Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Cooperl : 3 ans de R&D et 17 M€ pour le plus grand méthaniseur sans épandage d’Europe

Véronique Maignant, le 13.06.2019

Emeraude bio-énergie, plus grand méthaniseur sans épandage d’Europe était inauguré ce jeudi matin 3 juin par la coopérative agricole Cooperl à Lamballe, dans les Côtes d’Armor. 17 millions d’euros ont été investis par le spécialiste de l’élevage breton. Avec 5,7 millions de porcs produits chaque année dont 33% sont exportés dans plus de 50 pays, Cooperl assure 20% environ de la production porcine française.

Cooperl

Le méthaniseur de grande capacité (156 000 tonnes/an) est une pièce maîtresse dans la stratégie d’économie circulaire mise en oeuvre par Cooperl depuis plus de 25 ans. Le biogaz produit sur le site, 79 millions de KWh par an, sera injecté dans le réseau GRDF et couvrira l’équivalent de 75% de la consommation en gaz domestique de Lamballe (les besoins de 3 100 logements de 100 m² environ).

 

Trois années de R&D

Ces 20 dernières années, Cooperl a investi 200 millions d’euros dans une politique environnementale qui renforce aujourd’hui sa compétitivité et son attractivité à l’export, en Chine par exemple. « À lui seul, le méthaniseur Émeraude bio-énergie a mobilisé un investissement de 17 millions d’euros et trois années de R&D et tests lors de phases « pilotes », indique les responsables de la Cooperl. Aujourd’hui, en plus de produire une énergie propre et renouvelable, les sites industriels de Cooperl à Lamballe (2 500 salariés-36 hectares) recyclent et réutilisent 60% de l’eau nécessaire à leur activité et se rapprocheront de l’autonomie énergétique thermique dans le courant de l’année 2020.

 

Approvisionnement par une centaine d’élevage

La production de biogaz sera assurée à Lamballe par la dégradation de matières organiques solides collectées en élevages et des eaux résiduaires d’abattoir. À la différence de nombreuses autres installations de méthanisation, aucun épandage direct de digestat n’est envisagé par Cooperl. « Cela grâce au choix d’une double technologie de stripping et d’évapo-concentration qui produit en fin de cycle une eau pure ré-exploitée dans le méthaniseur et un fertilisant naturel ». Émeraude bio-énergie sera approvisionné en matières organiques par une centaine d’élevages des environs de Lamballe équipés de la technologie innovante TRAC. Mis au point par le département R&D de Cooperl (60 personnes dont 16 dédiées à l’environnement), ce système de raclage TRAC, installé sous les bâtiments d’élevages, permet une séparation liquide/solide et facilite la collecte des fécès. Il évite également la formation de lisiers et apporte aux éleveurs une solution de moindre recours à l’épandage.

 

Un méthaniseur en Chine

Cette maîtrise environnementale est pour Cooperl un vrai atout tant en France qu’à l’étranger. En 2016 en Chine, à Linzhou, Cooperl a ainsi mis en oeuvre un méthaniseur d’une capacité de 1 500 m3 sur le site de sa ferme d’animaux reproducteurs. D’une capacité dix fois supérieure, Émeraude bio-énergie est pour Cooperl à Lamballe, la vitrine d’un savoir-faire prometteur pour l’avenir.

 

D’autres projets à venir

À très court et moyen termes, d’autres chantiers s’inscrivant dans la même approche vertueuse seront opérationnels. Ainsi, un système de récupération de l’énergie fatale (réseau de 4,5 km appelé « boucle eau chaude ») qui, associé à la production de vapeur, rendra le site de Lamballe quasiment autonome en énergie thermique en 2020. Suivront la mise en place d’une usine de biocarburants obtenus par purification puis distillation de coproduits graisseux dont la production annuelle s’établira à 10 millions de litres de biodiesel et une unité de production de micro-algues. Aujourd’hui chez Cooperl, « Chaque métier génère un coproduit qui devient une ressource » résume Franck Porcher, directeur de Cooperl Environnement. Présidée par Patrice Drillet, éleveur et dirigée par Emmanuel, Cooperl rassemble 2 700 éleveurs coopérateurs adhérents et 7 000 salariés sur 25 sites de production en France (pour l’abattage, la transformation, la salaison, la fabrication d’aliments et la logistique), principalement installés dans le Grand Ouest. Son chiffre d’affaires s’est élevé à 2,3 milliards d’euros en 2018 pour un résultat consolidé de 16 millions d’euros.

 

Groupe Cooperl 

Méthaniseur Bio Energie