Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Efinor Sea Cleaner (22). Les exportations de ses bateaux dépollueurs s’envolent

Véronique Maignant, le 23.10.2020

Ecocéane à Paimpol (22) devenu Efinor Sea Cleaner, suite à sa reprise en 2018 par le Groupe Efinor (La Hague-50), vise un chiffre d’affaires de 6,5 millions d’euros en 2020 dont 90% à l’international. Le spécialiste des bateaux dépollueurs a déjà vendu plus de 130 modèles à travers le monde. Le chantier naval développe aussi depuis deux ans des modèles 100% électriques et s’est rapproché de l’association The SeaCleaners pour développer la collecte des microplastiques.

 

Efinor Sea Cleaner

Pour lutter contre les pollutions maritimes, Efinor Sea Cleaner a développé et fait breveter une série de bateaux pour dépolluer les océans. Trois gammes de bateaux de 6 à 25 mètres sont aujourd’hui commercialisées et un modèle de 60 mètres est en construction. « Nous détenons trois brevets à ce jour et nous sommes en passe d’en déposer un quatrième. Notre force ? Nous sommes les seuls à avoir développé une technologie capable de récupérer en même temps des déchets solides et liquides flottants. Il nous a fallu plusieurs années de recherche et développement pour en arriver là, explique Benjamin Lerondeau, directeur opérationnel de la filiale Efinor Sea Cleaner, en charge depuis 12 ans de la R&D. Qui plus est, lors du ramassage du pétrole, on ne crée pas d’émulsion. Autrement dit l’hydrocarbure n’est pas remélangé avec de l’eau. Résultat : notre rendement est 10 fois supérieur à celui de nos concurrents. Notre volonté est de garder notre avance technologique ».

Un site au maximum de ses capacités

Depuis l’accident du vraquier MV Wakashio, qui laisse échapper son fioul près de l’île Maurice, le chantier de Paimpol est à 100% de ses capacités. Il a vendu deux navires dépollueurs de 8 mètres à la société grecque Polyeco, chargée de circonscrire le sinistre. « Nous en construisons deux autres pour en avoir au minimum un de disponible en cas de marée noire ». Au global, en 2020, Efinor Sea Cleaner aura vendu 12 bateaux dont 3 pour le Canal de Suez en Egypte, 1 pour Taiwan, 1 pour le port d’Anvers en Belgique, mais aussi en Chine ou en encore en Algérie. Une partie de la production est sous-traitée auprès des Chantiers Allais à Cherbourg, filiale du Groupe Efinor. « Ils ont de plus grandes capacités que nous ici à Paimpol où le niveau d’équilibre se situe à une dizaine de bateaux pour environ 5 millions d’euros de chiffre d’affaires. »

En 2020, Efinor Sea Cleaner table sur un chiffre d’affaires de 6,5 millions d’euros contre 1,6 million d’euros en 2019. « En un an, l’effectif est passé de 12 personnes à une trentaine. On adresse aussi le marché local avec des modifications sur des bateaux de pêche, mais notre activité est à 90% tournée vers l’international ».

Navires dépollueurs: l’entreprise paimpolaise Ecocéane reprise par le groupe normand Efinor

 


L'évènement

Connect'in 2020. Matinale XXL avec Com&Médias

Connect'in 2020. Matinale XXL avec Com&Médias

Dans le cadre de l'événement Connect'in Lorient, dont l'organisation s'est réinventée pour cette édition 2020,

Suivez une matinée d'ateliers thématiques en live stream avec les experts de l'agence Com&Médias

Une demi-journée pour se former, s’informer, échanger sur des thématiques RH, communication et numérique : management, RSE, markeing, Tourisme et nautique, Commerce de proximité...

Au programme : 8 sessions dans 2 salles virtuelles