Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Ille-et-Vilaine. Jean-Philippe Crocq, chef de file de la liste CCI 35 #Terre d'Entreprises

Véronique Maignant, le 20.10.2021

Après deux mandats successifs au sein de la CCI Ille-et-Vilaine où il était notamment chargé des affaires foncières, Jean-Philippe Crocq en brigue aujourd’hui la présidence.  Il est le seul et unique candidat à la succession d’Emmanuel Thaunier, président sortant, qui a pris la décision en mai dernier de ne pas se représenter. Dans un partenariat actif avec les EPCI et de la Région, il entend relever le défi du foncier et de la formation en vue d'accompagner la croissance des entreprises du territoire.

Jean-Philippe Crocq

« Après deux mandats successifs d'élu consulaire, l'heure est venue pour moi de poursuivre cet engagement au service des territoires et des entreprises brétilliennes, dans la continuité d’Emmanuel Thaunier. La liste CCI 35 #Terre d'Entreprises que je porte s'engage à porter haut la voix des entreprises auprès des pouvoirs publics, à défendre et représenter leurs intérêts, dans un seul but : renforcer le dynamisme et l'attractivité économique de nos territoires, déclare Jean-Philippe Crocq, par ailleurs président de la société Ocene et gérant-associé du groupe Keralia Participations basé à Fougères. Il sera accompagné dans cette mandature par 60 chefs d'entreprise, dont 35 % de femmes, représentatifs du tissu économique local. « C’est une équipe plurielle, renouvelée à 50% et le bureau le sera à plus de 90% », précise-t-il.

 

Une Assemblée représentative du tissu économique local

En tant qu’établissement public d’État, la CCI est un facilitateur, un outil au service des entreprises et des territoires.  « Un rôle qui a pris tout son sens au moment de la crise sanitaire, avec notamment la distribution de kits d’aide à la reprise pour les commerçants », rappelle Jean-Philippe Crocq. « Notre volonté est de défendre et représenter les intérêts des entreprises brétilliennes, les aider à relever les défis d’aujourd’hui et de demain, qu’ils soient économiques, digitaux, environnementaux, démographiques...De Saint-Malo, à Redon en Passant par Fougères-Vitré et Rennes-pays de Brocéliande, chaque territoire a ses spécificités qui requièrent des solutions adaptées. C’est pourquoi, les décisions continueront d’être prises par le élus locaux au sein de chaque délégation », souligne

 

 

Relever les défis du foncier et de la formation

Parmi les nombreux défis à relever, celui du foncier avec la trajectoire vers le Zéro artificialisation pose une équation complexe pour l’ensemble des acteurs économique. « Cette question va s’intensifier dans les années à venir. Comment faire mieux ou plus avec moins de surfaces disponibles, interroge Jean-Philippe Crocq ?  Le développement économique ne doit pas être le perdant dans la recherche d’une plus grande sobriété foncière. La CCI doit à la fois accompagner les entreprises à trouver des solutions et des process pour optimiser leur surface de terrain mais aussi défendre leur position, peser dans le débat et les décisions aux côtés des EPCI et de la Région. » La formation, déjà au cœur des priorités de la CCI, sera renforcée. « Avec un taux de chômage à 5,5% , il va falloir former les publics éloignés de l’emploi et attirer de nouvelles compétences", plaide-t-il.

 

Biographie

Troisième d’une famille de six enfants, Jean-Philippe Crocq a grandi à Fougères. Avec un diplôme d’audioprothésiste en poche, il intègre l’entreprise Audilab. Début des années 2000, son père, fondateur et président du Groupe Serafel, lui propose de le rejoindre afin de créer et développer le service marketing. Il entame, dans la foulée, un master en marketing stratégique à l’Ecole supérieure de commerce de Rennes. En parallèle, Jean-Philippe Crocq s’engage au CJD. Nous sommes en 2002 et le réseau est alors dirigé par Emmanuel Thaunier. Devenu responsable marketing du groupe Serafel en 2004, Jean-Philippe Crocq exerce cette fonction tout en dirigeant la société Val’id rachetée deux ans plus tôt. En 2008, il accède à la présidence d’Ocene, puis en 2012, à celle du groupe.  Trois ans plus tard, il s’associe à Clément Letendre qui dirige le groupe SERV’O. En 2021, le groupe Serafel amorce un nouveau départ et devient Keralia (190 collaborateurs et 32 M€ de CA).

 

Ses engagements

C’est en 2007 que Jean-Philippe Crocq s’engage au service des entreprises et des territoires. Vice-président d’Atouts Pays de Rance, groupement d’employeurs breton, il participe alors à la mise en place d’une antenne fougeraise. Après un premier mandat d’élu à la CCI Saint-Malo/Fougères en 2011, puis un second à la CCI d’Ille-et-Vilaine en 2016 (née de la fusion des chambres de Rennes et de Saint-Malo/Fougères), il est élu à la CCI Bretagne. En charge des questions foncières et immobilières ,il préside depuis 2015 la SAS CCI Habitat. Sensible aux questions d’emploi et de formation, le chef d’entreprise est également vice-président du Campus des métiers Fougères - Vitré Industrie depuis sa création en 2019.

Liste des candidats CCI 35#Terre d'Entreprises


L'évènement

La Digital Tech Conference revient le 3 décembre à Rennes

La Digital Tech revient le 3 décembre à Rennes

La Digital Tech Conference - l’événement de la communauté de l’innovation en Bretagne - revient le 3 décembre 2021, en marge et en partenariat avec les Trans Musicales. L’innovation vertueuse sera le thème principal de cette  6ème édition nventer - repenser - transformer au service du progrès social et environnemental sont les enjeux auxquels elle tente de répondre. Programme et inscription

Recommandations