Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Economie circulaire : à Rennes, Newcy lève 1 M€ auprès d’Arkéa, Breizh Up et Crédit Agricole 35

Véronique Maignant, le 12.09.2018

Le groupe Arkéa, le fonds Breizh Up et le Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine accompagnent la startup rennaise Newcy dans la poursuite de son déploiement. Après Rennes, celle-ci souhaite implanter sa solution clef en main de gobelet réutilisable dans toutes les grandes villes de France. Cette levée de fonds de 1 M€ va lui permettre de réaliser ses objectifs.

C’est en observant, chaque jour, l’amas de gobelets en plastique aux abords des distributeurs de boissons de leur campus que quatre étudiants de Rennes School of Business (Ecole Supérieure de Commerce de Rennes) et de l’INSA Rennes ont eu l’idée de créer la startup Newcy, pour "New Cycle".

 « Notre mission est d’accompagner les entreprises dans la réduction de leurs déchets, tout en donnant la possibilité à chacun de leurs collaborateurs d’être acteur du changement au quotidien indique Caroline Bettan, Président et co-fondatrice de Newcy, Déjà implantés en Bretagne et en Ile-de-France, l’entrée au capital de nos trois nouveaux actionnaires va nous permettre d’accélérer notre développement sur le territoire français. Cela avec toujours le même objectif : allier performance environnementale, sociale et économique

 

Naissance à Rennes

C’est en observant, chaque jour, l’amas de gobelets en plastique aux abords des distributeurs de boissons de leur campus que quatre étudiants de Rennes School of Business (Ecole Supérieure de Commerce de Rennes) et de l’INSA Rennes ont eu l’idée de créer la startup Newcy, pour "New Cycle". Le constat est alarmant : « 4,7 milliards de gobelets sont jetés chaque année en France, soit 150 gobelets par seconde, et seulement 1 % d’entre eux est recyclé ! », précise Caroline Bettan, Présidente et co-fondatrice de la société.

 

Innovation d'usage dans l'économie circulaire

Créée en 2016, la startup rennaise a développé un concept innovant modifiant les usages : un service de gobelets réutilisables pour la pause-café. Newcy remplace ainsi les gobelets jetables par des gobelets réutilisables -et personnalisables- directement dans les distributeurs automatiques, les fontaines à eau, les cafétérias… Le cœur de cible de Newcy est l’entreprise et son célèbre "coin café" : lieu où s’entassent chaque jour plusieurs centaines de gobelets usagés. La force de la jeune société réside dans sa solution clef en main. Pour les utilisateurs, il y a  peu de changement. Au lieu de prendre le chemin de la poubelle, les gobelets de la marque, conçus en polypropylène, sans bisphénol A et sans phtalates, sont placés dans un collecteur prévu à cet effet. Newcy se charge ensuite de récupérer les gobelets utilisés, de les laver dans ses stations de lavage, de les reconditionner, puis, de les remettre à disposition des clients pour une nouvelle utilisation.

 

Réponse aux enjeux de  la transition énergétique

Newcy permet de s’inscrire dans la logique du zéro déchet et de réduire les émissions de CO2 de 79 % en moyenne (par rapport aux gobelets jetables). Pour le lavage des gobelets, la société fait également appel à des entreprises adaptées et maximise ainsi l'impact sociétal. Dans un contexte de pressions réglementaires liées à l'entrée en vigueur de la loi de transition énergétique, qui prévoit l’interdiction de la vaisselle plastique jetable d’ici 2020, le concept original de Newcy a déjà séduit plusieurs entreprises dans le cadre de leur démarche de responsabilité sociétale (Orange, SNCF, Crédit Agricole, JLL, Suez, Rennes School of Business…). La startup estime le nombre de gobelets jetables épargnés à plus de 424 000 depuis mai 2017.

Breizh Up 

Lire aussi 


Taille du texte

L'évènement

Feuille de route économie circulaire : le club Environnement Sécurité 29 fait le point

Feuille de route économie circulaire

Le jeudi 20 septembre, à Brest, venez découvrir les mesures "entreprises" de la Feuille de route économie circulaire (Frec). A travers ces mesures, les entreprises de tous les secteurs sont appelées à mieux gérer leurs déchets et à saisir les opportunités industrielles du 21e siècle : produire mieux, plus durable et en utilisant moins de ressources. Inscription en ligne.