Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Immobilier breton. Des transactions en baisse, des prix en hausse

Véronique Maignant, le 21.03.2022

Dans le Grand-Ouest, les hausses des prix immobiliers excluent de plus en plus les habitants des grandes agglomérations. Une situation qui pourrait s’aggraver avec l'envolée actuelle des prix du carburant. Explications avec SeLoger qui dresse un diagnostic des régions de France dont la Bretagne.

La région bretonne compte près de 2 millions de logements, dont 80 % sont des résidences principales et près de 6 % sont vacants. Les 14 % restant étant des résidences secondaires. 

Côté construction, la Bretagne reste dynamique. Selon une étude de l’Anil, l’Ille-et-Vilaine fait partie des « cinq départements ayant délivré le plus de prêts à taux zéro (PTZ) en volume », étant entendu qu’à l’échelle nationale, « 80 % des PTZ sont émis dans le neuf ». En 2021, 34 232 logements ont été autorisés à la construction selon la Dreal Bretagne, soit 31,2 % de plus sur un an. Un marché dynamique qui ne suffit pas à desserrer la pression ressentie sur le terrain. « L’offre ne suffit pas à répondre à la demande, que ce soit au niveau locatif ou à l’acquisition, estime David Boulanger, conseiller immobilier du réseau IAD basé à Quimper. Tout se loue. Face à la flambée des prix, les ménages doivent s’éloigner à 20-30 kilomètres de Quimper, malgré la hausse du prix du carburant » .

 

Des transactions en baisse en baisse de 40% dans les Côtes d'Armor

 Selon une étude réalisée par OpinionWay pour le compte de SeLoger  45 % des futurs acquéreurs en province s’attendent à voir diminuer le nombre de biens en vente sur le  marché dans les 6 prochains mois (contre 30 % des candidats à l’accession en Ile-de-France). Selon le spécialiste de la diffusion d’annonces immobilières sur internet , « ils n’ont pas tort ».  Dans les Côtes d’Armor, les transactions  plongent de 25,8 % par rapport à 2019, de -40,2 % dans le Finistère, de -33,3 % dans le Morbihan et de -15,7 % en Ille-et-Vilaine. Les prix évoluent dans le sens inverse, sur la même période, ils grimpent de +11,9 % dans les Côtes d’Armor (2 015 € en moyenne du m²), +18,9 % dans le Finistère (2 223 € du m²), +25,6 % dans le Morbihan (2 748 €/m²) et de +27,1 % en Ille-et-Vilaine (2 769 €/m²).

 


L'évènement

Trophées bretons des transitions. Les entreprises ont jusqu’au dimanche 19 mars 2023 pour déposer leur dossier

Trophées bretons des transitions. Les entreprises ont jusqu’au dimanche 19 mars 2023 pour déposer leur dossier

Pour leur 17e édition, les Trophées bretons du développement durable changent de nom et deviennent les Trophées bretons des transitions. Organisé depuis 2005 par l'Etat, l'ADEME en Bretagne et la Région Bretagne, ce concours régional récompense les porteurs d'actions innovantes et pérennes en faveur du développement durable.
Associations, établissements d’enseignement, acteurs publics ou encore entreprises ont ainsi jusqu’au dimanche 19 mars 2023 pour déposer leur dossier.
Les candidatures sont simples et rapides sur la page www.tropheesdd.bzh/candidatez/