Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Côtes d’Armor : Léguromat lance ses pestos bretons haut de gamme sous la marque Breizhilic

Véronique Maignant, le 01.12.2017

A Trémuson, Léguromat se diversifie et lance de nouvelles  recettes aromatiques sous la marque Breizhilic. Les premiers produits commercialisés sont des pestos, du  haut de gamme, constitués à 60% d’herbes fraîches. 

A Trémuson, Léguromat se diversifie et lance de nouvelles  recettes aromatiques sous la marque Breizhilic.

Ancien maraicher, Dominique Le Saux, a créé Léguromat en 2004 à Trémuson dans les Côtes d’Armor. L’entreprise cultive* et  conditionne 25 espèces de plantes aromatiques destinés à la GMS (Système U, Intermarché , Casino et Leclerc) , mais aussi aux grossistes. Avec un équipe de 20 salariés, il réalise un chiffre d’affaires de 2 millions d’euros.

« Depuis trois ans, je réfléchis à valoriser les herbes récoltées non conformes esthétiquement à la commercialisation,  indique Dominique Le Saux. Début 2017 j’ai décidé de passer à la vitesse supérieure en utilisant les services d’un laboratoire et d’un chef cuisinier. Après plusieurs essais nous avons mis au point trois recettes de pestos : méditerranéen, Baltique et Mexicain. Nous sommes sur des produits haut de gamme par le gout et la qualité car composés à 60% d’herbes aromatiques. Ils sont tellement onctueux que nos clients les utilisent d’avantage  nature, sur du pain,  qu’en accompagnement avec des pates ou des viandes. Les premiers retours sont très encourageants pour la suite. »

Démarrage positif

Présents dans une quarantaine de  points de vente sur  une zone qui va du Cap Fréhel à Perros-Guirec, les pestos de Dominique Le Saux seront à  terme distribués sur toute la Bretagne dans des épiceries fines mais aussi des boucheries-charcuteries ou directement à la ferme. « Nous sommes en train de constituer notre réseau. Pour un sourcing efficace, il est indispensable d’aller sur le terrain. Aujourd’hui, certaines ventes à la ferme attirent énormément de consommateurs, il ne faut donc écarter aucun circuit d’emblée et étudier chacun au cas par cas.»  

Commercialisée depuis septembre 2017 sous la marque Breizhilic cette première  gamme de recettes aromatiques est conditionnée en pot de 95g à un prix compris entre 5 et 8 euros. Une société est en cours de constitution. Elle s’appellera Aroma Tec comme « Transformation et élaboration culinaire ». A ce jour une seule personne est dédiée à cette activité mais l’entreprise n’en est qu’à ses tout débuts. D’autres recettes vont arriver. « Je réfléchis  aussi à la création d’un site E-commerce qui fédèrerait tous les produits culinaires bretons », conclut l’entrepreneur qui sans aucun doute aime toujours avoir un coup d’avance.

*Léguromat cultive ses  herbes aromatiques sur un site de 25 ha de plein champs et 2 ha sous serre.