Croissance

Harfang Therapeutics (56) doit lever 500k€ pour développer son premier médicament

Créée il y a moins d'un an, Harfang Therapeutics développe des médicaments vétérinaires innovants pour des maladies animales dont le besoin médical est non couvert ou mal couvert, et dont le marché est solvable. A la veille de proposer son premier traitement, la startup vannetaise lance sa première levée de fonds.
DR
Maël Guillo, vétérinaire et président de la biotech Harfang Therapeutics

Le secret doit rester entier. Aucune info ne filtrera sur les recherches menées ni la cible visée. La startup vannetaise Harfang Therapeutics est à la veille de développer son premier médicament innovant dont le spectre permet de soigner des maladies animales non traitées. C’est le segment qu’ont décidé d’investiguer Maël Guillo, vétérinaire installé en Morbihan, et Yves Tillet, docteur en pharmacie spécialisé dans l’évaluation et la réglementation des produits de santé.

En septembre 2023, le binôme fonde Harfang Therapeutics pour répondre à ces besoins médicaux non couverts. « L’idée est partie de situations de terrain pour lesquelles la médecine animale n’apporte pas encore de réponse. Nous avons décidé d’explorer des traitements développés à partir d’anticorps monoclonaux », explique Maël Guillo dont le champ de recherche s’applique essentiellement aux animaux domestiques. « Nous élargirons nos recherches au secteur équin« , annonce le jeune vétérinaire.

Dérisqueurs de projets

Ni clinique, ni labo, Harfang Therapeutics est semblable à une biotech qui développe des médicaments jusqu’à la preuve de concept crédible et valorisable auprès d’industriels pharmaceutiques. « Notre rôle est de développer des médicaments au travers de critères de sélection et d’éligibilité très stricts. Nous sommes des dérisqueurs de projets : la première étape va de la découverte de la molécule jusqu’au test cellulaire in vitro ; la seconde étape s’étend à l’étude clinique de plus grande envergure », détaille Maël Guillo, dont l’expertise est étayée par celle complémentaire de son associé, ainsi que par l’appui d’un conseil scientifique de haut niveau.

Dans le cadre du développement de son premier médicament, Harfang Therapeutics – accompagnée par l’agence de développement économique vannetaise Vipe – lance une levée de fonds auprès d’investisseurs privés/ Objectif : réunir 500 00 euros pour confirmer la première preuve de concept. « Le cabinet d’expertise qui nous accompagne a évaluée sa valorisation à 7 millions d’euros. » 

Découvrir Harfang Therapeutics

Évènements

AGENDA DES ÉVÈNEMENTS À VENIR

Palmares
des entreprises
bretonnes

PALMARES 2023-2024 Je commande

Bretagne Économique