Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Fougères. Le Groupe Serafel lance la réhabilitation d’une ancienne usine de chaussures, futur siège de sa nouvelle filiale Quarkois

Véronique Maignant, le 10.06.2021

Depuis cinquante ans, le groupe Serafel, fondé par Jean-Claude Crocq rayonne sur le Pays de Fougères.  2021 est un nouveau départ pour l’entreprise familiale qui annonce la création de Quarkois. Cette nouvelle entité, qui rassemble une trentaine de personnes en charge des fonctions supports (Finances, RH, SI, logistique, communication, marketing), emménagera en 2022 dans l’un des bâtiments des anciennes Usines Barbier situé en plein cœur de Fougères. Un vaste projet de réhabilitations de ces friches vient d’être lancé par le Groupe. Un nouveau lieu à même d’accueillir des startups.

De g à d : Clément Letendre, Jean-Philippe Crocq et Emmanuel Crocq  les dirigeants du groupe Serafel.
Alexandre Perdriau - Quarkois

Spécialisé dans l’aménagement de bâtiments d’élevage, le traitement de l’eau, l’hygiène et l’environnement, le Groupe Serafel s’est diversifié au fil des années en transposant son savoir-faire des marchés agricoles vers les marchés industriels et les collectivités, tant sur le plan national qu’international. Aujourd’hui, il compte 185 collaborateurs et a réalisé en 2020 un chiffre d’affaires de 34 millions d’euros. Pour satisfaire ses ambitions de croissance, il fusionne aujourd’hui avec l’entreprise Serv’o, spécialisée dans le digital et le e-commerce, afin de recréer des synergies entre l’ensemble de ses filiales et d’élargir son portefeuille d’activités.

Création de Quarkois

En parallèle, sa filiale Serafel Services, créée en 2002 devient Quarkois. Celle-ci rassemble l’ensemble des fonctions supports du Groupe. Elle est au service de ses filiales Ocène, Adaf et Serv’o mais aussi d’entrepreneurs extérieurs pour les accompagner dans leur développement. En effet Quarkois, qui compte une trentaine de collaborateurs, s’articule autour de trois pôles : Finances (comptabilité, contrôle de gestion…), Structure (RH, SI, qualité et prévention des risques, flux…) et Développement (communication, marketing…)

« L’idée de rassembler les fonctions supports du groupe en un lieu unique et central est au cœur de notre projet, expliquent conjointement Jean-Philippe Crocq, Emmanuel Crocq et Clément Letendre, les dirigeants du groupe.  D’une part parce que Fougères est à la croisée des chemins entre les différentes implantations géographiques du groupe. D’autre part parce que l’attractivité économique du territoire de Fougères n’est plus à démontrer. »

 

Un bâtiment comportant 2 niveaux de 1 250 m²

Pour ce faire Serafel Participations lance la rénovation d’une ancienne usine de chaussures Barbier, en plein cœur de Fougères. Les Usines Barbier font partie des témoins de l’histoire industielle fougeraise. Elles rejoignent la cinquantaine de manufactures de chaussures qui a parsemé le paysage de la ville au cours de XXe siècle. Le projet de réhabilitation est mené par l’agence Sensorium Architecture, deux architectes locaux. Les études sont actuellement en cours pour ce bâtiment comportant deux niveaux de 1 250 m². Il devrait ouvrir ses portes en 2022. « Inoccupée depuis près de 15 ans, l’une de ces usines s’est fortement dégradée entre les intempéries et ses locataires improvisés. » Étant donné la nature du projet et l’état d’abandon du bâtiment, l’entreprise a déposé une demande de financement au titre du Fonds pour le recyclage des friches.

 

Un nouveau lieu à même d’accueillir des startups

La rénovation doit se faire en répondant aux urgences actuelles (matériaux biosourcés, prise en compte des véhicules électriques, etc) mais également en intégrant son évolution pour les prochaines années. “Nous avons pensé ce bâtiment en incluant déjà nos réflexions sur l’évolution de nos activités. La clé de voûte de ce projet est sa résilience face à l’évolution toujours plus rapide des usages et des méthodes de travail qui transforment nos entreprises.  Le développement de Quarkois en plein cœur de cette ville industrielle aura un impact non négligeable en termes d’emploi et de retombées économiques pour l’ensemble du territoire»  Les trois dirigeants prévoient également d’intégrer un réseau d’incubateurs au sein de l’Usine Barbier fraîchement rénovée.


L'évènement

Le salon 24H pour l’Emploi et la Formation revient à Rennes le mardi 28 septembre 2021

Le salon 24H pour l’Emploi et la Formation revient à Rennes le mardi 28 septembre 2021

Pour une quatrième édition, le Couvent des Jacobins ouvre à nouveau ses portes pour accueillir entreprises et candidats rennais et rennaises. Toute la journée (de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h), les exposants recontreront des candidats en recherche d’emplois, de formations ou de toutes autres opportunités professionnelles. Plusieurs centaines d’offres seront proposées, tous contrats confondus (CDI, CDD, intérim, stage, alternance...). De nombreux secteurs et métiers seront représentés, c’est pourquoi tous les profils sont les bienvenus. L'insciption est gratuite mais obligatoire sur 24h pour l'emploi et la formation 28/09/2021 - Rennes (24h-emploi-formation.com)