Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Hôtel-Restaurant Au Chêne Vert (22): retour des touristes dès le 8 juin, date de réouverture complète

Véronique Maignant, le 03.06.2020

Propriétaire depuis 2012 de l’hôtel Au Chêne Vert à Plérin près de Saint-Brieuc, Céline Da Mota Filippi s’apprête à accueillir ses premiers touristes à compter du 8 juin prochain, date de réouverture complète de l’établissement après deux mois de confinement. Une échéance qu’elle et ses 25 salariés attendent avec impatience, même si une ouverture partielle de 28 chambres sur 68 est effective depuis le 11 mai.

Céline Da Mota Filipi, gérante de l'hôtel-restaurant Au Chêne Vert à Plérin (22)

Au Chêne Vert est un vaste hôtel trois étoiles de 3 000 m² qui compte 68 chambres, un restaurant et dix salles de séminaires. C’est bien simple, à la mi-mars, deux jours ont été nécessaires pour tout fermer. « On a découvert des interrupteurs et des clés qu’on ne connaissait pas », s’amuse Céline Da Mota Filippi. Cette ancienne avocate a repris, en 2012, l’hôtel-restaurant Au Chêne Vert pour fuir Paris et rejoindre le bord de mer. Ce dernier appartenait à ses beaux-parents, elle a entrepris de le rénover entièrement. « Cette année, nous achevons la dernière phase de travaux. 16 chambres ont été entièrement rénovées,4 le sont actuellement avec la création de suites, ainsi que le bar et le parking ». Soit 350 000 euros d’investissement en 2020.

 

Ouverture partielle depuis le 11 mai

A l’heure de la reprise, la réouverture se fait progressivement. « Je n’en pouvais plus de me retrouver seule entre ces murs, les salariés non plus d’ailleurs, aussi dès le 11 mai, nous avons rouvert du lundi au jeudi, 28 chambres la première semaine, puis 48, la seconde. Bien sûr même si cela n’avait rien à voir avec la période antérieure au confinement, j’ai été plutôt surprise d’avoir autant de monde. Il s’agissait de professionnels, des commerciaux mais aussi des formateurs ou des locaux en mission.  A leur demande nous servions leur plateau du petit déjeuner au restaurant et non pas dans leur chambre en respectant scrupuleusement les règles sanitaires et le sens de circulation. Eux non plus ne supportaient plus cette solitude ». Le week-end dernier, à partir du 31 mai, les appels se sont multipliés : des touristes en quête d’évasion mais aussi des entreprises pour des séminaires de formation ont aussi fait leur retour. « Nous avons quatre confirmations pour des séminaires et des réservations de chambres par des touristes qui habitent dans un rayon de 300 à 400 km de l’hôtel. Ça redonne le moral car tous les séjours des touristes étrangers ont été annulés ainsi que les mariages ». L’établissement sera entièrement rouvert à compter du 8 juin.

 

200 couverts /jour en temps normal

Ouvert 7 jours sur 7, Au Chêne Vert emploie 25 salariés. En 2019, son chiffre d’affaires s’est élevé à 1,9 million d’euros, en très léger retrait par rapport à 2018 du fait du mouvement des Gilets jaunes. Hôtellerie, restauration, location de salles de séminaire, chacune de ces activités représente 1/3 de du chiffre d’affaires. Le restaurant réalise en moyenne 200 couverts/jour et les 10 salles de séminaires équipées pour certaines des dernières technologies comme un paper board interactif peuvent accueillir jusqu’à 200 personnes. « Aujourd’hui les grands rassemblements ne sont pas encore autorisés, tous nos mariages ont été décalés d’un an. Heureusement, on a la chance de bénéficier de grandes surfaces et au restaurant, nous allons pouvoir maintenir 60 à 65 couverts sur 90 avant le covids-19 », explique Céline Da Mota Filippi.

 

Une équipe agile et présente

Que retient-elle de cette période d’arrêt total de son activité ? « J’ai pris du recul et entrepris des choses que je n’avais jamais eu le temps de faire, comme de suivre des webinaires sur l’utilisation des réseaux sociaux ou sur les techniques de commercialisation. Aujourd’hui j’applique tout ce que j’ai appris. Cette crise a aussi réveillé un élan de solidarité entre les professionnels de l’hôtellerie. Nos chaînes, Logis et The Originals en ce qui me concerne, ont été très présentes. En interne, je remarque aussi l’agilité de chacun de mes salariés à s’adapter, ne serait-ce qu’au port du masque qui en période de chaleur est particulièrement difficile à appliquer. Toute l’équipe est très présente et accepte avec beaucoup de souplesse les réorganisations de dernière minute de leur travail. Vraiment c’est très chouette », conclut la directrice de l’hôtel Au Chêne Vert qui table sur une perte d’environ 30% à 40% de son activité  par rapport à 2019.

Hôtel-Restaurant au Chêne Vert


L'évènement

Santé du dirigeant : une conférence en ligne pour ré-entreprendre sans s'épuiser

La crise du COVID-19 induit des changements majeurs : tout est possible, le meilleur comme le pire. Cette conférence, organisée par la Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur en partenariat avec la CCI Morbihan, donne à l'entrepreneur des pistes pour entreprendre dans un monde plus incertain tout en veillant à se préserver.

Animée par Olivier Torres, professeur à l’Université de Montpellier et Montpellier Business School, Président de l’Observatoire Amarok, premier observatoire sur la santé des chefs d’entreprises et travailleurs indépendants ; Laure Chanselme, psychologue et Chihiro Kageura, chargée de mission, cette conférence sera centrée sur l'entrepreneuriat et l'entreprise : elle restituera les résultats de l’enquête nationale de l’Observatoire Amarok et abordera notamment la question de la vigilance entrepreneuriale et comment entreprendre dans l'incertitude avec cette reprise et ce redémarrage d’activité. La deuxième partie fera un focus sur l'entrepreneur en tant qu'individu et sur l'importance de se préserver pour pouvoir entreprendre sans s'épuiser.

LE 06 JUILLET 2020 - WEBINAIRE - DE 18H30 À 19H30

Recommandations