Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Crédit-Agricole d’Ille-et-Vilaine : Des nouveaux dispositifs de soutien à la relance par le local

Véronique Maignant, le 05.06.2020

Olivier Auffray et Jean-Yves Carillet, respectivement Président et Directeur général du Crédit-Agricole d’Ille-et-Vilaine ont fait un point ce vendredi 5 juin sur l’activité de la caisse régionale. Les demandes de reports de prêts ainsi que les PGE par les entreprises se tassent. Pour la banque, l’heure est venue de soutenir la relance économique. Des dispositifs visant tous les publics sont lancés ce mois-ci.

Jean-Yves Carillet et Olivier Auffray, respectivement, Directeur et Président du Crédit-Agricole d'Ille-et-Vilaine

450 millions d’euros, c’est le montant total des prêts garantis par l’Etat (PGE), accordés à ce jour par la Crédit Agricole d’Ille-et-Vilaine à ses clients entreprises et professionnels, depuis la mise en place du dispositif. « Ce montant se tasse. Nous pensons avoir atteint un plafond, même si le PGE est accessible jusqu’au 31 décembre », indique Jean-Yves Carillet. Même constat pour les reports de crédits entreprises et professionnels : « Nous avons procédés à 6 000 pauses crédit avec des reports sur 6 mois. Aujourd’hui, ils sont en baisse sensible. C’est moins vrai sur le marché des particuliers. Ces derniers continuent à demander des reports de prêts pour leur habitation ». La Caisse régionale dénombre 4 000 pauses sur ce marché sur un montant de 300 millions d’euros. Parallèlement, elle continue à accompagner les entreprises : plus de 80 millions d’euros ont été investis dans une trentaine de projets de développement.

 

Les flux de carte bleues retrouvent leur niveau d’avant crise

La consommation semble repartir. Si au plus profond de la crise du Covid-19, les flux de paiement par carte bancaire et par chèque ne représentaient plus que 30% des volumes enregistrés un an auparavant, à la même période, « depuis la fin du confinement, poursuit Jean-Yves Carillet, ce taux augmente chaque semaine de 10%.  Aujourd’hui, nous sommes revenus sur les volumes de transaction comparables à ceux enregistrés avant crise ». En parallèle, les ventes en ligne tendent à se stabiliser. Elles représentent 35% des transactions par carte bancaire. Autre constat : « L’habitat repart en plein dans le neuf comme dans l’ancien, avec un risque de manque de produits et donc des prix qui se tendent. Les gens sont à la recherche de la maison avec un petit jardin ». Cependant, du fait du covid-19 conjugué à la période d’élection, un grand nombre de programmes vont être décalés de 6 mois.

 

Des bons cadeaux de 30 euros à valoir en Ille-et-Vilaine

Afin de soutenir la relance de l’économie et participer à l’effort national, le Crédit-Agricole d’Ille-et-Vilaine a mis sur pied des initiatives solidaires visant tous les publics. « Tout d’abord 5, 5 millions d’euros vont être versés à 680 clients professionnels (habillement, restauration, évènementiel…) et 852 agriculteurs assurés contre la perte d’exploitation, afin de compenser la baisse de leur chiffre d’affaires, explique Olivier Auffray. Pour chacun cela représente une somme forfaitaire de 6 000 euros, par client ».  Pour la filière tourisme, particulièrement impactée par la crise, le Crédit-Agricole lance une opération inédite : « Prenez un Bon Bol d’air ». « Nous offrons à toute personne qui souscrit un de nos produits et services, un chèque de 30 euros sous la forme d’un bon cadeau valable jusqu’au 10 octobre 2020 chez les professionnels du tourisme du département (hôteliers, restaurateurs, établissements de loisirs…) ». Pour la Caisse d’Ille-et Vilaine, le coût de l’opération est estimé à environ 300 000 euros.

 

Et pour n’oublier personne, dans le cadre d’un appel à projets national mené auprès des Ehpad, 30 demandes de financement de projets issus du département ont déjà reçu un avis favorable pour une dotation globale de plus de 123 000 euros. « 60 autres demandes sont à l’étude, précise Olivier Auffray. Les projets soutenus portent essentiellement sur l’achat de matériels informatiques, de matériel de protection. Ce fonds a été créé au niveau national en faveur de nos ainés ».

 


L'évènement

Entreprises : pourquoi et comment agir pour la biodiversité ?

Entreprises : pourquoi et comment agir pour la biodiversité ?

Vous êtes une entreprise bretonne et vous vous intéressez à l’évolution très rapide de notre monde ? Vous souhaitez mettre en œuvre un plan d’actions en faveur de la biodiversité ? Ou trouver l’inspiration auprès d’expériences testées et approuvées par d’autres entreprises du territoire ? Rendez-vous le 7 juillet à 8 h. Il suffit de s'inscrire pour participer à ce webinaire spécial biodiversité.