Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Coronavirus : apports de trésorerie et reports d’échéances systématisés, le Crédit Agricole d’Ille-et-Vilaine augmente la cadence

Véronique Maignant, le 25.03.2020

Directeur Général de la Caisse du Crédit Agricole d’Ille-et-Vilaine depuis presque un an, Jean-Yves Carillet continue, avec ses équipes, d’assurer les services aux clients dont une bonne partie de professionnels. Apports de trésorerie, reports d’échéances et approvisionnement des distributeurs rythment les journées du millier de collaborateurs en activité. Les nouveaux prêts de trésorerie garantis par l'Etat sont accessibles à un taux d’intérêt de 0,25% pour les entreprises ayant un chiffre d’affaires jusqu’à 50 millions d’euros. Ils sont proposés dès aujourd'hui et jusqu'au 31 décembre 2020.

Siège du Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine à la Courrouze à Rennes

« Nous restons fortement mobilisés. Nous sommes 1 000 sur 1 400 présents pour accompagner les clients et faire fonctionner l’entreprise. Cette présence est rassurante pour les clients. Les équipes font preuves de civisme et de responsabilité même si la peur est présente chez certains, reconnaît Jean-Yves Carillet.

 

114 agences ouvertes

Si 30% des effectifs du Crédit Agricole d’Ille-et-Vilaine sont confinés chez eux pour télétravailler, garder les enfants ou pour des raisons médicales, presque deux-tiers d’entre eux assurent l’ouverture des 114 agences que compte la banque dans le département.  « Les agences sont joignables à distance, par mail et téléphone, aux horaires habituels mais la plupart d’entre elles restent accessibles le matin de 10h à 12 h en respectant scrupuleusement les gestes barrières, explique Jean-Yves Carillet. Les clients sont très respectueux des règles mises en place. Nous ne constatons pas d’écarts de comportement ».

 

Les collaborateurs en charge des professionnels et des entreprises sont submergés d’appels téléphoniques. Ils concernent principalement les demandes de rejets des prélèvements, des factures d'eau, de gaz ou d'électricité ainsi que les loyers. Les demandes d’échéances de prêts de 6 mois sont également très nombreuses. « Nous avons reçu 1 900 demandes en une semaine et ça va s’accélérer », prévient Jean-Yves Carillet. "On a traité 20% des demandes , le potentiel est estimé à un milliard d'euros". Pour opérer rapidement ces reports d'échéances , le CA Ille-et-Vilaine  décider de les  sytématiser via le développement de  robots, "sauf avis contraire des clients. Désormais, nous allons nous concentrer sur les les nouveaux prêts de trésorerie. Nous avons cinq semaines à tenir. C'est un véritable marathon dans lequel nous sommes lancés. Nos équipes répondent à 90% des appels". 

 

Des prêts de trésorerie à bas prix accessible à 0,25%

Les demandes de crédits de trésorerie via les 300 milliards d’euros mobilisés par l’Etat et BPI arrivent également. « C'est une véritable mesure qui va donner de l'oxygène aux entreprises. Le montant s’élève au maximum à 25% du CA de l’entreprise. Ils sont accessibles à un taux d’intérêt de 0,25% pour les entreprises ayant un chiffre d’affaires jusqu’à 50 millions d’euros, et de 0,50% pour les entreprises ayant un chiffre d’affaires supérieur.  Les simples reports d’échéances ne suffisaient pas. » Mis en place dès aujourd'hui ces Prêts Garantis par l'Etat (PGC) bénéficient d’un différé d’amortissement total (intérêts et capital) pour la première année. A l’issue de celle-ci, l’entreprise cliente pourra choisir d’amortir le prêt sur une durée maximale de cinq ans." Ce prêt est distribué à prix coûtant et permettra ainsi aux entrepreneurs de passer au mieux cette situation de crise inédite".

 
A ce jour les particuliers sollicitent beaucoup moins la banque.  Il s’agit généralement d’une pause de  crédit de 6 mois. « Les frais de pénalité ne sont pas appliqués . Malgré tout chez certains les projets continuent. Les règles relatives aux demandes de crédits habitat n’ont pas changé ».  Les retraits aux distibuteurs ont chuté de 50%.

Les commerces paient aussi un lourd tribut durant cette crise. « La baisse moyenne de leur chiffre d’affaires s’élève à 60% ». Il faut dire qu’en dehors de l’alimentaire et des pharmacies tout est pratiquement à l’arrêt.

« Les 45 milliards d’euros de soutien du Gouvernement ajoutés aux 300 milliards d’euros de prêts garantis par BPI et aux 750 milliards d’euros de liquidités injectés par la BCE sont adaptées à la situation , du moins à ce jour», estime Jean-Yves Carillet. Le but est d’éviter l’effet cascade : l’entreprise qui ne peut plus payer son fournisseur qui ne peut plus se réapprovisionner, etc. "Les banques ont tiré les leçons de 2008. Aujourd'hui, nous avons les liquidités et les fonds propres nécessaires pour accompagner l'économie".

 

Coronavirus : des prêts de trésorerie supplémentaires à bas prix pour toutes les entreprises

Coronavirus : 45 milliards d’euros au service des entreprises françaises

 

Le Crédit Agricole Ille-et-Vilaine en chiffres


L'évènement

Open de l'industrie 2020. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 30 septembre

Pour sa 5ème édition, l'Open de l'Industrie se déroulera le mardi 13 octobre, de 13h30 à 18h30, au Palais des Arts et des Congrès de Vannes.
Pour des raisons évidentes liées à l’évolution de la crise sanitaire, le comité d'organisation de l’Open de l’industrie a pris la décision de réduire la programmation de cet événement.
C’est pourquoi, exceptionnellement cette année, l’Open de l’industrie se déroulera sur une demi-journée.

Au programme :

13h30 – Remise de Trophées Crisalide Industrie #3
A partir de 14h40 – Rencontres B2B
A partir de 14h40 – Ateliers thématiques
17h – Conférence exceptionnelle de Marc Halévy et Iker Aguirre : “Qu’est-ce qui nous arrive ?”

Pour participer à cet événement, inscriptions en ligne jusqu'au 30 septembre.

Recommandations