Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Finistère. "Etre élu CCI, c'est agir concrètement pour le développement économique local", Frank Bellion, président de la CCIMBO

Maude Duval, le 29.09.2021

Frank Bellion ne se représente pas, il l'a annoncé hier au cours d'une conférence de presse. Celui qui fut impliqué au sein du CJD avant d'être élu à la CCI de Brest puis à la première présidence de la CCI métropolitaine Bretagne Ouest arrête là son parcours d'élu consulaire, "pour des raisons de convenances personnelles". Il passe le relais avec le sentiment du devoir accompli, celui d'avoir agi au service du développement économique et au mieux pour l'attractivité et la vitalité des territoires. 

Frank Bellion, premier président de la CCI métropolitaine Bretagne Ouest
CCIMBO/G. Team

"Il faut faire montre de persévérance et de beaucoup d'altruisme pour mener un mandat d'élu CCI. Le prisme d'action et de réflexion est différent que celui qui guide un dirigeant à la tête de son entreprise : en tant que président de la CCIMBO, mon objectif est de desservir au mieux le territoire, de défendre les intérêts d'un collectif, celui des entreprises locales, en leur apportant le maximum de services afin qu'elles viennent s'installer ici, en Finistère, et qu'elles puissent y rester", analyse Frank Bellion après avoir annoncé qu'il ne briguait pas un nouveau mandat au sein de la CCI métropolitaine Bretagne ouest.

Celui qui en fut son premier président, après la fusion des trois chambres consulaires finistériennes, celles de Brest de Quimper et de Morlaix en décembre 2016, met un terme à presque 30 ans d'engagement électoral à la CCI. "J'ai décidé de ne pas me représenter pour des raisons de convenances personnelles." Tombé dedans par filiation - son père André et son grand-père Joseph avaient été élus consulaires avant lui -, Frank Bellion a mené ses mandats avec cette forte conviction "d'aider les élus locaux à prendre les bonnes décisions en matière économique et d'aménagement du territoire." 

Cette union des forces a une nouvelle fois été mise en œuvre à l'heure de la crise économique due à la Covid-19 et à l'instauration avec la Préfecture du Finistère de l'Instance économique de concertation. "Nous avons travaillé ensemble au soutien des entreprises et à la prévention des difficultés. Nous avons su être réactifs et efficaces."

Du lobbying de terrain

Être élu CCI est une mission de lobbying territorial, au service du développement économique local. "Je suis en contact quasi permanent avec les représentants des collectivités territoriales que nous sollicitons et qui nous consultent sur les dossiers économiques. C'est une communication régulière, simple et efficace, sans artifice ni bataille d'égo. Nous agissons pour l'intérêt général du territoire", retient le président de la CCIMBO. "C'est un engagement en dehors de mon entreprise, que j'ai endossé aussi pour contribuer à la vie locale et ne pas m'enfermer dans une Tour d'ivoire", analyse-t-il.

Au palmarès de ses victoires, Frank Bellion affiche deux trophées : celui "d'avoir réussi à conserver la gestion de l'Aéroport de Brest et favorisé son développement au service des entreprises locales, alors qu'on avait en face de nous un grand groupe privé qui aurait fait les choses tout autrement. Je me suis battu pour conserver la gestion de cet équipement, car si on veut que ce territoire péninsulaire reste attractif, il faut qu'il soit accessible au plus grand nombre et notamment au profit du monde économique et touristique. C'est primordial", insiste l'élu consulaire qui mène désormais bataille pour un déploiement plus rapide et efficient de la fibre optique et du Haut débit en Finistère. 

L'enjeu de la formation professionnelle

L'autre bon souvenir remonte à l'inauguration du Campus des métiers à Brest, avec la venue du président de la République d'alors François Hollande. "C'était une fierté d'avoir réussi à le faire venir pour cet événement, qui marque aussi l'engagement fort du réseau consulaire dans la formation professionnelle." La CCIMBO gère et cogère plusieurs centres de formation et d'écoles influentes dans le Finistère. En cette rentrée 2021, les effectifs sont à la hausse : +17% d'inscriptions aux formations initiales et +25% dans le cursus continu, annonce le président. "La formation se porte bien en sortie de crise et c'est important, afin de répondre directement aux recrutements des entreprises."

"Donner l'image d'une Chambre unie"

Au cours de son dernier mandat, Frank Bellion a eu à mener différentes réformes dont celle de la réorganisation du réseau consulaire, "une véritable révolution de fonctionnement avec une coupe significative de la ressource fiscale". Celui qui hérite du titre de Premier président de la CCI métropolitaine Bretagne Ouest regrette cependant que l'homogénéité ne régisse pas encore le fonctionnement de cette institution. "Nous aurions tout intérêt à donner l'image d'une seule Chambre unie au lieu de trois", lance-t-il. "La CCIMBO est reconnue et entendue. Elle pèse dans le paysage local et national. A nous, élus CCI, de la rendre plus forte", conclut-il comme un message à ses successeurs.


L'évènement

[SAVE THE DATE] Le 10e Open de l'International, le 4 juillet 2022 à Saint-Brieuc

[SAVE THE DATE] Le 10e Open de l'International, le 4 juillet 2022 à Saint-Brieuc

Pour sa 10e édition, l’OPEN de l’international, la journée d’information et de networking des entreprises bretonnes qui osent le monde, se déroulera au Palais des congrès et des expositions de Saint-Brieuc le lundi 4 juillet 2022 de 8h30 à 19h00