Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Fonds européens. Comment se répartit le milliard d’euros alloué à la Bretagne sur la période 2021-2027 ?

Véronique Maignant, le 30.09.2022

Un milliard d’euros, c’est le montant des financements européens que percevra la Bretagne sur la période 2021-2027. Ils sont issus de 4 fonds structurels et d’investissement (Feder, FSE+, Feader et Feampa) dont la gestion est répartie entre les services de la Région et ceux de l’Etat. Jeudi 29 septembre, le comité de suivi de ces fonds s’est réuni à Vannes afin d’aborder concrètement la manière dont les crédits seront déployés sur l’ensemble du territoire à compter de fin 2022/début 2023. L’occasion aussi pour les participants* de rappeler que sur le 1,2 milliard d’euros attribué à la Bretagne sur la période 2017-2020, 86 % d’entre eux étaient déjà engagés.

Region Bretagne

C’est une première, l’essentiel du programme régional Feder-FSE+ pour la période 2022-2027 sera directement mis en œuvre par les services de la Région et non pas par l’Etat, même si celui garde la main sur 105,5 millions d’euros au titre du FSE+. La Bretagne obtient donc l’autorité de gestion sur un montant total alloué de 379 millions d’euros d’euros dont 321 millions au titre du fonds européen de développement régional (Feder). Pour mémoire ce dernier est l’un des principaux instruments de la politique de cohésion de l’Union. Il a pour objectif de contribuer à atténuer les disparités entre les niveaux de développement des régions européennes et à améliorer les conditions de vie dans les régions les moins favorisées. Pour la période 2022-2027 le fonds Feder -FSE+ se répartit de la façon suivante :

Recherche, Innovation, Entreprises et Transition numérique : 136 M€

Bretagne Très Haut Débit / La Fibre pour tous : 70 M€

Transition énergétique, écologique et climatique : 78,5 M€

Mobilités durables : 37 M€

Formation pour les personnes en recherche d’emploi (FSE+) : 58 M€

A titre d’exemple, sur la précédente période , le fonds Feder a participé au financement de la fibre optique ( 79 M€) , la création du quai Energies Marines Renouvelables au port de Brest (15 M€) mais aussi à 172 projets de réhabilitation énergétique dans les logements sociaux pour un total de  6 193 logements. De son côté, le fonds social européen +( FSE+), en phase finale de négociation, financent de projets en faveur de la formation et de l’inclusion sur le marché du travail et de  la lutte contre la pauvreté. Sur la précédente période, il a bénéficié à 186 000 demandeurs d’emploi, salariés peu qualifiés, créateurs d’entreprise, décrocheurs dans el cade d’actions de formation et d’accompagnement socio-professionnel.

Feampa : 622 M€

Le programme national Feampa, pour lequel l’État est autorité de gestion et la Région Bretagne organisme intermédiaire pour son déploiement sur le territoire se voir alloué, sur la période 2021-2027,  622 millions d’euros. Les fonds visent à favoriser une pêche durable et la conservation des ressources biologiques aquatiques,  favoriser une aquaculture durable, renforcer la gouvernance internationale des océans, etc. Par exemple, sur la précédente période, 2 millions d’euros ont été mobilisés pour l’achat de navires et 13 millions d’euros pour des équipements en aquaculture.

Feader : 189 M€

Enfin, le Feader, 2e pilier de la Politique Agricole Commune (PAC), contribue au développement rural des territoires. Contrairement à la période 2014-2020, il est désormais intégré au Plan Stratégique National (PSN), sous autorité du ministère de l’Agriculture, mais la Région garde une délégation de gestion pour les mesures Feader non surfaciques  à hauteur de 189 M€. Sur la période précédente, 4 857 jeunes agriculteurs ont été aidé pour leur installation, 167 millions d’euros ont servi à la modernisation des bâtiments et équipements agricoles, 105 millions d’euros ont été consacrés aux mesures agro-environnementales et climatiques (Maec) et 48 millions d’euros pour l’agriculture biologique , etc…


*Emmanuel Berthier, Préfet de région, Loïg Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne, Stéphane Perrin, Vice-président de la Région à l’Europe & l’international, et Loredana von Buttlar, Cheffe de l’Unité France, Belgique & Luxembourg à la Direction générale Politique Régionale & Urbaine de la Commission européenne, à la tête de la délégation et 200 personnes, élus locaux, acteurs économiques, sociaux et environnementaux, directement concernés.


L'évènement

Le 8 décembre à Rennes. Participez à une matinée d’échanges sur la transition énergétique et les tendances pour les véhicules d’entreprises

Le 8 décembre à Rennes. Participez à une matinée d’échanges sur la transition énergétique et  les tendances pour les véhicules d’entreprises

Entreprises, artisans, vous êtes en Ille-et-Vilaine ? Inscrivez-vous vite pour venir échanger sur les solutions de l'après diesel

Avec la présence de Régis Masera, directeur d'Arval Mobility Observatory, pour nous parler des tendances sur les véhicules d'entreprise.

 Plusieurs tables rondes vous seront proposées, pour aborder :

  • les énergies pour les véhicules et utilitaires légers ;
  • le contexte et les enjeux pour les entreprises ; des retours d'expériences d'entreprises qui sont passées à l'électrique, au GNV, à l'hydrogène.

Jeudi 8 décembre à 9:00 - 13:00 // CCI Ille-et-Vilaine, Rennes –  Programme et inscription

Recommandations