Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

EcoRennais (35). Un premier drive zéro déchet pour convaincre les Rennais de consommer autrement

Véronique Maignant, le 18.01.2021

Par conviction écologique, Pauline Jaslet et Thibault Paysal ont quitté leur vie confortable pour lancer à Rennes, en octobre 2020, le premier drive zéro déchet de Bretagne. Via le site Internet EcoRennais chacun peut commander et récupérer sur place ses produits bio et locaux conditionnés dans des emballages réutilisables. Un service de livraison mis en place pour les entreprises a été étendu depuis le 18 janvier, aux habitants de la métropole rennaise : un service opéré en vélo ou en camionnette électrique.

L'EcoRennais a vu le jour sous l'impulsion de Pauline Jaslet (en photo) et Thibault Paysal
V.Maignant

Pauline Jaslet et Thibaut Paysal font partie de cette génération pour qui la transition climatique n’est pas un vain mot et va de pair avec un engagement écologique.  « Il faut agir et vite », affirme Pauline Jaslet. Après 4 années passées à Barcelone, elle en tant que responsable logistique au sein du groupe Roullier, lui en tant que directeur artistique pour des contenus en réalité virtuelle, le jeune couple décide de tourner la page.  « Nous étions partis faire du woofing dans une ferme, en France. Amoureux de la nature et des randonnées, nous avons pris conscience que la vie que nous menions n’était plus en accord avec nos valeurs. Rester tranquilles avec nos jobs bien payés…On avait fait le tour. »

 

Le choix de Rennes

Dès leur retour en Espagne, ils donnent leur démission, et commencent à élaborer leur nouveau projet.  Nous sommes en septembre 2019. Avant cela, ils ont visité Rennes, une des villes cibles pour monter leur projet. « Les habitants sont plutôt réceptifs à ce type de démarche. On s’est promené du côté des prairies Saint-Martin. On a eu le coup de foudre.» Leur installation dans la capitale bretonne remonte à janvier 2020.

 

Produits locaux et bio

Leur projet s’inspire du « Drive tout nu » lancé en 2018 à Toulouse. L’EcoRennais propose des produits zéro déchet, bio, en provenance de producteurs locaux quand c’est possible. Fruits et légumes, laitages, fromages, produits secs, gâteaux, boissons, cosmétiques, produits d’hygiène, etc. Tous les produits alimentaires sont conditionnés dans des bocaux en verre, des bouteilles, des sacs en tissu, des boîtes en plastique réutilisables. « Nous appliquons le système de la consigne sur la gamme la plus large possible de produits. L’intérêt des boîtes en plastique est qu’elles sont plus légères et donc beaucoup plus faciles à transporter surtout si vous vous déplacez en vélo. Il n’est pas utile d’être dans le dogme. Il faut aussi voir le côté pratique des choses, si on veut convertir un maximum de personnes au zéro déchet. »

 

Un bon démarrage

Au lancement du drive, en octobre dernier, l’EcoRennais a connu une belle affluence et réussi à fidéliser une clientèle. « Les gens sortaient du confinement et rêvaient de changer le monde. A la fin du second confinement et aujourd’hui encore, le souffle est un peu retombé. Beaucoup de gens passent au drive, adhèrent à notre démarche, mais ils ne sont pas encore assez nombreux à passer le cap. Ça va prendre du temps. » Les créateurs d’EcoRennais sont des précurseurs. Leur drive zéro déchet est le premier à voir le jour à Rennes. Le montant total du projet s'élève à 230 000 euros.

 

Mise en place d’un service livraison

Installés dans un espace de 200 m² dans le quartier des Longs Champs, Pauline Jaslet et Thibault Paysal disposent d’un large accueil où les clients viennent retirer leurs commandes. « Le jour et l’heure de retrait sont au choix. C’est généralement la veille pour lendemain. Le panier moyen est de 40 euros. Nous livrons déjà quelques entreprises, comme le Cabinet Fidal au Mabilais, chez qui nous passons deux fois par semaine. » C’est un axe de développement sur lequel le binôme va s’appuyer pour accroître son chiffre d’affaires. Avec le couvre-feu à 18h, il met aussi en place la livraison à domicile. « Pour le centre de Rennes, nous travaillons avec « Tout en Vélo ». Le reste de la ville et découpée en deux zones, que nous allons couvrir avec notre petite camionnette électrique. Nous avons volontairement choisi un modèle ultra-léger, peu consommateur d'énergie, d'une autonomie de 100 km. Nous effectuons nos livraisons entre 17h30 et 19h30. »

 

Soutenus par l’écosystème

Réseau Entreprendre, Initiative Rennes, la CCI Ille-et-Vilaine mais aussi France active ont accompagné le jeune couple dans leur projet. « Nous avons été très bien soutenus par l’écosystème, souligne Pauline Jaslet. Du côté des banques, une seule a accepté de nous suivre sans exiger de caution personnelle. Il s’agit de la BNP. Je l’avoue, j’ai été un peu surprise. » conclut la jeune créatrice. A moyen terme, le couple souhaite passer sous le statut de Société coopérative de production (Scop). Un statut qui relève de l’économie sociale et solidaire, totalement en phase avec leur projet.

 

Plus d'informations sur l'EcoRennais


L'évènement

Le salon 24H pour l’Emploi et la Formation revient à Rennes le mardi 28 septembre 2021

Le salon 24H pour l’Emploi et la Formation revient à Rennes le mardi 28 septembre 2021

Pour une quatrième édition, le Couvent des Jacobins ouvre à nouveau ses portes pour accueillir entreprises et candidats rennais et rennaises. Toute la journée (de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h), les exposants recontreront des candidats en recherche d’emplois, de formations ou de toutes autres opportunités professionnelles. Plusieurs centaines d’offres seront proposées, tous contrats confondus (CDI, CDD, intérim, stage, alternance...). De nombreux secteurs et métiers seront représentés, c’est pourquoi tous les profils sont les bienvenus. L'insciption est gratuite mais obligatoire sur 24h pour l'emploi et la formation 28/09/2021 - Rennes (24h-emploi-formation.com)