Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Effitech (22) : un nouveau bâtiment de 1 800 m² pour mieux se diversifier et recruter

Véronique Maignant, le 27.05.2019

La société Effitech à Taden près de Dinan se prépare à déménager. Les dirigeants, Thierry Godest et Jean-Luc Allory ont investi 2 millions d’euros dans un bâtiment flambant neuf de 1 800 m² situé à proximité du site historique. Spécialisée dans la conception et la fabrication de machines de production et d'installations robotisées destinées principalement à l’automobile, Effitech vise également la certification Iso 9001. Elle bénéficie, pour ce faire, du programme Breizh Fab.
Les dirigeants, Thierry Godest et Jean-Luc Allory ont investi 2 millions d’euros dans un bâtiment flambant neuf de 1 800 m² situé à Taden  (22) , à proximité du site  historique.

 

« Avec ce nouveau bâtiment, nous voulons redonner un outil de travail confortable à nos équipes, améliorer leurs conditions de travail. Ce déménagement va aussi nous permettre de recruter », indique Thierry Godest. Ce sera chose faite dans quelques jours.  La trentaine de salariés bénéficiera alors de 1 800 m² d’espace de travail au lieu de 1 100 m² actuellement.

Depuis sa création en 2003, Effitech s'est spécialisée dans la conception et la fabrication de machines destinées à l'industrie du caoutchouc, principalement dans le domaine de l'étanchéité automobile. Aujourd'hui, 80 % du chiffre d'affaires d'Effitech c'est le secteur automobile pour, entre autres, Renault, Volkswagen, BMW, Mercedes, Porsche, etc... Le reste relève de divers secteurs comme l’agroalimentaire. Chaque année, environ 30 à 40 projets sortent des ateliers de la PME.

 

60% à l’export

« Nous développons des gammes de machines pour répondre aux besoins des équipementiers automobiles. Cela va de la petite machine de découpe à de grosses lignes de transfert et à d'importantes installations robotisées», précise Thierry Godest. Leurs montants démarrent à 20 000 euros et peuvent monter jusqu’à 800 000 euros. Les principaux clients se nomment Cooper-Standard, Hutchinson, Sealynks Standard Profile. Le chiffre d’affaires d’Effitech s’élève à environ 6 millions d’euros dont 60 % à l’export, vers l’Espagne, la Pologne, la Roumanie, l’Allemagne, mais aussi au-delà des frontières européennes.  « Nous travaillons avec une dizaine de gros équipementiers. Chacun d'entre eux dispose d’environ 5 usines à travers le monde. Le potentiel est donc très important. Nous venons, par exemple, d'expédier des outillages en Chine destinés à un projet Daimler». L’entreprise dinannaise a aussi livré des machines en Russie à un équipementier allemand, client de Renault. « Nous nous situons sur un marché très confidentiel, où tout le monde se connaît », admet Jean-Luc Allory. Dans le secteur de l'étanchéité, nous sommes une dizaine de fournisseurs dans le monde». En plus de la production de ces process industriels, l’entreprise se charge de leur mise en service et de la formation à l’utilisation, in situ.

 

Diversification en cours

« Depuis 4 à 5 ans, nous essayons de nous diversifier. Nous privilégions les marchés où les projets sont récurrents. Le one-shot ne nous intéresse pas. Chaque secteur d’activité a sa propre culture industrielle, ses process et ses normes. C’est pourquoi, un jour ou l’autre, nous finissons tous pas nous spécialiser ». Dans cette logique, Effitech s’est ouvert à la robotique (robots 6 axes). Les installations robotisées représentent désormais près de la moitié de l'activité. Kuka, Fanuc et ABB comptent parmi les principaples marques de robot avec lesquelles la PME travaille. En investissant dans un nouveau bâtiment, les deux dirigeants entendent poursuivre leur diversification. Celle-ci passe par un renforcement de l’effectif, en particulier au sein du bureau d’études. Actuellement, 12 personnes y travaillent dont 7 dessinateurs. « Nous souhaitons également renforcer l’encadrement de manière à pouvoir déléguer une partie du suivi des affaires». Au total, ce sont quatre à cinq personnes qui devraient être recrutées dans les mois à venir.

 

Accompagné par Breizh Fab pour la certification Iso 9001

D’ici là, Effitech tentera de décrocher sa certification Iso 9001. Avec l’aide de la CCI des Côtes d’Armor, la PME dinannaise bénéficie d’un accompagnement Breizh Fab sur le défi « Manager mes processus QSE-RSE ». « Nous allons améliorer nos processus et conforter notre relation clients en obtenant la certification ISO 9001 », affirme les dirigeants. Financé en majeure partie par la région Bretagne, ce dispositif régional, dédié aux industriels bretons, leur a permis de recruter à moindre frais un consultant. « Sept jours d’intervention sont pris en charge par Breizh Fab. C’est un vrai coup de pouce. ». Effitech réfléchit aussi à la structuration de ses RH, là aussi avec l’aide de la CCI des Côtes d’Armor.

Site Internet Effitech

Dispositif Breizh Fab


L'évènement

Challenge national du commerce et des services 2020 : les inscriptions sont ouvertes

Organisé par CCI France et le réseau des Chambres de commerce et d’industrie en partenariat avec la Fondation d’entreprise MMA des entrepreneurs du futur, ce Challenge permet aux entreprises participantes de bénéficier de retombées en matière de communication et de valoriser leur société. Informations et inscriptions

Recommandations