Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Depuis deux ans qu'elle est installée à Brest, SourcITEC se développe vite, très vite

Maude Duval, le 19.08.2022

Est-ce l'influence de l'air marin ou le paysage économique breton qui stimule la progression de SourcITEC ? Depuis que cette entreprise de service numérique est passée à l'Ouest en délocalisant son siège social à Brest, elle connait une croissance exponentielle de son activité, de son chiffre d'affaires et de son effectif. Rencontre avec Jocelyne Monfort , nouvelle associée et directrice générale de cette société désormais bretonne.

DR

Finistérienne d'origine, formée à la gestion de projet et l'expertise informatique chez Brittany Ferries, Jocelyne Monfort a rejoint la SAS SourcITEC en 2019, la même année où cette entreprise parisienne spécialisée dans la gouvernance de projet et la cybersécurité décide d'ouvrir une antenne à Brest. Créée en 2016 à Levallois-Perret par Emmanuel Hynaux et Guillaume Basset, le cabinet de conseil travaille essentiellement avec le secteur de la Défense. En déplaçant son rayonnement à l'Ouest, l'ESN escompte couvrir d'autres champs d'application

Devenue Associée, Jocelyne Monfort a alors pour mission de développer l'activité cybersécurité sur la Bretagne. Mission menée tambour battant depuis deux ans, puisque l'entreprise déploie désormais 90% de son activité sur les départements du Finistère, Côtes d'Armor et Morbihan. Jusqu'à décider, cette année, de déménager son siège social à Brest.

Spécialisée dans la Cybersécurité maritime

Les raisons de cette transition ? Une diversification des marchés -"opérée à marche forcée depuis le premier confinement", confie la directrice - vers l'industrie et l'agroalimentaire notamment, couplée au développement d'une expertise ultra-locale puisque SourcITEC s'est spécialisée depuis peu dans la cybersécurité maritime. "Nous nous sommes formés au code international de gestion de la sécurité de la marine marchande, le code ISM pour International safety management, afin d'intervenir auprès des compagnies maritimes et autres armateurs", explique Jocelyne Monfort dont la carrière professionnelle concorde avec cette valeur ajoutée.

Résultat : en 2020, le chiffre d'affaires de SourcITEC a quasi doublé pour frôler les 500 000 euros, et continue de progresser en atteignant 695 000 euros en 2021. "L'objectif est d'atteindre 720 000 euros à la fin de l'année 2022", vise Jocelyne Monfort. Les perspectives et projets déployés par la jeune entreprise la portent vers cet objectif.

Ouverture d'un pôle Formations

A l'accompagnement SSI (Sécurité des Systèmes d’Information) déployé au coeur des entreprises au travers d'audit, d'analyse de risques et d'actions de sensibilisation, SourcITEC va proposer des cursus de formation à la cybersécurité destinés aux entreprises et aux particuliers. "Notre offre va couvrir différents champs : de l'approche généraliste à des modules spécifiques sur la cryptographie ou les codes de messagerie interne, par exemple", illustre Alice Le Garrec, responsable du Pôle formation chez SourcITEC. Ces sessions seront dispensées en présentiel comme en distanciel, via une plateforme Elearning que l'entreprise est en train de développer.

Aujourd'hui, l'entreprise bretonne embauche 8 collaborateurs et cherche à intégrer de nouveaux consultants cybersécurité, qu'elle est également prête à former. "La révolution numérique continue d'apporter son lot de nouveautés et donc de vulnérabilités qui sont autant de marchés pour notre activité", conclut la directrice générale de SourcITEC.


L'évènement

Le 8 décembre à Rennes. Participez à une matinée d’échanges sur la transition énergétique et les tendances pour les véhicules d’entreprises

Le 8 décembre à Rennes. Participez à une matinée d’échanges sur la transition énergétique et  les tendances pour les véhicules d’entreprises

Entreprises, artisans, vous êtes en Ille-et-Vilaine ? Inscrivez-vous vite pour venir échanger sur les solutions de l'après diesel

Avec la présence de Régis Masera, directeur d'Arval Mobility Observatory, pour nous parler des tendances sur les véhicules d'entreprise.

 Plusieurs tables rondes vous seront proposées, pour aborder :

  • les énergies pour les véhicules et utilitaires légers ;
  • le contexte et les enjeux pour les entreprises ; des retours d'expériences d'entreprises qui sont passées à l'électrique, au GNV, à l'hydrogène.

Jeudi 8 décembre à 9:00 - 13:00 // CCI Ille-et-Vilaine, Rennes –  Programme et inscription