Compétences

Ille-et-Vilaine. Jean-Michel Galle, nouveau président de la Fédération du bâtiment est des travaux publics

C’est le nouveau Président de la Fédération du Bâtiment et des Travaux Publics d’Ille-et-Vilaine (FFB 35). Jean-Michel Galle vient d’être élu pour un mandat de trois ans et succède à Xavier Champs. La fédération départementale représente près de 15 000 actifs sur le département est ses adhérents réalisent au global 2/3 du chiffre d’affaires du secteur. Jean-Michel Galle est par ailleurs à la tête de l’entreprise Galle SAS, 22 salariés, qui fêtera ses 120 ans en 2024.

Jean-Michel Galle, nouveau président de la FFB 35
David Ferrière
Jean-Michel Galle, nouveau président de la FFB 35

Jean-Michel Galle, 50 ans, est à la tête de l’entreprise Galle à Romagné depuis l’année 2000, une entreprise familiale spécialisée en couverture-bardage, plomberie-chauffage et génie climatique, qui fêtera ses 120 ans en 2024. Président de la FFB du Pays de Fougères depuis 2018, membre du bureau de la FFB 35 depuis 2018, Jean-Michel Galle est par ailleurs président de la CCI des Marches de Bretagne depuis décembre 2021.

De formation ingénieur Insa Lyon Génie Civil et Urbanisme, il a intégré l’entreprise familiale en 1997, et suivi plusieurs formations techniques avant de suivre une des 1ères sessions de l’Ecole Supérieur des Jeunes Dirigeants (ESJDB) en 1999.  Le Centre des Jeunes Dirigeants de Rennes constitue un marqueur dans son parcours professionnel. « Par les nombreuses formations que j’y ai suivi, ce mouvement m’a beaucoup aidé à construire le chef d’entreprise que je suis aujourd’hui ».

C’est en 2000 qu’il succède à son père, devenant ainsi la 4e génération aux commandes de Galle SAS qui emploie aujourd’hui 22 salariés. Autre étape importante : en 2009, l’entreprise Galle, historiquement basée à Fougères, emménage dans de nouveaux locaux ZA des Estuaires à Romagné. « Mon père m’a donné la fibre professionnelle et syndicale, car il a été lui-même président de la FFB du Pays de Fougères durant 9 ans, jusqu’au début des années 2000. »

L’homme qui devient président de la FFB 35 connaît donc bien le fonctionnement de l’organisation professionnelle. « La FFB 35 rassemble aujourd’hui 1350 artisans et entrepreneurs, qui peuvent compter sur une équipe de mandataires et de collaborateurs performante. » Jean-Michel Galle souhaite par-dessus tout renforcer l’esprit de réseau et jouer la carte de proximité avec les adhérents. « Même s’ils sont minoritaires, certains artisans et entrepreneurs n’ont pas le réflexe de nous contacter ou ne connaissent pas suffisamment ce que leur fédération peut concrètement leur apporter, alors que c’est essentiel pour comprendre et intégrer des dispositifs réglementaires, faire face à des situations difficiles… L’action au plus près de nos adhérents est donc prioritaire. »

Nos métiers ont du sens, faisons-le savoir

Il s’agira aussi de mieux faire connaître auprès des jeunes et de leurs familles, les métiers du bâtiment. « Nous menons déjà plusieurs actions chaque année en direction des jeunes, comme les Coulisses du Bâtiment, l’organisation de jobs dating… Mais nous devons aller plus loin car notre secteur a besoin de recruter des jeunes et des moins jeunes aussi, ne serait-ce que pour remplacer les départs en retraite. Nous avons la chance de travailler dans un secteur dynamique et évolutif qui peut assurer un avenir, des évolutions de carrière et apporter un épanouissement professionnel. Nos métiers ont du sens, faisons-le savoir ! ». Ce travail passe une collaboration plus étroite avec le CFA du Bâtiment pour améliorer la qualité de l’apprentissage.

 « Nous entrons dans une période délicate où les conditions économiques sont plus tendues, notamment sur le neuf, conclut Jean-Michel Galle. C’est le rôle de notre organisation, de faire connaître à nos élus et à nos politiques, les problématiques du secteur et les convaincre du bien-fondé de nos propositions et demandes de mesures concrètes. Nous sommes là pour défendre l’emploi, la formation de nos compagnons et plus globalement l’activité de notre secteur sur tous les fronts. »


Le secteur du Bâtiment, c’est environ 26 000 actifs en Ille-et-Vilaine au 1er janvier 2023
 7 360 Entreprises du Bâtiment
– Dont 4 430 artisans seuls
– Dont 2 930 entreprises ayant au moins un salarié
 21 600 salariés
(source Institut Veïa Bretagne)

Évènements

AGENDA DES ÉVÈNEMENTS À VENIR

Palmares
des entreprises
bretonnes

PALMARES 2023-2024 Je commande

Bretagne Économique