Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Centre-ville de Rennes. Les acteurs économiques tirent la sonnette d’alarme

Véronique Maignant, le 14.10.2021

Le devenir du centre-ville et plus largement de la Ville de Rennes, qui est désormais en tête des podiums comme la ville la plus embouteillée de France (enquête du magazine Auto Plus en septembre) inquiète les acteurs économiques. Ils se mobilisent aujourd’hui et demandent à la mairie une concertation avec  l'ensemble des parties prenantes.

A Rennes, des ateliers de concertation organisés par la ville et la Métropole concernant la zone à trafic limité et la circulation du centre-ville Nord se sont tenus sur la première quinzaine d’octobre au Couvent des Jacobins. « Seuls les commerçants et les riverains de cette zone ont été conviés en premier lieu à ces ateliers »,  regrettent  les représentants du  Carré Rennais, de l’Union du Commerce du Pays de Rennes, des  Marchés de France 35, de la CCI Ille-et-Vilaine,  de la CMA35,de  l’Union des Entreprises 35, de l’U2P,  de la FFB35, de la FNAIM, et d’autres acteurs économiques de Rennes Métropole. Ils organisaient ce jeudi 14 octobre une conférence de presse. L’heure est à la mobilisation.

"Nous rappelons que l’accès au centre-ville n’est pas réservé aux seuls résidents ou commerçants, mais qu’il fait partie d’un plan de déplacement urbain à l’échelle de la Métropole qui impacte fortement la mobilité des citoyens, salariés, professionnels … "

Face aux constats de la suppression du parking vilaine, des lignes de bus qui s’éloignent du centre-ville, des parkings relais déjà saturés, les acteurs économiques s’inquiètent de voir le centre-ville fermé aux usagers extra-rocade. Ils représentent aujourd’hui près de 50 % du chiffre d’affaires de certaines activités. « Des clients pour qui l’accès va être de plus en plus compliqué compte tenu du manque de visibilité et de la temporalité des aménagements prévus par la Ville pour accompagner cette grande mutation », soulignents-ils.

Le chiffre d’affaires du commerce de centre-ville s’établissait en 2018 (ante Covid-19) à 620 M€*  : 23 % concernent le secteur alimentaire et 40 % le secteur de l’équipement de la personne. Le centre-ville de Rennes demeure le premier pôle commercial de Bretagne avec une attractivité qui draine une clientèle bien au-delà de la consommation du quotidien et de proximité.

Si on se penche sur le  seul secteur de l’équipement de la personne, l’attractivité du centre-ville  est à ce titre révélatrice :  92 % du CA provient de l’extérieur du centre-ville , 52 % de l’extérieur de Rennes et seulement 3 % de l’extérieur de l’Ille-et-Vilaine . « Une bonne accessibilité des commerces du centre-ville conditionne donc à minima 129 M€ de C.A de ce secteur ! »

 Au-delà des polémiques sur la circulation, les acteurs économiques pointent du doigt la méthode de concertation qui vient de se dérouler. « Il est nécessaire de donner du temps à la concertation et ne pas figer les décisions à la seule lumière des réunions de la mairie », soulignent-ils.


*source : Observatoire de la Demande Commerciale de la CCI Ille-et-Vilaine


L'évènement

La Digital Tech Conference revient le 3 décembre à Rennes

La Digital Tech revient le 3 décembre à Rennes

La Digital Tech Conference - l’événement de la communauté de l’innovation en Bretagne - revient le 3 décembre 2021, en marge et en partenariat avec les Trans Musicales. L’innovation vertueuse sera le thème principal de cette  6ème édition nventer - repenser - transformer au service du progrès social et environnemental sont les enjeux auxquels elle tente de répondre. Programme et inscription