Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Côtes d’Armor : le chocolatier Johann Dubois poursuit ses investissements pour mieux se structurer

Véronique Maignant, le 22.01.2019

L’aventure de Johann Dubois a démarré en 2009, à Saint-Brieuc,  avec un premier magasin. Dix ans plus tard, il est à la tête de trois boutiques et d’un laboratoire, soit un effectif de 17 personnes.  Malgré l’impact du mouvement des gilets jaunes sur son activité, les projets vont bon train. Le chocolatier est devenu chef d’entreprise et poursuit ses ambitions. 

L’aventure de Johann Dubois a démarré en 2009 à Saint-Brieuc avec un premier magasin

« En 10 ans, j’ai multiplié par 10 l’activité », annonce fièrement Johann Dubois. Ce jeune chocolatier briochin cumule les récompenses. Couronné en 2012, repéré par le Gault et Millau en 2013, il fait désormais partie de l'élite des chocolatiers français. Aujourd'hui, il est à la tête de trois boutiques à Saint-Brieuc, Dinan et depuis 2017, Langueux, en pleine zone commerciale. « A l'époque,  je voulais agrandir le magasin de Saint-Brieuc. Cependant, au vu des travaux prévus dans le centre-ville, on m’a conseillé de m’installer en périphérie. Avec le recul et face aux événements de cette fin d’année, je me félicite de ce choix. Les risques sont divisés. Alors certes, le mouvement des Gilets jaunes m’a fait perdre environ 15% de recettes sur le magasin de Langueux,  mais par rapport à d’autres commerçants qui ont vu leur activité reculer de 45%, je m’estime heureux ».

 

Nouveaux bureaux et développement de la R&D

L’effectif total de l’entreprise "Johann Dubois Chocolatier Breton" s’élève aujourd’hui à 17 personnes. A la production, ils sont neuf au sein du laboratoire installé à Trégueux. « J’ai ouvert ma troisième boutique afin d’embaucher un manager des ventes en charge de piloter les 6 vendeuses et responsables des trois magasins. Plus récemment, j’ai également recruté une responsable des cadeaux d’entreprises et ventes sur Internet ". Résultat, cette année, Johann Dubois investit 260 000 euros dans l'aménagement de nouveaux bureaux "ainsi qu'un local  pour développer la R&D ". En 2021, il est prévu de doubler la surface du laboratoire  qui passera ainsi à plus de 800 m² : '"ce sera entre 600 000 et 1 million d'euros d'investissement", précide le jeune dirigeant.

 

Coaching des équipes

Depuis trois ans Johann Dubois Chocolatier Breton se recentre sur la structuration et l’organisation de son entreprise. « J’écris toujours les recettes, mais mes chocolatiers sont devenus mes mains. En même temps que je rentre dans le costume de chef d’entreprise j’ai besoin de comprendre ce que je fais et donner un sens à mon action ». Sourcing des matières premières, formation des équipes (qualité, traçabilité), bien-être au travail, le jeune entrepreneur s’attache à créer les meilleures conditions de travail pour que ses équipes aient envie de se lever le matin. « Gestion des conflits, gestion du stress, accompagnement au changement, en 2018 j’ai investi 40 000 euros dans le coaching.  Il faut savoir déléguer. Aujourd’hui eux comme moi, nous ne souhaitons pas faire trop d’heures supplémentaires. La jeune génération aspire à un style de vie où la famille a toute sa place ».

 

Développement des coffrets cadeaux aux entreprises

Un autre axe de développement est aujourd’hui privilégié : celui de la vente de coffrets aux entreprises et aux associations. « Elle représente entre 10 et 15% du chiffre d’affaires. On expédie sutout en Bretagne et en région parisienne, mais notre ambition est de s’étendre sur l'ensemble du territoire ». A Noël dernier, Johann Dubois et ses équipes ont ainsi eu l’occasion d’expédier un coffret à 500 contacts différents. « Nous l’avons fait sur la base du fichier d’adresses que nous a confié un de nos clients ». Si à ce jour, aucun projet d’ouverture d’une quatrième boutique ne semble dans les tuyaux, Johann Dubois conclut : « Si cela devait se faire, ce serait à Rennes ».

Site Internet Johann Dubois Chocolatier Breton


L'évènement

Open de l'industrie 2020. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 30 septembre

Pour sa 5ème édition, l'Open de l'Industrie se déroulera le mardi 13 octobre, de 13h30 à 18h30, au Palais des Arts et des Congrès de Vannes.
Pour des raisons évidentes liées à l’évolution de la crise sanitaire, le comité d'organisation de l’Open de l’industrie a pris la décision de réduire la programmation de cet événement.
C’est pourquoi, exceptionnellement cette année, l’Open de l’industrie se déroulera sur une demi-journée.

Au programme :

13h30 – Remise de Trophées Crisalide Industrie #3
A partir de 14h40 – Rencontres B2B
A partir de 14h40 – Ateliers thématiques
17h – Conférence exceptionnelle de Marc Halévy et Iker Aguirre : “Qu’est-ce qui nous arrive ?”

Pour participer à cet événement, inscriptions en ligne jusqu'au 30 septembre.

Recommandations