Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Commerce rennais : une activité en recul sur le 1er semestre 2019

Véronique Maignant, le 12.07.2019

Nous arrivons à mi-parcours des soldes d’été 2019. L’occasion pour les acteurs du commerce rennais de dresser un bilan sur les six premiers mois de l’année et le démarrage des soldes. Globalement, ce dernier se révèle plutôt calme, en raison notamment de la canicule et de la manifestation des Gilets Jaunes le samedi 29 juin à Rennes.

Selon les commerçants rennais, la canicule n’a pas été favorable à un bon démarrage des soldes. La moitié des répondants a trouvé la fréquentation inférieure sur les premiers jours, 31% égale et 19% supérieure à l’an passé.
Rennes Métropole

L’enquête* réalisée par la CCI-et-ViIaine, l’Union du commerce du Pays de Rennes et du Carré Rennais porte sur un panel composé de 60 % d’indépendants, 20% de succursalistes, 16% de franchisés. Avant la période des soldes, un peu plus de la moitié des commerçants (51,3%) se montre plutôt satisfaite de l’activité de leur magasin, contre 48.8% d’insatisfaits. « Ces résultats sont inférieurs à l’an dernier, indique la CCI Ille-et-Vilaine près de 80% des commerçants se déclaraient plutôt satisfaits de l’activité sur la même période. »

L’activité a été notamment impactée par les manifestations récurrentes des Gilets jaunes les samedis jusqu’au mois d’avril : « 75% des commerces s’estiment impactés à des degrés divers par le mouvement des gilets jaunes. 40% ont subi des baisses de chiffre d’affaires qu’ils estiment autour de -20%. »

Malgré un « contexte économique morose », certains commerçants rennais évoquent « un meilleur trafic client depuis le mois de mai ». La fréquentation reflète ce bilan mitigé, inférieure à 2018 pour 54% des répondants, supérieure pour 30 % et égale pour 16 %. Le chiffre d’affaires suit à peu près la même tendance :  il est inférieur à 2018 pour 45 % des commerçants et supérieur pour un quart d’entre eux. « La fréquentation du centre-ville s'est adaptée aux vues des circonstances sociales et politiques, perturbant notre vision générale de notre activité », soulignent-ils dans l’enquête.

Sur ce premier semestre d’activité, 42 % des commerces rennais pointent une trésorerie inférieure à l’an passé alors que trois-quarts d’entre eux ont un effectif au moins équivalent. Afin de booster leur activité et refaire leur trésorerie, 62.5% des commerçants ont mis en place des ventes privées ou des promotions. La moitié d’entre eux l’ont fait une semaine avant le lancement des soldes, un tiers deux semaines avant.

 

Un début de soldes plombée par la canicule et la manifestation des Gilets jaunes

Selon les commerçants rennais, la canicule n’a pas été favorable à un bon démarrage des soldes. La moitié des répondants a trouvé la fréquentation inférieure sur les premiers jours, 31% égale et 19% supérieure à l’an passé. L’impact sur le chiffre d’affaires a été moindre : 47% ont eu un chiffre d’affaires inférieur. Quant au stock il était inférieur pour la moitié des répondants. Globalement, ce démarrage des soldes apparaît plutôt calme, en raison notamment de la canicule et de la manifestation des Gilets Jaunes le samedi 29 juin à Rennes. La manifestation qui a rassemblé 250 personnes a été une nouvelle fois théâtre d’affrontements et de dégradations : une journée noire pour le centre-ville déjà durement éprouvé. 

Dans ces circonstances, il n’est donc pas étonnant, au terme de cette enquête que les commerçants rennais comptent sur la suite des soldes et sur une météo cette fois-ci clémente pour se refaire une trésorerie après un premier semestre difficile.  

Retrouvez  l'ensemble des Etudes et enquêtes réalisées par mla CCI Ille-et-Vilaine 

 

*Cette enquête a été réalisée par e-mailing auprès des commerçants ressortissants de la CCI Ille-et-Vilaine, des adhérents de l’Union du commerce du Pays de Rennes et du Carré Rennais. 275 commerçants ont répondu au questionnaire. Le panel de répondants était composé de 60 % d’indépendants, 20% de succursalistes, 16% de franchisés. Les secteurs d’activité représentés majoritairement par 47 % d’équipement de la personne, 12.5% d’alimentaire, 7.5% d’équipement de la maison, 7.5% parfumerie – beauté – soin et 7.5% culture-sport-loisirs. Cette collaboration entre la CCI Ille-et-Vilaine, le Carré Rennais et l’Union du Commerce permet de consolider les résultats et de les communiquer conjointement.


L'évènement

Municipales 2020 : la CCI Ille-et-Vilaine lance une enquête sur les attentes des chefs d’entreprise

Municipales 2020 : la CCI Ille-et-Vilaine lance une enquête sur les attentes des chefs d’entreprise

Quelles sont les attentes et besoins des chefs d’entreprise et des commerçants pour le développement de leur activité ? Comment améliorer au quotidien la prise en compte de leurs préoccupations par les instances locales ? Pour participer à l’enquête, c’est ici.