, +0,4%. Avec la baisse de l’épargne, l’inflation et la crise en Ukraine, le volume des ventes pourrait ainsi être altéré à moyen terme et atteindre une phase de stabilisation. »

L’autre phénomène observé par les notaires bretons est l’accentuation du mouvement de déplacements des grands centres métropolitains vers des communes de plus petite taille. « Face à la flambée des prix, les ménages doivent s’éloigner à 20-30 kilomètres des grands centres urbains. En Ille-et-Vilaine, une commune comme Mautauban-de-Bretagne, qui dispose d’une gare, attire les jeunes ménages. »

Appartements anciens

Sur ce marché, en l’espace de 12 mois, Nantes, Rennes et Vannes ont franchi la barre des 3 000 € /m².  Dans les Côtes d’Armor, Saint-Brieuc voit ses prix grimper de +20% .  Malgré cette hausse, la plus importante des 5 départements, le prix des appartements anciens reste le plus accessible du marché :  1 380 €/m², derrière Quimper, 1 750 €/m² et Brest 1 820 €/m².

 

Maisons anciennes

La hausse moyenne des prix, tous départements confondus, s’élève à + 10%. C’est Rennes qui enregistre la plus forte hausse, + 19% . Le prix médian des maisons anciennes, dans la capitale bretonne, atteint 500 K€, devant Nantes à 435 K€.  « Par contre, si on s’éloigne des grandes villes et du littoral, le marché reste ouvert estime les notaires : On peut accéder à la propriété à un prix compris entre 150 K€ et 200 K€, dans le Finistère et les Côtes d’Armor notamment »

 

Appartement neufs

Sur ce marché, toutes les villes enregistrent des hausses de prix : +10,8% à Vannes et +10,5% à Lorient, par exemple. Seule Dinan dans les Côtes d’Armor enregistre une baisse de 10%. Le prix médian des appartements neufs va de 3 080 €/m² pour Saint-Brieuc à 4 860 € /m² à Rennes, en passant par 3 830 €/m² à Lorient.

 

Attrait renforcé du littoral breton

« La Bretagne reste un marché de locaux sur lequel on observe peu de migration de populations, souligne Olivier Arens. Malgré ce qu’on a pu entendre ici et là, la crise du Covid n’a pas entraîné une arrivée massive de parisiens.  Seul le littoral breton a bénéficié d’un nouvel engouement. »  Par exemple, en cinq ans, une maison ancienne à Lancieux (22) a vu son prix grimper de 190 K€ pour s’établir à 390 K€. Dans l’ensemble du département, sur cette période, le prix a doublé. Dans le Finistère, la hausse est de 44 % en cinq ans. Par exemple, à la Forêt- Fouesnant, le prix médian avoisine 320 K€. Sur ces deux départements, les prix restent malgré tout abordables comparés au reste du littoral français et breton. Ainsi, à Saint-Briac, en Ille-et-Vilaine,  le prix médian atteint 585 K€ et à la Trinité sur Mer, dans le Morbihan, 612 K€. En cinq ans, la hausse des prix est respectivement de 47% et 46% sur ces deux départements, sur un an, de 16,5% et 18,6%.

Les prix de l'immobilier breton 2022


L'évènement

Le 7e Open de l’industrie se tiendra à Saint-Brieuc, le 13 octobre 2022

Le 7e Open de l’industrie se tiendra à Saint-Brieuc, le 13 octobre 2022

Le jeudi 13 octobre 2022, l’ensemble des partenaires de Breizh Fab organise la 7e édition de l’Open de l’industrie au Palais des congrès et des expositions de Saint-Brieuc. 

Au programme de cette journée (9h-18h) :

  • Développer du business de proximité (rendez-vous B2B entre industriels)
  • S’informer et partager autour de la transformation de vos entreprises
  • Prendre du recul sur vos activités
  • Créer du lien et fédérer la communauté industrielle Breizh Fab