Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Création d’entreprises. La Bretagne enregistre une baisse de près de 20% au second trimestre 2020

Véronique Maignant, le 31.08.2020

« En incluant les micro-entrepreneurs, ce sont 5 206 entreprises qui ont été créées en Bretagne, au cours du 2ème trimestre, soit 1 178 créations de moins qu’au 2ème trimestre 2019 », indique la Direccte Bretagne dans sa dernière publication sur le sujet. Elle souligne également que si tous les secteurs enregistrent une baisse du nombre de création d’entreprises, le commerce et la construction sont les plus impactés.

Insee Bretagne

Sous l’effet de la crise sanitaire due à la Covid-19, le volume de créations d’entreprises baisse de 18,5 % au second trimestre 2020 comparé à la même période en 2019. Quel que soit le statut de l’entreprise créée, l’évolution annuelle est quant à elle de -9,1% (-11,9% en forme sociétaire ; -8,1% en entreprise individuelle).

Parmi les secteurs qui enregistrent la plus forte baisse des création d’entreprises (hors micro-entrepreneurs) au  2ème trimestre, le commerce et la construction sont les plus concernés. Après une baisse amorcée au trimestre précédent, ces deux secteurs sont en fort repli sur un an (respectivement de -36,4% et -28,8%). L’évolution annuelle pour le secteur des services est elle aussi négative (-16,6%).

Dans ce secteur, seuls l’enseignement, santé et action sociale (0,3%) et les services aux ménages (5,8%) sont en légère hausse. En revanche, la baisse s’accentue dans l’hébergement et restauration (-48,5%) et les transports (-22,4%).

Le secteur de l’industrie est en repli sur un an (-25,6%), après 8 trimestres successifs en augmentation.

 

Des créations, hors micro-entrepreneurs, en forte baisse dans tous les départements bretons

Au second trimestre 2020, l’évolution annuelle de la création d’entreprise hors micro-entrepreneurs est en forte baisse en Bretagne (-22,5%) avec de faibles disparités entre les départements :  Côtes-d’Armor (-24,9%), Finistère (-23,6%), Ille-et-Vilaine (-21,8%) et Morbihan (-20,7%). Il en est de même pour le nombre de créations sous statut de micro-entrepreneurs en Bretagne mais avec des différences plus marquées selon les départements : Côtes-d’Armor (-18,1%), Morbihan (-14%), Finistère (-12,3%), Ille-et-Vilaine (-8,8%).

 

Une majorité de créations d’entreprises sous la forme d’entreprises individuelles

Plus de 7 créations d’entreprises sur 10 sont créées sous la forme d’entreprises individuelles*. La part de la création de micro-entrepreneurs*, parmi l’ensemble des créations d’entreprises progresse de 3% sur un an. Seules 26,2% des créations d’entreprises sont des sociétés*.


*Une entreprise individuelle est une entreprise qui est la propriété exclusive d’une personne physique. L’entrepreneur exerce son activité sans avoir créé de personne juridique distincte. Les différentes formes d’entreprises individuelles sont : commerçant, artisan, profession libérale, agriculteur. Chaque entreprise individuelle (comme chaque société) est répertoriée dans le répertoire SIRENE.

*Micro entrepreneur : définition Insee

*Une société est une entité dotée de la personnalité juridique. Elle est créée dans un but marchand, à savoir, produire des biens ou des services; elle est la propriété collective de ses actionnaires (exemple: SARL, Société Anonyme).


L'évènement

Open de l'industrie 2020. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 30 septembre

Pour sa 5ème édition, l'Open de l'Industrie se déroulera le mardi 13 octobre, de 13h30 à 18h30, au Palais des Arts et des Congrès de Vannes.
Pour des raisons évidentes liées à l’évolution de la crise sanitaire, le comité d'organisation de l’Open de l’industrie a pris la décision de réduire la programmation de cet événement.
C’est pourquoi, exceptionnellement cette année, l’Open de l’industrie se déroulera sur une demi-journée.

Au programme :

13h30 – Remise de Trophées Crisalide Industrie #3
A partir de 14h40 – Rencontres B2B
A partir de 14h40 – Ateliers thématiques
17h – Conférence exceptionnelle de Marc Halévy et Iker Aguirre : “Qu’est-ce qui nous arrive ?”

Pour participer à cet événement, inscriptions en ligne jusqu'au 30 septembre.