Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Formation. Lancement de Rennes School of Sports avec Teddy Riner

Véronique Maignant, le 15.04.2020

L’attribution des Jeux Olympiques 2024 à Paris a été le détonateur de la création de Paris School of Sports et de Rennes School of Sports aujourd’hui.  Pour préparer cet événement majeur, le marché besoin de compétences en communication, digital, marketing, management, relations publics, relations presse et des médias. Teddy Riner et MediaSchool, à l’origine du projet, ont  lancé ce jour cette école dédiée aux métiers du sport business.

Teddy Riner

Avec les jeux Olympiques de Paris 2024 en ligne de mire l’économie du sport en France est en ébullition. Même si aujourd’hui, celle-ci est comme bon nombre d’activités à l’arrêt, cela n’a pas empêché Teddy Riner et les responsables de MediaSchool de présenter, via un webinaire, la vocation de Rennes School of Sports. « Teddy Riner est un partenaire de rêve. Les étudiants rennais auront une chance inouïe »  a précisé Franck Papazian, Président de MediaSchool. Dès la rentrée 2020, l’école proposera une formation en Master 1 (Bac +4) puis en 2021 un cursus en Master 2. Le cycle M1/M2 Métiers du Sport (spécialité Event ou E-sport) proposé par l’école permettra de devenir expert.e dans les différents métiers du sport. Il sera proposé en alternance, au sein d'une entreprise, dans le domaine du sport. « C’est l’envie de transmettre qui m’a poussé à créer une école de management sportif. Je vis tellement de choses, qu’il me semble essentiel de les partager. Cette école est aussi destinée à la reconversion de certains sportifs », a ajouté le champion du monde de judo.

Doper la communication digitale des clubs sportifs

Ancien sportif de haut niveau, Erwan Guillet est responsable de la formation Rennes School of Sports. « Rennes est une ville d’accueil idéale parce que c'est la capitale économique de la Bretagne, la région où il y a le plus de personnes qui pratiquent un sport en club en France. Il y a aussi beaucoup d’équipes de haut niveau, en football évidemment mais aussi en handball, basket et en volley. Tous ces éléments démontrent qu’il y a un réel développement du sport dans cette région. »  L’école cherche avant tout à accroître le développement de la communication digitale : « même les clubs de haut niveau n’ont pas énormément anticipé, ils ne sont que très peu présents sur le digital ». Elle cherche aussi à répondre à la problématique de retour sur investissement des partenaires.  « Il y a un manque actuellement sur la communication autour de leurs engagements financiers. Aujourd’hui, on ne considère pas du tout leurs investissements dans le milieu du sport comme on le ferait dans une entreprise traditionnelle. »

Le process d’admission est en cours. « Il reste encore des places mais il faut être passionné de sport pour avoir ses chances d’être engagé, insiste Erwan Guillet. Nous tenons à créer un tissu relationnel fort avec les entreprises locales et l’ensemble des acteurs du sport breton. Nous ne proposons pas une école de masse. Chaque étudiant doit être en mesure de trouver une alternance ». Former des jeunes dans le digital et l’évènementiel sportif tout en boostant le sport breton, tels sont les objectifs de Rennes School of Sports.

Pour situer MediaSchool, sachez que le groupe est présent en France et à l’international avec 30 écoles (communication, journalisme, digital, production audiovisuelle…) et possède également des activités de presse. Le groupe détient notamment CB News et INfluencia. En parallèle, MediaSchool est aussi à la tête du groupe Cristal Events, spécialisé dans la communication événementielle.

 

Informations et dossier de candidature 


L'évènement

L'Economie en question. La CPME 56 organise un débat le lundi 5 octobre à Lorient

L'Economie en question. La CPME 56 organise un débat le lundi 5 octobre à Lorient

Comment anticiper la récession de l’économie en essayant de comprendre des problèmes et des situations qui ne manqueront pas de se poser à notre économie dans les prochaines semaines voire dans les prochains mois?

Pour répondre à cette question et aux difficultées dans lesquelles les TPE/PME du territoire sont confrontées, la CPME 56 organise une réunion sur le contexte économique post-covid qui a mis les entreprises à l’arrêt et provoqué des problèmes économiques et sociaux qui ont surgi et qui ne manqueront pas de se développer avec une acuité violente.

Lundi 5 octobre 2020 à 18h45 au Palais des congrès de Lorient
Participation gratuite / Inscription en ligne

Recommandations