Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Coronavirus : Cloudeezy près de Saint-Malo met à disposition gratuitement sa plateforme de travail collaboratif

Véronique Maignant, le 16.03.2020

Afin d’aider à maintenir l’activité économique malgré le Coronavirus, le secrétaire d’État au numérique a lancé un appel aux start-up de l’Hexagone. Comme Klaxoon,  Cloudeezy implantée près de Saint-Malo a répondu positivement. Elle met à disposition gratuitement sa plateforme collaborative Nextcloud pendant toute la durée de l’épidémie Covid-19.

C’est un fait : l’épidémie de Covid-19 gagne du terrain dans l’Hexagone. Et de plus en plus d’entreprises incitent leurs collaborateurs à privilégier le télétravail. Pour cela, des outils collaboratifs (vidéo-conférence, messagerie en ligne, partage de documents…) sont indispensables. Afin de permettre aux télétravailleurs de maintenir leur productivité, Cédric O, secrétaire d'Etat au numérique,  a lancé un « appel à toutes les entreprises de la tech ».  Signalez l’ensemble des solutions que vous êtes prêts à mettre à disposition des entreprises, des administrations et des citoyens ». Un discours qui connaît un véritable écho dans le petit milieu de la tech tricolore.

Aujourd’hui, les salariés amenés à travailler de chez eux peuvent contacter la start-up Cloudeezy qui met gratuitement à disposition sa solution de travail collaboratif. Travailler à distance, c’est techniquement possible mais ça ne s’improvise pas et ce n’est évidemment pas adapté à tous les métiers. Sans les outils adéquats, le télétravail peut s’avérer contre-productif », indique Carlos Ferreira, fondateur et président de Cloudeezy. Celle-ci est une offre de services de type SaaS (Software en tant que Service) proposée depuis octobre 2018  par la société Reendex, basée à Saint-Méloir-des-Ondes, près de Saint-Malo en Ille-et-Vilaine),  propulsée par le logiciel open-source Nextcloud. 

 

Grâce à ces outils, basées sur Nextcloud, « un outil déjà plébiscité par le Ministère de l’Intérieur », la gestion des télécommunications peut se faire à partir de n’importe quel appareil connecté à l’internet. Cela inclut les réunions en ligne, les appels vocaux ou vidéo, la gestion de tâches et de groupes de travail, le partage de documents et le travail collaboratif, ce qui réduit la probabilité d’exposition et d’infection au Covid-19 en évitant déplacements et réunions. “Face à cette cause de santé publique, nous avons décidé de prendre nos responsabilités et de mettre à disposition notre plateforme collaborative gratuitement pour toutes les TPE, associations et groupes scolaires de France. L’offre STARTER sera fournie gracieusement pendant toute la durée de l’épidémie et sans aucun engagement de la part des souscripteurs », indique  Carlos Ferreira, fondateur et président de Cloudeezy. Pour bénéficier de l’offre, il suffit de prendre contact avec Cloudeezy.

 

Les rennais de Klaxoon, leader français de l’organisation de réunions  propose trois mois d’essai gratuit pour « aider les entreprises à traverser la crise sans aucune contrainte de budget. Klaxoon prend en charge la globalité de ce programme et mobilise une équipe entière à plein temps pour accompagner et assister les utilisateurs à distance. »

 

Contact Cloudeezy


L'évènement

Santé du dirigeant : une conférence en ligne pour ré-entreprendre sans s'épuiser

La crise du COVID-19 induit des changements majeurs : tout est possible, le meilleur comme le pire. Cette conférence, organisée par la Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur en partenariat avec la CCI Morbihan, donne à l'entrepreneur des pistes pour entreprendre dans un monde plus incertain tout en veillant à se préserver.

Animée par Olivier Torres, professeur à l’Université de Montpellier et Montpellier Business School, Président de l’Observatoire Amarok, premier observatoire sur la santé des chefs d’entreprises et travailleurs indépendants ; Laure Chanselme, psychologue et Chihiro Kageura, chargée de mission, cette conférence sera centrée sur l'entrepreneuriat et l'entreprise : elle restituera les résultats de l’enquête nationale de l’Observatoire Amarok et abordera notamment la question de la vigilance entrepreneuriale et comment entreprendre dans l'incertitude avec cette reprise et ce redémarrage d’activité. La deuxième partie fera un focus sur l'entrepreneur en tant qu'individu et sur l'importance de se préserver pour pouvoir entreprendre sans s'épuiser.

LE 06 JUILLET 2020 - WEBINAIRE - DE 18H30 À 19H30

Recommandations