Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Conjoncture. "Les chefs d’entreprise bretons ne cèdent pas à la panique "

Véronique Maignant, le 10.07.2020

Pour les chefs d’entreprise bretons, la crise économique provoquée par la pandémie du Covid-19 se traduit par un véritable trou d’air pour la plupart des secteurs. Pour autant, malgré un marasme sans précédent, ils ne laissent place à aucune panique ou désespérance : les dispositifs de soutien aux entreprises et aux emplois ont joué jusqu’à maintenant leur rôle d’amortisseur. L’indice de confiance reste positif et des perspectives de relance sont perçues à moyen terme. C’est ce qui ressort de l’enquête de conjoncture réalisée par la CCI Bretagne, courant juin, auprès de 2 550 entreprises.

la construction présage une stabilisation de l’activité dès le 2nd semestre 2020.
V.Maignant

Les indicateurs de chiffre d’affaires et de rentabilité plongent au 1er semestre 2020, mettant en évidence un solde d’opinion négatif à -60%. Les trois quarts des entreprises bretonnes enregistrent pour cette période une baisse de leur chiffre d’affaires et les deux tiers une régression de leur rentabilité. La réduction des investissements et de l’emploi sont également importantes, mais moins marquées, grâce aux mesures d’accompagnement des pouvoirs publics.


Maintien des effectifs pour 60% des entreprises

 
Le secteur des services est celui où est affichée une perspective plus marquée de reprise du chiffre d’affaires. Globalement, 43% environ des entreprises encore envisagent une baisse de leur niveau d’activité et de leur rentabilité. Mais 60% pensent maintenir leurs effectifs et seulement 18% les réduire. Le secteur du commerce est celui où le redressement semble le plus difficile, alors que celui de la construction présage une stabilisation de l’activité dès le 2nd semestre 2020.

 

La confiance dans l’avenir subit une baisse sensible mais reste positive

L’indice global de confiance revient ainsi au niveau de fin 2018, lors des mouvements des « gilets jaunes ». Si celui-ci s’expliquait alors par un climat d’incertitudes politiques et sociales, le niveau de confiance aujourd’hui reflète plutôt des questionnements sur l’entreprise elle-même : redéfinition des produits ou services et diversification, révision des marchés ciblés, repositionnement dans la chaîne de valeurs, réorientation des approvisionnements, réorganisation du travail sont les réflexions engagées par les chefs d’entreprise pour l’avenir, dans une perspective de rebond de l’activité économique.

Découvrir l'étude de conjoncture de la CCI  Bretagne


L'évènement

Open de l'industrie 2020. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 30 septembre

Pour sa 5ème édition, l'Open de l'Industrie se déroulera le mardi 13 octobre, de 13h30 à 18h30, au Palais des Arts et des Congrès de Vannes.
Pour des raisons évidentes liées à l’évolution de la crise sanitaire, le comité d'organisation de l’Open de l’industrie a pris la décision de réduire la programmation de cet événement.
C’est pourquoi, exceptionnellement cette année, l’Open de l’industrie se déroulera sur une demi-journée.

Au programme :

13h30 – Remise de Trophées Crisalide Industrie #3
A partir de 14h40 – Rencontres B2B
A partir de 14h40 – Ateliers thématiques
17h – Conférence exceptionnelle de Marc Halévy et Iker Aguirre : “Qu’est-ce qui nous arrive ?”

Pour participer à cet événement, inscriptions en ligne jusqu'au 30 septembre.