Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Chartres de Bretagne (35). Euro-Shelter prend ses quartiers sur le site de la Janais

, le 04.05.2022

L'entreprise Euro-shelter, filiale de Toutenkamion Group, a pris la direction du pôle d'excellence industrielle de La Janais, à Chartres de Bretagne, pour emménager ses nouveaux ateliers. Après plusieurs mois de travaux d’adaptation d'un bâtiment existant de 6 115 m², l'entreprise de conception et de production d’unités mobiles va pouvoir développer son activité tout en agissant sur son empreinte carbone.

Inauguration des nouveaux locaux de Euro-Shetler, sur le site industriel de La Janais (35).
Rennes, Ville et Métropole – Arnaud Loubry

Pas de construction, mais une réhabilitation d'un bâtiment existant, destiné alors à la réalisation des prototypes Citroën, sur le site Stellantis (ex-PSA). Après plusieurs décennies passées dans le quartier de la Courrouze à Rennes, c'est à La Janais que l'entreprise Euro-Shetler a décidé de poursuivre son développement. "Cette installation a fait l’objet d’une étude visant à limiter les transformations du bâtiment et des alentours. L’objectif était de permettre l’insertion de l’activité de conception et de fabrication d’unités mobiles, notamment militaires et médicales, tout en garantissant le confort des salariés, et ce, sans dénaturer le site", explique Benoît Le Lay, directeur d’Euro-Shelter qui emploie 39 personnes.

Une nouvelle gamme de véhicules

"En emménageant sur le site de la Janais, Euro-Shelter intègre un écosystème dédié à la mobilité 100% compatible avec notre stratégie de développement", continue-t-il, lors de l'inauguration de ce nouveau site, mardi 3 mai 2022. Dans ce nouvel espace, Euro-Shelter, filiale du groupe français Toutenkamion, va aussi permettre l'élargissement de l'offre avec l'intégration d'une gamme de véhicules à usage civil. Ce nouveau site va en effet pouvoir accueillir la production d’un nouveau concept d'utilitaire léger (3T5) dont la particularité est un aménagement de l’intérieur rapidement modifiable par l’utilisateur, au gré de ses besoins.

Côté investissement, l'entreprise se dote "d'un nouveau robot soudure unique, intégrant les meilleures technologies et une nouvelle fosse équipée d’un retourneur motorisé". Ces équipements permettront de réaliser des assemblages mécano-soudés de grande taille (jusqu’à 12 x 2,5 x 2,5 mètres). L’activité peinture a également été pourvue de nouveaux moyens de sablage et de peinture. A cet égard, l'entreprise Euro-Shetler recrute un peintre, ainsi que des ingénieurs étude, des soudeurs qualifiés, des monteurs-intégrateurs… "ce qui équivaut à une augmentation de 30% des effectifs CDI depuis 2 ans", précise le directeur.

Le concours de France Relance

Cette nouvelle étape pour Euro-Shelter a été rendue possible par le soutien de la Région Bretagne et de Rennes Métropole, avec le concours de France Relance. « L’arrivée d’Euro-Shelter à La Janais fait la démonstration du potentiel industriel du site. C’est une fierté : la Bretagne est une terre d’innovation, de production d’équipements de pointe. Nous voulons plus d’emplois et moins de carbone. C’est exactement l’objet de cette opération et c’est pour cela que nous l’avons accompagnée », se réjouit Loïg Chesnais-Girard, président de la région Bretagne.

« Le déménagement était un impératif dans le plan stratégique de reprise d’Euro-Shelter par Toutenkamion Group. Et sans le concours de Rennes Métropole et de la Région Bretagne, cette opération aurait été beaucoup plus difficile à mener. Ce déménagement était indispensable pour plusieurs raisons : l’emplacement historique incompatible avec le développement industriel d’Euro-Shelter, la nécessité de concentrer nos investissements industriels dans des moyens dédiés au développement d’un pôle d’expertise en soudure continue ainsi qu’en assemblage et en intégration d’unités mobiles de petites et moyennes dimensions, l’incongruité écologique et économique de la configuration des bâtiments de la Courrouze », a conclu Stéphane Girerd, Président de Toutenkamion Group.


L'évènement

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

Cette rencontre est l’occasion pour les acheteurs publics et les entreprises du territoire breton de se connaître et d’échanger autour de problématiques communes afin d’améliorer encore les
relations entre acheteurs et fournisseurs.
13H30 : Ouverture
Discours d’ouverture du préfet de la région Bretagne, Emmanuel Berthier, et allocution introductive du directeur des achats de l’État, Michel Grévoul.
14H00 : Table ronde
« Les clauses environnementales, comment et pour quoi faire ? », animée par la directrice de la PFRA de Bretagne, Rachel Pailleux, avec la participation de la cheffe du bureau des achats
responsables à la direction des achats de l’État, Malika Kessous, de Jérôme Lieurey, chef du bureau des achats et marchés publics au secrétariat général pour l’administration du ministère de l’Intérieur
(SGAMI) — zone de défense Ouest, et de Madame Le Corguille, chargée de mission éco-construction à la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et de du logement (DREAL) Bretagne.
14H45 : échanges entre acheteurs et entreprises exposantes sur leurs réalisations innovantes en matière de transition écologique. Une répartition en trois pôles : numérique, bâtiment et mobilité durables et un pitch
par chaque entreprise. Rendez-vous le 18 octobre au Roazhon park de Rennes à partir de 13h30. Entrée libre avec inscription préalable obligatoire.