Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Conjoncture : les chefs d’entreprise brestois plutôt optimistes pour les mois à venir

Véronique Maignant, le 01.08.2019

Les perspectives pour les entreprises brestoises se révèlent plus optimistes au deuxième semestre 2019 qu’aux semestres précédents. C’est particulièrement vrai en matière d’évolution de chiffre d’affaires et de rentabilité. C’est ce qui ressort de l’enquête* de conjoncture réalisée par l’Adeupa Brest, la CCIMBO et la CCI Bretagne, des chefs d’entreprises brestois.

 

Brest Métropole : Mathieu Le Gall

Depuis début 2017, l’évolution des indicateurs d’activité reste bien orientée. Les chefs d'entreprises déclarant un chiffre d'affaires en hausse demeurent nettement plus nombreux que ceux constatant une baisse. L’emploi est majoritairement stable, avec cependant moins d’intentions de recrutements. En termes d’investissements, les chefs d’entreprises restent prudents mais le solde d’opinion** est positif. La rentabilité est mieux orientée qu’au précédent semestre avec un solde d’opinion passant du négatif à l’équilibre.

 

Vent d’optimisme

Les perspectives exprimées par les chefs d’entreprises sont plus optimistes, témoignant d’une confiance en la conjoncture économique pour les prochains mois. Ainsi, la part de chefs d’entreprises déclarant une hausse de leur chiffre d’affaires pour les six prochains mois est en progression de 14 points par rapport au précédent semestre. Le niveau de rentabilité est également mieux orienté. La part de chefs d’entreprises prévoyant une hausse de leur rentabilité s’est accrue de 6 points, contre –7 points pour ceux envisageant une baisse. Côté investissements et emplois, les chefs d’entreprises misent davantage sur une stabilité, mais les soldes d’opinion sont positifs.

 

Apprentissage et formation professionnelle, peu d’évolution en vue, malgré la réforme

Cette enquête a été l’occasion d’interroger les chefs d’entreprises sur la loi sur la liberté de choisir son avenir professionnel votée en septembre 2018. En effet, avec cette loi, les entreprises pourront embaucher des apprentis tout au long de l'année, au lieu des quatre premiers mois de l'année scolaire. De même, l'apprentissage sera accessible jusqu'à 30 ans (contre 26 ans actuellement). Face à ces changements, 65 % des dirigeants d’entreprises interrogés, pensent que ces mesures ne les inciteront probablement pas, voire certainement pas à recruter des collaborateurs en apprentissage. Quant au Compte Personnel de Formation (CPF) dorénavant valorisé en euros et activé par le salarié lui-même, 56 % des chefs d’entreprises prévoient de communiquer probablement, voire certainement dessus auprès de leurs collaborateurs.

 

Retrouvez l'enquête complète 

*L’enquête a permis de dresser un bilan de l’activité économique au 1er semestre 2019 et les prévisions pour les prochains mois. Parmi les 2 270 chefs d’entreprises ayant répondu à l’enquête régionale, ils sont 324 à diriger au moins un établissement localisé dans le bassin de Brest.

*** Différence entre la part de ceux déclarant une hausse et la part de ceux déclarant une baisse de l’indicateur d’activité

 

 


L'évènement

Les experts Facebook à Brest le 13 décembre

Solutic Facebook

Dans le cadre du programme Solutic, des experts de Facebook seront le 13 décembre à la CCI à Brest, pour une journée gratuite d'ateliers à destination des chefs d'entreprise. Objectif : développer leur activité grâce aux outils Facebook et Instagram. Inscription en ligne obligatoire.

Recommandations