Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Compteurs Linky : 500 000 foyers bretons équipés, le déploiement se poursuit jusqu’en 2020

Véronique Maignant, le 18.07.2017

Linky est la nouvelle génération de compteurs d’électricité déployée depuis 2 ans par Enedis en charge du réseau public d’électricité. Aujourd’hui, celui-ci annonce avoir équipé 1 foyer breton sur 4.

Les pouvoirs publics ont décidé de généraliser ces compteurs communiquant sur l’ensemble du territoire : d’ici 2021, 35 millions de compteurs devraient être remplacés. En Bretagne ce sont 2 millions de compteurs à poser dont 380 000 en Côtes d’Armor, 565 000 dans le Finistère, 570 000 en Ille-et-Vilaine et 485 000 dans le Morbihan. Selon Enedis, d’ici 2020,  fois tout le système Linky sera mis en place en Bretagne.

 

Quelles seront  les trois grands types de données fournis par Linky ?

Les index de consommation. Avant, ils étaient estimés ou transmis soit par le distributeur au fournisseur, soit par le consommateur, pour établir la facturation. Désormais, ils peuvent être remontés automatiquement. Pas plus qu’avant, cette information ne permettra au distributeur et aux fournisseurs de connaître les habitudes de consommation.

La courbe de charge, c’est-à-dire la représentation graphique de l’évolution de la consommation d’énergie pendant une période donnée. Elle est constituée d'un relevé, à intervalles réguliers (le pas de temps), de la consommation électrique de l'abonné..

Les données relatives à la qualimétrie et à la sécurité du compteur. Ces données n’ont pas un caractère personnel. Elles permettent à Enedis de vérifier la qualité d’alimentation, les coupures de courant ou encore de vérifier les ouvertures du capot du compteur pour prévenir les actes frauduleux. La collecte de ces données ne permet pas de connaître les habitudes de consommation du consommateur.

 


Taille du texte

L'évènement

Meilleure maîtrise des risques, les clés pour comprendre la révision des référentiels agro

Crises sanitaires, internationalisation des échanges, concurrence exacerbée, exigences de traçabilité, maîtrise des coûts, volatilité des goûts des consommateurs… L'Afnor Bretagne organise le mercredi 28 novembre, de 9 h à 12 h 30, à l'Agrocampus de Rennes, un colloque sur la sécurité des denrées alimentaires. Inscrivez-vous !